19 juillet 2019 01:03

L'économie égyptienne atteint le taux de croissance le plus élevé depuis 10 ans

mercredi، 19 juin 2019 - 12:43

L'économie égyptienne a atteint le taux de croissance le plus élevé depuis 10 ans, enregistrant 5.3% lors de l'exercice financier 2017/2018 et 5.6% lors du 3ème trimestre de l'exercice 2018/2019, a annoncé mardi la ministre de la Planification, du Suivi et de la Réforme administrative, Hala el-Saïd.

Lors de son inauguration du Forum d'affaires de l'Union pour la Méditerranée (UpM), sur la promotion du climat des affaires et le commerce dans la région euro-méditerranéenne, tenu sous les auspices du ministère du Commerce et de l'Industrie, en collaboration avec le Secrétariat général de l'UpM, Mme el-Saïd a souligné que ce taux de croissance élevé se caractérisait par la réalisation, pour la première fois, des taux de croissance positifs dans tous les secteurs économiques et la réduction du taux du chômage pour atteindre 9.9%.

L'Egypte a réalisé durant les quatre dernières années des réformes économiques et le développement, dont la réforme du système législatif et institutionnel via la promulgation des lois et des législations relatives au climat d'affaires dont les lois sur les permis industriels, les investissements et la faillite, a rappelé Mme el-Saïd, faisant état des efforts en cours pour l'adoption de la nouvelle loi sur les douanes et le développement des Petites, Moyennes, et microentreprises.

Mme El-Saïd a fait état des travaux en cours pour la mise en œuvre du projet du réseau national des routes et des projets du secteur de l'énergie notamment la production de l'énergie renouvelable, en collaboration avec le secteur privé.

L'Egypte œuvre actuellement pour la mise sur place de la plus grande centrale de l’énergie solaire au monde dans la région de Banban à Assouan, a dit Mme El-Saïd, ajoutant que ce projet avait décroché en mars dernier le prix annuel de la Banque Mondiale, en tant que meilleur projet du monde, en sus de la création des zones industrielles et de nouvelles cités dont la Nouvelle capitale administrative et les projets du développement de l'axe du Canal de Suez.

Mme El-Saïd a fait état de la modernisation de la vision d'Egypte 2030 de manière à aller de pair avec les développements économique et social et la mise à exécution des projets du programme d'action global du gouvernement pour les quatre prochaines années 2018-2022. Ce programme accorde une importance capitale à la construction de l'être humain égyptien en matière de santé, d'enseignement, de culture et de sport.

Des travaux sont en cours pour éliminer les obstacles dressés devant l'investissement local et étranger dans le secteur industriel et l'augmentation de la capacité de production dans les usines, en sus du programme d'amélioration de qualité et de concurrence dans le secteur industriel, visant à augmenter le nombre de produits capables d'accéder aux marchés internationaux, à renforcer la confiance du consommateur local dans l'industrie nationale, renforcer les capacités concurrentielles des exportations industrielles, a expliqué Mme El-Saïd.

Mme El-Saïd a cité le plan destiné à la hausse des exportations via la réactivation du rôle des institutions opérant dans ce domaine, l'intensification des missions commerciales et la participation aux foires internationales et l'attraction des investissements industriels pour l'exportation.

La création d'un Fonds souverain d'Egypte est l'une des formes d'un partenariat de développement efficace entre le gouvernement et le secteur privé, a signalé Mme El-Saïd, ajoutant que le Fonds vise à mobiliser des ressources et à utiliser au mieux les ressources inexploitées de l’État afin de maximiser sa valeur et d’accroître les investissements communs avec le secteur privé et de donner un puissant élan au développement durable.

Le Forum vient en réponse à la demande de la réunion des ministres du Commerce des pays de l'UpM en 2018, et ce dans le cadre de l'intérêt de l'Egypte et son souci de poursuivre la coopération et le partenariat avec les divers pays du monde et ses voisins en Mer Méditerranée.

L'Egypte, a-t-elle poursuivi, joue un rôle efficace et axial, en tant que l'un des participants les plus importants aux diverses activités depuis la fondation de l'UpM en 2008.

La coopération et le partenariat de développement efficace entre l'Egypte et l'UpM comprend la mise sur place de plus de 20 projets dans les domaines: l'embauche, l'enseignement supérieur et la recherche, le climat, le transport et le développement civilisationnel et d'autres secteurs, a-t-elle noté.

Related Stories

Les plus visités

From To