19 juillet 2019 12:42

Le président El-Sissi confirme la profondeur des relations entre l’Egypte et la Roumanie

mercredi، 19 juin 2019 - 12:51

Le Président Abdel-Fattah Al-Sissi a souligné la profondeur de l’amitié historique entre l’Egypte et la Roumanie, qui a toujours été bien établie et repose sur de solides fondements de respect et d’appréciation mutuels.

S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe avec le président roumain Klaus Johannis à Bucarest, le président Al Sissi a exprimé sa joie devant le grand élan qui a été créé à la suite des récentes réunions avec le président roumain, dont la dernière s’est tenue en marge du sommet arabo-européen de Charm el-Cheikh en février dernier.

Lors d’une conférence de presse, le président Abdel Fattah El-Sissi a déclaré que les entretiens avec M. Johans confirmaient les possibilités de coopération prometteuses entre l’Egypte et la Roumanie, ainsi que les vastes perspectives de développement des relations bilatérales. Aspirant que sa visite en Roumanie réalisera un transfert supplémentaire pour la coopération entre les deux pays.

Le président Al-Sissi a ajouté que ses entretiens avec son homologue roumain étaient fructueux et constructifs, comme à son habitude. Ils se sont félicités de l’essor actuel des relations bilatérales entre les deux pays, notamment économique et touristique, après que le volume des échanges commerciaux ait atteint le milliard de dollars en 2018.

Le président Al Sissi a souligné que les vols charters à destination des villes de Charm el-Cheikh et d’Hurghada avaient doublé, et a souligné qu’il importait de renforcer le partenariat entre nous ainsi que la promotion des relations sur le plan politique et de continuer à coordonner et à mener des consultations sur les développements régionaux et internationaux dans leur ensemble.

Le président a déclaré que sa rencontre avec le président roumain est une occasion importante pour échanger des points de vue sur ces développements à la lumière des défis croissants auxquels ils doivent faire face dans un cadre de coopération, de coordination et de préoccupation pour la sécurité et la stabilité du Moyen-Orient et de l’Europe.

Le président a souligné qu’il était impossible de maintenir la sécurité et la stabilité au Moyen-Orient sans régler le conflit israélo-palestinien, un règlement juste et global garantissant les droits légitimes du peuple palestinien et la création d’un Etat indépendant aux frontières du 4 juin1967.


Related Stories

Les plus visités

From To