26 août 2019 03:16

Al Qods... capitale de palestine

jeudi، 07 décembre 2017 - 02:44

L'Egypte a dénoncé, dans un communiqué émis par le ministère des affaires étrangères, la décision américaine de reconnaître al Quds comme capitale d’Israël et de transférer l'ambassade dans cette ville, et son refus de tous les effets qui en découlent.

La prise de telles décision unilatéralement va à l'encontre des résolutions de la légitimité internationale et ne changera en aucune manière le statut juridique d'Al Quds , a affirmé l'Egypte.

Le Président Abdel Fattah el-Sissi a jugé nécessaire de traiter avec prudence la question d'Al-Qods qui jouit d'une place particulière auprès des Arabes et des Musulmans.

M. El-Sissi a tenu, mercredi 6 décembre 2017 ,une réunion ayant regroupé le Premier ministre par intérim, ministre de l'Habitat, Moustafa Madbouli, les ministres de la Défense, des Affaires étrangères, de l'Intérieur, de Electricité, de la Justice, des Finances, des Ressources hydriques, outre les chefs des Renseignements généraux et de l'Autorité du contrôle administratif, a déclaré le porte-parole de la présidence, l'ambassadeur Bassam Radi.

La réunion a porté sur les derniers développements sur la scène régionale dont la cause palestinienne.

Les résultats d'une éventuelle décision du déménagement de l'ambassade des Etats-Unis vers Al-Qods et son impact négatif sur la reprise des négociations de paix entre Israël et les Palestiniens et l'instauration de la paix au Proche-Orient ont été au menu des discussions.

M. El-Sissi a jugé impératif de respecter les résolutions internationales y afférentes afin de parvenir à un règlement juste et global.     
Les derniers développements au Yémen ont également fait l'objet d'examen.
La réunion a également été centré sur le renforcement des relations égyptiennes avec le continent africain, en sus des derniers préparatifs du Forum Afrique 2017 prévu à Charm El-Cheikh de 7 à 9 décembre en cours sous les auspices du Président El-Sissi et avec la participation de plusieurs chefs d'Etat et des gouvernement, du secteur privé ainsi que des hommes d'affaires de l'Afrique et des pays du monde.
Dans ce contexte, le Président el-Sissi a confirmé l'ouverture de l'Egypte sur le continent africain et son attachement permanent à conforter ses rapports avec le continent noir et soutenir ses efforts visant à réaliser le développement durable.
La situation économique et les mesures adoptées pour réaliser la stabilité monétaire et accroître les réserves de change ont été également parmi les sujets discutés lors de la réunion.

Related Stories

Les plus visités

From To