18 juillet 2019 09:28

Premier Forum africain sur la lutte contre la corruption

mercredi، 12 juin 2019 - 03:57

Le Président Abdel Fattah El-Sissi est arrivé au siège du premier Forum africain sur la lutte contre la corruption à Charm el-Cheikh, qui durera deux jours.

51 pays africains ont participé, dans le cadre d’une initiative égyptienne lancée par le Président Abdel Fattah El-Sissi lors de sa présidence de la délégation égyptienne au Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine.

Le forum vise également à encourager les pays africains à adopter des politiques et à adopter des plans d’action et des programmes visant à éliminer la corruption et à permettre aux peuples du continent de mieux comprendre les dangers de la corruption dans les efforts de développement et d’économie, ainsi que de tirer parti de l’expérience réussie de l’Egypte en matière de gouvernance et de lutte contre la corruption.

Le Président Abdel Fattah El-Sissi a pris une photo commémorative avec les participants du premier Forum africain sur la lutte contre la corruption à son arrivée à la réunion de deux jours du forum à Charm el-Cheikh. Le chef de l’Autorité du contrôle administratif, le ministre Chérif Saif Eddin, a déclaré que le premier forum africain contre la corruption est une extension du rôle de l’Egypte dans le soutien à la lutte des pays africains, et que la corruption est le principal ennemi dont les pertes sont estimées à des milliards de dollars par an.

l’Egypte fait de grands progrès dans la lutte contre la corruption et félicite la coopération avec l’Afrique Le président Abdel Fattah El-Sissi a déclaré que l’Egypte avait fait de grands progrès dans la lutte contre la corruption sous diverses formes, et que ses efforts n’étaient pas isolés des efforts internationaux de la lutte contre la corruption. S’exprimant lors de l’ouverture du premier forum africain sur la lutte contre la corruption à Charm el-Cheikh mercredi, le président El Sissi a déclaré que le forum s’était tenu en Egypte, convaincu de l’importance de promouvoir une action africaine commune et s’est félicité de la coopération avec les agences concernées afin d’échanger les expériences entre le continent et de lutter contre la corruption. Le président a ajouté que l’Union africaine doit unir ses efforts pour lutter contre la corruption, ce qui est contraire aux aspirations du continent africain à réaliser le développement, soulignant que la corruption est l’une des principales raisons du déclin des composantes économiques et sociales dans de nombreux pays africains.

Related Stories

Les plus visités

From To