23 mai 2019 11:32

L’Organisme général de l’Information

Portail électronique en 6 langues pour communiquer avec l’Afrique

dimanche، 10 février 2019 - 11:44

L’Organisme général de l’Information (OGI) a baptisé, dimanche matin, un portail électronique en six langues, à savoir l’arabe, l’anglais, le français, le swahili, le haoussa, en plus, dans quelques jours, de l’amharique.

Ce portail (http://africa.sis.gov.eg) est la plus grande tentative, déployée pour communiquer avec les autres peuples de l’Afrique, dans leurs langues locales, en plus de l’arabe et des langues occidentales à l’usage dans le Continent, a déclaré le président de l’OGI, Dr. Diaa Rachouan.

Ce portail, a ajouté Dr. Rachouan pendant qu'il donnait le coup d'envoi au site, constitue une partie des activités médiatiques d’envergure de l’OGI, en tant qu’organisme médiatique officiel égyptien, chargé de consolider les relations de l’Egypte avec les autres Etats africains, surtout après l’accession au pouvoir du Président Abdel-Fattah al-Sissi. Cette activité médiatique vis-à-vis de l’Afrique qui vient de commencer se poursuivra et ne cessera de se développer, même après l’année de la présidence de l’Egypte à l’UA, a-t-il affirmé.

Le portail, a indiqué le président de l’OGI, que s’adresse en premier lieu au peuple égyptien pour l’informer des relations des Etats africains avec l’Égypte, ainsi que des nouvelles, de la culture, des symboles, de la littérature, de l’économie, de l’histoire et de la civilisation de ces Etats voisins. Il s’adresse également à l’ensemble des peuples africains dans leurs langues, pour que chaque Africain puisse y trouver à titre quotidien les actualités de son pays, ainsi que des rapports sur les relations de son pays avec l’Egypte et sur l’action collective interafricaine, a-t-il poursuivi. Et de marteler que ces actualités et ces rapports sont à la portée de tous les utilisateurs du web dans les quatre coins du monde dans les six langues susmentionnées. 

Dr. Rachouan a expliqué que chacune de six versions du site comprenait une dizaine de rubriques, mises quotidiennement à jour, et contenait des informations fondamentales sur l’Egypte, sa position, sa superficie, sa langue officielle, sa démographie, sa monnaie et sa fête nationale, en plus d’informations sur la forme de son drapeau, son hymne national, sa capitale, ses principales villes, ses sites touristiques et sa civilisation. Le site, a-t-il précisé, contient aussi des informations sur son système politique et sa politique extérieure. La rubrique des actualités contient les plus importantes nouvelles dans les différents Etats africains, dans leurs langues, ainsi que les plus importants articles et rapports dans leurs presses, a scandé le président de l’OGI, soulignant que cette rubrique est mise quotidiennement à jour.

La rubrique de la Presse, a-t-il fait savoir, qui passe en revue les principaux titres de la Presse africaine, est également mise quotidiennement à jour.

Quant à la rubrique de l’Egypte et l’Afrique, elle traite des divers aspects des relations bilatérales entre l’Egypte et chacun de ses voisins africains, a-t-il continué.

La rubrique des Etats, divisée en 54 chapitres, offre les informations fondamentales sur chacun des Etats de l’Afrique, alors que celle de la bibliothèque fait l’exposé des plus importantes études et des périodiques en Afrique, ainsi que des recherches et des thèses portant sur les affaires africaines, a poursuivi Dr. Rachouan.

La rubrique du calendrier, a-t-il expliqué comprend les événements à venir les plus saillants dans le continent africain, alors que celle des figures de proue étale la biographie des personnalités africaines de considération dans le domaine politique, comme Mandela ou Nasser, littéraire, comme Mahfouz ou Wole Soyinka, ou sportif, comme Salah ou George Weah.

Dr. Rachouan a conclu que cela était susceptible de permettre aux nouvelles générations de faire la connaissance de ces figures de proue.

Related Stories

Les plus visités

From To