15 décembre 2019 10:26

L’Égypte et l'UA soutiennent la présidence par le Japon du G20 et l'agenda des réunions de 2019

samedi، 19 janvier 2019 - 12:27

 

Le ministre des Finances, Mohamed Moait a affirmé, samedi, le soutien de l’Égypte et de l'Union Africaine (UA) à l'agenda des réunions du groupe des 20 (G20) cette année et le plein appui à la présidence japonaise- pour parvenir à des recommandations efficaces et satisfaisantes pour tous les pays. 

M. Moait a participé aux premières réunions sur le volet financier du G20 dont les travaux ont pris fin, hier vendredi, à Tokyo, et ce après que l’Égypte a été invitée à assister à toutes les réunions du Groupe en sa qualité de futur président de l'Union Africaine (UA).

Dans un communiqué publié samedi, M. Moait a souligné l'importance des sujets abordées lors des réunions du G20, suscitant l’intérêt de tous les pays du monde, y compris les pays africains en général et l’Égypte en particulier.

M. Moait a indiqué que les changements démographiques que connaissaient non seulement les pays avancés mais encore les pays en développement créaient de nouveaux défis économiques et financiers, poussant les décideurs à adopter des politiques innovantes et efficaces. 

Il a appelé à discuter des moyens de financer les systèmes d'assurance maladie universelle dans le monde en tant que sujet impérieux à discuter lors de la période à venir, faisant état des efforts déployés par le gouvernement pour élaborer le système d'assurance maladie qui devra être mis en place d'ici la mi-année en cours.

M. Moait a demandé au G20 de déployer tout effort pour augmenter les taux de croissance dans le monde, notant que l’Égypte adoptait actuellement une politique basée sur l'encouragement des investissements dans les infrastructures pour attirer les investissements du secteur privé dans tous les importants secteurs économiques.

L'Égypte, en tant que présidente de l'UA en 2019 et représentante du continent africain, sera fortement présente auprès des instances internationales, dont notamment le G20 réunissant les économies les plus fortes du monde, a rappelé M. Moait.

Le ministre a ajouté que l'Egypte était l'un des pays d'Afrique et du Moyen-Orient réalisant les taux de croissance escomptés dans le budget, et œuvrait à atteindre un taux de croissance estimé à 5,8% du PIB dans le budget de l'année 2018/2019, bien que la Banque mondiale (BM) ait prévu un taux de croissance variant entre 5,6% et 5,7% pendant la même période. 

M. Moait a ajouté que les plans de l'Etat s'orientaient vers la réalisation de la stabilité financière et économique.

Related Stories

Les plus visités

From To