14 décembre 2019 02:47

Activités présidentielles (Juin 2018)

mardi، 03 juillet 2018 - 02:45


Au mois Juin 2018, le président  Abdel Fattah Al Sissi a commencé son second mandat fermement résolu  à établir un climat de sûreté en Egypte, à créer un meilleur futur pour les Egyptiens, à réaliser les objectifs du développement de l’Egypte et à relever les défis auxquels la patrie a confronté au cours de cette période critique de son Histoire.

Le chef d’Etat a demandé aux membres du nouveau Gouvernement de coopérer avec tous les appareils de l’Etat, de rationaliser les dépenses et d’accorder un intérêt particulier aux jeunes Egyptiens pour les aider à assumer leur responsabilité envers la patrie.

Sur le plan extérieur, le président a reçu plusieurs responsables étrangers  pour expliquer la vision de l’Egypte vis-à-vis de l’importance des solutions politiques aux conflits actuels dans la région.

El Sissi prête serment pour un 2e mandat de quatre ans

Le président َAbdel Fatah El Sissi arrive au siège du parlement pour prêter serment pour un second mandate
Entretiens présidentiels avec des responsables du gouvernement

3 juin : Le Président Abdel Fattah El-Sissi s'est entretenu avec le premier ministre (PM), Chérif Ismaël, le ministre du logement, des Services et des Agglomérations urbaines, Mostafa Madbouli et le gouverneur de Bani Sueif, Chérif Habibe, du progrès du travail dans les nouvelles villes en cours de construction, notamment dans la nouvelle capitale administrative, Al-Alamein El- Gideda et en Haute-Egypte. Le projet du développement de l'axe El-Mahmodia à Alexandrie, le développement des zones qui l'entourent, l'établissement des projets de développement et d'investissement dans ces zones et la construction de nouvelles agglomérations urbaines étaient au menu des discussions. 
Le développement des projets de logement dans de différents gouvernorats a été abordé lors de l'entretien, ajoute le porte-parole.
M. Madbouli a, pour sa part, étalé les récentes évolutions sur le plan national intégral pour économiser l'eau et les efforts concernant l'établissement des stations de dessalement dans les gouvernorats côtiers, a souligné le porte-parole. 
Le gouverneur de Bani Sueif a de même évoqué les projets de drainage dans son gouvernorat.
Dans le même contexte, le chef de l'Etat a enjoint de déployer le maximum effort pour achever la construction de nouvelles villes dans les dates prévues, ainsi que de développer régulièrement l'infrastructure conformément aux critères scientifiques afin d'améliorer les services présentés aux citoyens.

5 juin : El-Sissi souligne l’importance de la diplomatie à développer les relations équilibrées de l’Egypte avec le monde

Le Président Abdel Fattah el-Sissi a rencontré un certain nombre d’ambassadeurs candidats de travailler en tant que chefs de missions diplomatiques de l’Egypte à l’étranger, et en présence du ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukri, et du chef par intérim de l’Intelligence générale, Abbas Kamel.

Le Président a souligné l’importance du rôle joué par la diplomatie égyptienne comme une ligne avancée de la défense de la patrie et ses intérêts à l’étranger, et l’interface qui met en valeur l’image civilisée de l’Egypte, soulignant sa confiance dans la capacité des diplomates égyptiens pour représenter leur pays à l’étranger ce qui reflète la longue histoire de l’Égypte et les aspirations de son peuple à un avenir meilleur.

Le Président a examiné au cours de la réunion, les constantes de la politique étrangère égyptienne, soulignant l’importance de la poursuite des travaux sur le développement des relations équilibrées de l’Egypte avec les divers pays du monde et de renforcer ses relations avec les forces internationales, ainsi que par des cadres multilatéraux, dans le cadre de l’indépendance de la décision de l’Egypte et son rôle régional actif.

Le Président a également souligné l’importance de continuer à travailler dur pour maintenir ce qui a été construit à partir de la stabilité, la souveraineté pointant dans le même contexte, l’importance de mobiliser les efforts de la communauté internationale pour lutter contre le terrorisme, ainsi que de travailler sur un règlement politique à la crise au Moyen-Orient, afin de rétablir la sécurité et la stabilité et la fin de la souffrance humaine ce que ses gens ont vécu pendant des années.

Le Président a souligné l’importance de comprendre la vraie réalité des détails de l’Egypte pour que le transfert de clair et réaliste sur l’image de l’extérieur, notant à cet égard, les défis économiques auxquels sont confrontés par l’Egypte depuis des décennies et les efforts en cours pour la réforme économique et la réalisation du développement global, et d’attirer davantage d’investissements étrangers surtout à la lumière de ce qui est accompli en Egypte à partir de projets géants qui offrent de nombreuses opportunités d’investissement.

Le Président a invité les ambassadeurs ont continué à travailler pour trouver des solutions novatrices aux défis que doit relever l’Egypte, en insistant sur la nécessité pour toutes les solutions proposées prennent en compte les conditions réelles de l’Egypte et les besoins de développement.

Le Président a également souligné l’importance du rôle joué par les missions égyptiennes de fournir des services consulaires aux enfants des communautés égyptiennes à l’étranger, sous la direction de travailler à accorder plus d’attention pour résoudre les problèmes des citoyens égyptiens à l’étranger, et en les reliant à leur terre natale.

Le Président a souligné lors de la réunion l’importance du développement continu du processus de sélection, la réhabilitation et l’évaluation des membres du corps diplomatique, y compris ajoute à la performance de la diplomatie égyptienne haut de gamme et renforce ses efforts pour défendre les intérêts de l’Egypte à l’étranger, dans le cadre de l’orientation générale de l’Etat de poursuivre le développement institutionnel global des différents organes et les institutions de l’Etat.

Et passé en revue les ambassadeurs au cours de la réunion, leurs idées pour le développement du travail dans les missions égyptiennes à l’étranger, et les moyens de renforcer et de développer l’existant entre ces missions et les différents acteurs de la coordination des pays, de manière à atteindre le maximum du potentiel et de l’expertise disponible pour servir les intérêts de la nation et ses citoyens bénéficient, et a exprimé sa satisfaction pour l’attention accordée par la direction politique du rôle de les fonctions du corps diplomatique et les membres du ministère des Affaires étrangères, et le Président a tenu à les rencontrer et de les informer directement sur les priorités de l’action nationale dans la phase suivante.

7 juin : Le président Abdel Fattah El-Sissi a chargé le ministre de l'Habitat au gouvernement chargé d'expédier les affaires courantes, Mostafa Madbouli de former le nouveau cabinet, selon des sources auprès de la présidence de la République.

13 juin : Le président Abdel Fattah El-Sissi a souligné l'importance de la poursuite de l'adoption de toutes les mesures nécessaires pour l'amélioration des indicateurs économiques et le maintien de la stabilité monétaire.
Lors d'une réunion avec le gouverneur de la Banque Centrale d'Egypte (BCE), Tarek Amer, le président El-Sissi a confirmé la nécessité d'assurer les fonds nécessaires pour le renforcement des réseaux de protection sociale et l'amélioration des conditions de vie des catégories les plus défavorisées.
Le gouverneur de la Banque Centrale avait passé en revue la performance de l'économie égyptienne et la politique monétaire de la banque.
Il a également mis l'accent sur le souci de la Banque d'introduire des changements radicaux dans la structure de la croissance économique, à travers l'adoption de mesures décisives visant à garantir la durabilité du programme de réforme structurelle, notamment la libéralisation du prix de change.
M. Amer a indiqué que ces mesures et politiques avaient contribué à la relance de l'économie et la hausse sans précédent du niveau des réserves de change.
M. Amer avait évoqué les derniers développements de l'implantation de la technologie financière pour la réalisation de l'inclusion financière.

14 juin : Le gouvernement de Mostafa Madbouli a prêté jeudi serment constitutionnel devant le président Abdel Fattah El-Sissi.

14 juin: Le Président Abdel Fattah El-Sissi a jugé important de continuer de déployer d'efforts pour lutter contre la corruption et d'accorder une importance particulière aux jeunes en leur préparant des programmes leur permettant de prendre part à la responsabilité de l'Egypte.

Le chef d’Etat a tenu ces propos lors d'une réunion tenue ce jeudi au palais Itehadia avec les membres du nouveau gouvernement composé par le Premier ministre Moustapha Madbouli, après la cérémonie de prestation de serment.

El-Sissi a remercié les ministres sortants pour leurs efforts énormes afin de réaliser les objectifs de développement et de surmonter de nombreux obstacles.

Le chef de l'Etat a jugé important la présence d'un processus de passation de pouvoir entre les membres de l'ancien gouvernement et du gouvernement en place afin de continuer de développer leurs expertises. Il a également demandé à chaque nouveau ministre de prendre connaissance de près de la nature du travail et de la culture de son gouvernement.

Le Raïs a de même demandé de se focaliser sur les moyens de relancer le travail institutionnel et d'optimiser les capacités institutionnelles de chaque ministère.

El-Sissi a également demandé au nouveau gouvernement d'accorder plus d'importance au programme de réhabilitation et de formation des fonctionnaires dans tous les ministères afin de développer leurs capacités professionnelles. Il a de même souligné l'importance de communiquer continuellement avec les subalternes et l'opinion publique sur les différents dossiers.

Pour sa part, le Premier ministre Moustapha Madbouli a affirmé que le nouveau gouvernement ferait tout pour améliorer les taux de performance dans tous les secteurs.

Le Président El-Sissi avait donné des directives de réaliser le maximum de coordination et de coopération entre tous les ministères et organes publiques ainsi que le parlement afin de mettre en œuvre d'une façon optimale les plans du gouvernement.

Le Président de la République a enjoint le nouveau gouvernement de réduire et rationaliser les dépenses ainsi que d'aller de l'avant dans les efforts visant à réaliser la bonne gestion et à établir une base nationale de données ainsi que dans la poursuite des méga projets nationaux en exécution.

19 juin : Le Président Abdel Fattah El-Sissi a reçu le Commanadant général des forces armées, ministre de la Défense et de la Production militaire le général Mohamed Zaki.

19 juin : El-Sissi donne ses directives de poursuivre le développement du système de transport

Le Président Abdel Fattah El-Sissi a donné, , ses directives de poursuivre le développement du système de transport.

Le Président a donné ses directives lors d’une réunion avec le Premier ministre, également ministre de l’Habitat Moustafa Madbouli et le ministre des Transports, Hicham Arafat.

M. El-Sissi a donné ses directives de prendre toutes les mesures nécessaires pour renforcer les normes de sécurité sur les lignes ferroviaires.

Le ministre des Transports a pour sa part passé en revue les derniers développements des routes et des ponts dans divers gouvernorats, notamment en Haute Egypte.

M. Arafat a également passé en revue les développements du système ferroviaire.

24 juin : Le Président Abdel Fattah El-Sissi a enjoint hier dimanche d'achever tous les travaux de développement du système de l'enseignement conformément aux critères mondiaux, y compris les établissements scolaires, les cadres méthodologiques.

Le chef de l'Etat a tenu ces propos lors d'une réunion avec le premier ministre, Mostafa Madbouli, également ministre de l'Habitat, des Services et des Agglomérations urbaines.

Ont également pris part à la réunion, le ministre de l'Education, de l'Enseignement et de l'Enseignement technique Tarek Chawki, et le ministre des Technologies de l'Information et des Communications Amr Talaat. 

La réunion a porté sur les axes de la stratégie de développement de l'enseignement pré-universitaire, basée sur le développement des compétences nécessaires chez l'étudiant égyptien.

Le ministre de l'Enseignement a passé en revue, lors de la réunion, un rapport sur les mesures essentielles prises pour exécuter la stratégie en recourant à la technologie de l'information et à l'enseignement électronique, au développement du contenu

numérique et à la formation des enseignants 

Le développement d'un plateforme pour l'enseignement électronique et la création d'une banque égyptienne de données en coopération avec un nombre d'institutions mondiales

spécialisées étaient au menu des discussions.

Le ministre a également étalé la vision intégrale pour développer l'enseignement.

L'entretien s'est penché sur les récents développements concernant le projet de construction des écoles japonaises.

M. Chawki a également fait état de 45 écoles japonaises construites en Egypte. 

Le ministre a de même passé en revue le développement de l'enseignement technique qui a pour but de répondre aux exigences du marché du travail afin de résoudre le problème de chômage et de renforcer la capacité de l'Etat à produire.

26 juin : Le président Abdel Fattah El Sisi a demandé au gouvernement de comptabiliser avec précision les actifs des entreprises du secteur public afin d'optimiser la contribution du secteur à l'économie nationale. Cela s'est produit lors de sa rencontre avec le Premier ministre Mostafa Madbouli et le ministre du secteur des entreprises publiques Hisham Tawfiq.

Visites inopinées

El-Sissi participe à l’Iftar de la famille égyptienne

Le président Abdel Fattah El-Sissi participera à l’Iftar familial égyptien dans un grand hôtel du Caire ce mardi soir.

Le Premier ministre, les ministres, les membres de la Chambre des représentants, les représentants des différentes provinces, les familles des martyrs des forces armées et de la police, les écrivains, les représentants des paysans, des professionnels des médias, des artistes et des personnes handicapées vont participé à l’Iftar.

El Sissi assiste à la cérémonie organisée à l’occasion de Leilat Al Qadr

Le président Abdel fattah El sissi a assisté à la cérémonie organisée par le ministère des wakfs pour la célébration de la nuit du Destin.

Participent à la cérémonie , le Grand Imam d’Al Azhar DR. Ahmed El Tayeb , le Mufti de la république , Dr. Chawki Allam , le ministre des wakfs DR . Mohamed Mokhtar Gomaa, ainsi qu’un nombre de ministres et d’ ambassadeurs de certains pays islamiques et arabes au Caire.

Le président Al-Sissi entouré des enfants de martyrs de l'Armée et de la Police

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a effectué la prière de la fête du Petit Baïram, entouré des enfants des martyrs de l'Armée et de la Police. En sa qualité de commandant suprême des Forces Armées, le Chef de l'Etat a effectué la prière du Petit Baïram à la mosquée le maréchal Tantaoui au Nouveau-Caire et a remis aux enfants de martyrs des cadeaux.

Le Chef de l'Etat a pris part aux côtés de centaines de familles égyptiennes leur célébration de la fête d'Al-Fitr dans le cadre de la cérémonie organisée par les Forces Armées en coopération des ministères de la Jeunesse et de la Solidarité sociale au Palais des Congrès d'Al-Manara au Nouveau-Caire. A noter que le président avait lancé cette initiative lors du 27ème colloque de l'Armée. Cette initiative a pour objectif d'exprimer la gratitude envers les familles des martyrs et des blessés dans les rangs de l'Armée et de la Police. Ces héros qui ont défendu leur patrie avec bravoure et sacrifice contre les forces de l'extrémisme et du terrorisme.



Réception
6juin:
Le Président Abdel Fattah El-Sissi a exprimé l'attachement de l'Egypte à renforcer la coopération bilatérale avec l'Arabie saoudite et à poursuivre la coordination et la concertation commune quant aux différentes questions régionales et à faire face aux défis que relèvent les nations arabe et islamique, en faveur des intérêts de leurs peuples.

Le Rais a tenu ces propos lors de l'entretien avec le ministre d'Etat saoudien pour les affaires africaines, Ahmed Qattan, en présence du chef de la diplomatie égyptienne, Sameh Choukry et du chargé d'affaires des Renseignements généraux, Abbas Kamel.

Selon le porte-parole de la présidence de la République, Bassam Radi, M. Qattan a transmis les salutations du serviteur des deux saintes mosquées, le roi Salmane ben Abdel Aziz et le prince héritier saoudien, l'émir Mohamed ben Salmane.               
Le ministre saoudien a souligné l'étroitesse des relations historiques liant les deux pays et les deux peuples, exprimant l'attachement de l'Arabie saoudite à renforcer la coopération bilatérale dans tous les domaines, de manière à consolider l'action arabe commune et affronter les défis que relève la région.   
Pour sa part, le Président El-Sissi a transmis ses salutations au roi saoudien et au prince héritier, affirmant la particularité des rapports égypto-saoudiens, qui sont stratégiques.

Selon le porte-parole, l'entretien a porté sur la coopération avec les pays africains afin de réaliser les intérêts communs.

9 juin: Le Président Abdel Fattah El-Sissi et le premier ministre éthiopien Abiy Ahmed tiendront une conférence de presse, dimanche 10 juin 2018 , au palais Al Ittihadeya, au terme de leur entretien. Le premier ministre éthiopien doit arriver, ce soir, au Caire pour une visite officielle de deux jours.
Au cours de son déplacement, M.Ahmed doit s'entretenir avec le président El-Sissi des moyens de soutenir les relations bilatérales et de renforcer la coopération entre les deux pays dans les divers domaines, ainsi que d'un nombre de questions africaines.

L'Egypte et l'Ethiopie se sont mis d'accord sur l'activation de ce qui a déjà été convenu entre l'Egypte, l'Ethiopie et le Soudan, sur la création d'un fonds tripartite pour financer les projets d'infrastructure afin de réaliser les intérêts communs des trois pays.

Cette décision a été prise, lors d'une rencontre au palais présidentiel d'El-Ittihadia, entre le Président Abdel Fattah El-Sissi et le premier ministre éthiopien Abiy Ahmed qui effectue une visite de trois jours en Egypte.

Le chef de l'Etat égyptien et le premier ministre éthiopien ont tenu une séance de consultations en présence des délégations des deux pays.

El-Sissi a salué la visite d’Ahmed en Egypte, disant que cette visite constituait un message fort et explicite en ce qui concerne l'attachement des deux côtés à développer les relations bilatérales.

Le Raïs a affirmé que l'Egypte accordait un intérêt particulier à la relation avec l'Ethiopie et qu'elle tenait à renforcer la communication et la coopération afin de réaliser les intérêts communs, a précisé l'ambassadeur Bassam Radi.

Le premier ministre éthiopien s'est félicité de sa visite au Caire, affirmant les rapports historiques liant les deux peuples, a expliqué Radi.

Ahmed a exprimé son aspiration à travailler avec l'Egypte pour que les intérêts communs soient réalisés durant la période à venir, ainsi qu'à renforcer la coopération bilatérale économique.

Le chef du gouvernement éthiopien a de même fait état des relations stratégiques distinguées entre Le Caire et Addis-Abeba, soulignant que son pays tenait à ne pas nuire aux intérêts de l'Egypte et des Égyptiens. 

Les deux leaders ont convenu de renforcer la coopération économique et les échanges commerciaux durant la période à venir, en fournissant toutes les facilités pour soutenir les investissements bilatéraux y compris l'établissement d'une zone industrielle égypto-éthiopienne, a indiqué le porte-parole.

Le renforcement des accords entre les secteurs privés des deux pays pour importer la viande éthiopienne et la coopération dans les domaines de l'investissement agricole, du bétail, des piscicoles et de la santé, étaient au menu des discussions. 

Les deux bords ont réitéré leur volonté à parvenir à un accord définitif sur le barrage de la renaissance, qui garantit les droits hydriques de l'Egypte dans le Nil et contribue en même temps à réaliser le développement pour le peuple éthiopien, a renchérie Radi. 

L'entretien a porté sur les situations régionales, notamment les dossiers du Soudan du Sud, la situation somalienne et les relations entre l'Ethiopie et l'Érythrée, où il y avait une convergence de vue sur l'importance de l'action conjointe pour instaurer la paix régionale, a-t-il poursuivi.

A la fin de l'entretien, le Président Abdel Fattah El-Sissi a offert un banquet d'Iftar en l'honneur du premier ministre éthiopien et de la délégation qui l'accompagne.

Le Président Abdel Fattah El-Sissi a souligné la hausse des investissements de l'Egypte en Ethiopie, précisant que toutes les facilités ont été offertes en ce sens par les deux pays.

Le Président a fait ces déclarations au cours de la conférence de presse avec le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed au palais présidentiel d'Ittihadya, durant lequel il a mis l'accent sur la profondeur des relations ancestrales des deux pays liés étroitement par le Nil.

Le Président a affirmé que les deux pays poursuivraient leurs sincères efforts déployés en vue de relever les défis communs dont la conclusion d'un accord final sur le barrage éthiopien de la Renaissance garantissant à l'Egypte l'usage des eaux du Nil considéré "sans aucun doute l'unique artère de vie pour les Égyptiens", a dit El-Sissi.

Il a poursuivi en précisant que cet accord contribuerait également au développement du peuple éthiopien, soulignant que la visite de M.Ahmed offrait une propice occasion pour s'entretenir de cet objectif auquel aspirent les deux pays.

Le Président a indiqué que leur entretien avait abordé la promotion de la coopération économique entre les deux pays à la lumière du vif intérêt affiché par le secteur privé en Egypte à augmenter les investissements sur le marché éthiopien.

Le Président a dit qu'une zone industrielle égyptienne serait mise en place en Ethiopie, des accords conclus sur l'importation de la viande éthiopienne et sur la coopération dans plusieurs domaines pour promouvoir l'intégration économique entre les deux pays.

Il a rappelé que l'Egypte accordait une priorité à la mise en oeuvre de l'accord conclu avec le Soudan sur la création d'un Fonds tripartite pour le financement des projets d'infrastructure, réitérant l'importance de commencer à prendre les mesures concrètes en la matière à la lumière de la réunion des hauts responsables tenue au Caire les 3 et 4 juillet prochains.

12 juin : Le Président Abdel Fattah el-Sissi a souligné la poursuite des efforts déployés par l'Egypte afin de mettre fin à la détérioration de la situation en Syrie.

Lors de son entrevue avec l'Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, M. el-Sissi a fait état de la position constante de l'Egypte envers la crise syrienne dont la nécessité de parvenir à un règlement politique de manière à préserver l'unité des territoires syriennes et l'importance de soutenir la volonté et le choix du peuple syrien pour tracer son avenir.

M.el-Sissi a jugé impérative l'union de la communauté internationale pour trouver un règlement global à la crise syrienne, confirmant le soutien de l'Egypte aux efforts des Nations Unies à cet égard, a déclaré le porte-parole de la présidence, l'ambassadeur Bassam Radi.

L'Egypte n'épargne aucun effort pour soutenir le peuple syrien, mettre fin à ses souffrances et répondre à ses aspirations dont le rétablissement de la sécurité et de la stabilité dans son pays, a dit M. el-Sissi.

Pour sa part, le responsable onusien a passé en revue les derniers développements en Syrie ainsi que les efforts des Nations Unies pour trouver un règlement politique, notant que les répercussions de cette crise représentaient une menace pour la sécurité régionale et internationale.

M. Mistura a mis l'accent sur l'importance du rôle joué par l'Egypte au Proche-Orient, comme l'un des piliers de la stabilité dans la région, exprimant son aspiration à la poursuite de la coordination et la concertation avec l'Egypte à la lumière du poids dont jouit l'Egypte aux échelons régional et international.

22 juin : Le Président Abdel Fattah El-Sissi a jugé impératif de s’engager au calendrier précis pour le développement du gisement de gaz “Zohr” et la hausse de sa production.

El-Sissi a fait ces déclarations jeudi lors d’un entretien avec le PDG du groupe pétrolier “Eni”, Claudio Descalzi, en présence du ministre du pétrole et de la richesse minière, Tareq El-Molla, et du chargé d’affaires des renseignements généraux, Abbas Kamel.

Selon le porte-parole de la présidence de la république, Bassam Radi, cet entretien intervient dans le cadre du suivi périodique des progrès réalisés par Eni en Egypte, notamment dans le gisement de gaz “Zohr”.

Le Rais a demandé au ministère du pétrole et aux parties y afférentes de coopérer étroitement avec le groupe Eni et éliminer tout obstacle entravant ses activités dans le développement du gisement de gaz “Zohr”.

Le PDG d’Eni a passé en revue les activités du groupe pétrolier dans le champ de gaz “Zohr” en Méditerranée et les projets en cours d’exécution par le groupe italien dont le développement du gisement de gaz “Noras” au Delta du Nil.

Il a affirmé l’attachement d’Eni à tirer profit des opportunités prometteuses et disponibles dans le secteur de l’énergie renouvelable en Egypte.

22juin : Le Président Abdel Fattah El-Sissi a affirmé le souci de l’Egypte de développer ses relations stratégiques avec les Etats-Unis en faveur des intérêts des deux pays à la lumière de l’instabilité du Moyen-Orient.

Le président a fait ces déclarations durant un entretien tenu avec le Haut conseiller du Président Trump Jared Kushner et le conseiller en charge des négociations internationales Jason Greenblatt en présence du ministre des Affaires étrangères Sameh Choukri et le chef par intérim du Service du renseignement Abbas Kamel.

Le Président a passé en revue les efforts déployés par l’Egypte au niveau de la lutte antiterroriste allant de pair avec le progrès réalisé en matière de développement socio-économique.

S’exprimant sur la cause palestinienne, le Président a affiché le plein soutien de l’Egypte aux initiatives internationales ayant pour objectif de parvenir à un règlement équitable et global en fonction des références internationales conclues en la matière et de la solution à deux Etats dans les frontières de 1967 ayant Jérusalem-est comme capitale de l’Etat palestinien.

Radi a indiqué que le Président avait passé en revue les efforts déployés en vue de parachever la réconciliation inter-palestinienne, calmer les conditions dans la Bande de Gaza et prendre les mesures appelées à faciliter la vie des citoyens palestiniens dont l’ouverture du Terminal de Rafah au long du mois de Ramadan.

Le Président a réitéré l’importance de parvenir à une issue à cette question vitale qui, une fois résolue, contribuerait largement à rétablir la paix et la sécurité des pays de la région.

Kushner a passé en revue les efforts de la direction américaine en vue d’aller de l’avant au niveau des négociations israélo-palestiniennes et d’améliorer les conditions humanitaires dans la Bande de Gaza.

Il a affirmé que l’Egypte était un pilier de la stabilité au Moyen-Orient suite au succès réalisé au niveau national malgré les conditions régionales cruciales.

Le responsable américain a mis l’accent sur le succès réalisé au niveau de la réforme économique et les efforts pour le développement qui ont contribué au progrès remarquable dans l’ensemble des conditions du pays.

Kushner a affiché le plein soutien de la direction américaine aux efforts déployés par l’Egypte au niveau de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme en sus du rôle joué en faveur de la cause palestinienne.

25 juin : Le Président Abdel Fattah El-Sissi a affirmé, ce lundi 25 juin 2018, lors d’un entretien au Caire avec le vice-président irakien, Iyad Allaoui, l’engagement de l’Egypte à soutenir l’Irak et à développer les relations bilatérales dans les différents domaines.

Ont assisté à cette rencontre, le ministre des Affaires Etrangères, Sameh Choukri et le chargé d’affaires des services de renseignements, le major-général Abbas Kamel.

Selon le porte-parole de la présidence de la République, Bassam Radi, M. El-Sissi a salué la coopération entre l’Egypte et l’Irak lors de la dernière période, félicitant M. Allaoui pour sa victoire aux élections parlementaires irakiennes tenues en mai 2018.

Le chef de l’Etat a affirmé le soutien de l’Egypte à l’unité de l’Irak et à ses efforts pour déraciner l’extrémisme et rétablir la stabilité sur le sol irakien.

Pour sa part, le vice-président irakien a exprimé l’appréciation du peuple irakien des positions de l’Egypte, direction et peuple, affirmant que son pays tenait à renforcer les relations distingués avec l’Egypte dans tous les domaines.

Selon le porte-parole présidentiel, l’entretien a porté sur les derniers développements sur la scène irakienne, la situation politique dans le pays, les négociations sur la formation du nouveau gouvernement. Le président El Sissi a affirmé le rejet total de l’Egypte de toutes les tentatives d’ingérence dans les affaires intérieures de l’Irak.

MM. El-Sissi et Allaoui ont exprimé leur aspiration à poursuivre la coordination commune notamment dans la guerre contre Daech.

27 juin : Le président Abdel Fattah el-Sissi a confirmé l’intérêt de l’Egypte à continuer de promouvoir la coopération économique et commerciale avec la Chine, en insistant sur le souci d’attirer davantage d’investissements chinois, en particulier à la lumière des diverses possibilités d’investissement offertes par le programme de réforme économique globale mise en œuvre de la sécurité et de la stabilité qui prévaut en Egypte maintenant ainsi que la disponibilité de l’environnement législatif approprié et la situation géographique Ce qui ouvre la voie au commerce avec les marchés arabes, africains et européens, qui sont dans tous les facteurs attirant l’investissement et la création de joint-ventures avec la Chine, contribuent à la réalisation du plan de développement stratégique en Egypte.

Cela est arrivé lors d’une rencontre du président el-Sissi mercredi avec le membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois, Chen Menard, en présence du ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukri, et un certain nombre de responsables du Parti communiste chinois, ainsi que l’ambassadeur de Chine au Caire.

Le porte-parole de la présidence, l’ambassadeur Bassam Radi a déclaré que le président el-Sissi a accueilli Chen Menard et sa délégation en Egypte, et a salué le développement des relations bilatérales historiques entre l’Egypte et la Chine et la modernisation de son entreprise au niveau global de partenariat stratégique dans les divers domaines, ainsi que la coordination existante sur les questions d’intérêt commun dans les questions internationales et régionales.

Le porte-parole a ajouté que M. Ménard pour sa part, a souligné la grande appréciation de son pays au rôle central de l’Egypte au Moyen-Orient et son soutien à ses efforts pour jeter les bases de la paix, la stabilité et le développement dans la région, faisant l’éloge du niveau exceptionnel de consultation et de coordination entre l’Egypte et la Chine, qui se reflète dans le volume et le niveau d’un commun entre les deux visites.

Menard a souligné le souci de la Chine pour renforcer davantage les relations bilatérales et le développement dans tous les domaines afin d’atteindre les intérêts des peuples égyptiens et chinois, en notant avec satisfaction et le respect pour le gouvernement et le peuple chinois de la civilisation égyptienne, forte et des liens qui amènent les deux pays, ainsi que les efforts actuels de l’État égyptien pour parvenir à un développement global.

En ce qui concerne les questions du Moyen-Orient, l’Ambassadeur Bassam Radi a expliqué que le président el-Sissi a souligné que l’Egypte fait face à la crise dans la région, conformément au principe d’un cadre solide pour parvenir à une solution politique en parallèle avec le soutien des institutions nationales, les déterminants de la non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats, le respect de sa souveraineté et la préservation de son intégrité territoriale, ainsi que le respect de la volonté du peuple et le soutien des armées nationales, qui est le principal responsable du maintien de la sécurité et de la stabilité.

29 juin : Le Président Abdel Fattah El-Sissi a réitéré l'importance de coordonner avec la France sur les questions d'intérêt commun en vue de relever les défis actuels dont en tête les retombées des crises régionales sur la région de la Méditerranée et le monde.

Selon le porte-parole de la présidence Bassam Radi, le Président a fait ces déclarations durant un entretien tenu aujourd'hui jeudi avec le ministre français des Affaires étrangères Jean Yves le Drian en présence du chef du service des Renseignements généraux Abbas Kamel et de l'ambassadeur de France au Caire.

Ont été au menu de la rencontre, les questions relevant des relations franco-égyptiennes et les moyens de promouvoir le partenariat dans plusieurs domaines, notamment au niveau culturel pleinement favorisé par le Président notamment avec l'approche de l'inauguration du Grand Musée égyptien.

Il a fait état de plusieurs projets culturels clefs parachevés récemment dont le Musée de la civilisation, le développement du plateau des Pyramides et la Maison de l'Opéra mondial dans la nouvelle capitale administrative.

Le Président avait affirmé le souci de renforcer le partenariat entre les deux pays par une contribution culturelle qui donne corps à leurs relations étroites à la lumière de l'héritage de la France en la matière et ses institutions prestigieuses dont le Louvre.

Les dossiers clefs au niveau régional ont été examinés entre autres la crise en Libye et la détermination des deux pays à rétablir la paix et la sécurité sur le sol libyen et à soutenir l'unité de l'armée.

S'exprimant sur la Syrie, le Président a réaffirmé que l'Egypte tenait à sa position constante en faveur d'un règlement politique en Syrie appelé à garantir l'unité territoriale.

Le Président et son hôte avaient abordé les dernières évolutions de la cause palestinienne, soulignant le soutien de l'Egypte aux efforts et initiatives internationaux lancés en vue de parvenir à un règlement équitable et global en fonction des accords internationaux conclus en la matière et la solution à Deux Etats dans les frontières 1967 ayant Jérusalem-Est comme capitale de l'Etat palestinien.

Le chef de la diplomatie française a transmis au Président El-Sissi le salut du Président Macron.

Il a affirmé que la France tenait aux relations étroites et distinguées tenues avec l'Egypte en tant que pilier de la stabilité régionale et se souciait de développer pleinement leur coopération en vue de l'étendre à tous les domaines.


Related Stories

Les plus visités

From To