19 juillet 2019 11:22

Le Président Al Sissi reçoit le premier ministre tanzanien

jeudi، 11 juillet 2019 - 10:59

L'Egypte tient à renforcer ses relations avec la Tanzanie dans tous les azimuts, à multiplier les investissements communs et à mutualiser son expertise en matière de méga-projets, a affirmé le président Abdel Fattah Al-Sissi, lors d'un entretien avec le premier ministre tanzanien, Kassim Majaliwa.

L'Egypte souhaite travailler avec tous les "frères africains", notamment la Tanzanie, à la lumière des nombreux défis qu'affrontent le Continent dans les domaines politique, sécuritaire et économique et qui exigent la conjonction des efforts via l'actualisation des mécanismes de l'UA, a fait savoir M. Al-Sissi, cité par le porte-parole de la présidence Bassam Radi.

L'Egypte s'honore des relations historiques distinguées avec la Tanzanie, a fait savoir le chef de l'Etat, saluant l'élan réalisé dans les relations bilatérales ces derniers temps et rappelant que les deux Etats célébraient le 55e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques respectives dans chacun des deux pays.

Majaliwa a évoqué sa visite dans la zone économique du Canal de Suez et dans la capitale administrative, exprimant son admiration pour le succès des projets titanesques entrepris en Egypte qui donnent un exemple de développement global.

La Tanzanie aspire à accroître ses échanges commerciaux avec l'Egypte pour tirer un profit maximal des potentialités des deux parties, a-t-il renchéri, ajoutant que son pays tenait à soutenir les sociétés et les hommes d'affaires égyptiens désireux d'investir dans les divers secteurs sur son sol.

Le chef du gouvernement tanzanien a valorisé la contribution efficace de l'Egypte dans la construction du barrage hydraulique Stiegler's Gorge sur le fleuve de Rufiji, projet qui avait été décroché par le consortium égyptien et que le président Al-Sissi a dit suivre de près.

Majaliwa a indiqué que son pays souhaitait profiter de l'expertise égyptienne dans la construction d'une nouvelle capitale en Tanzanie, à l'instar de la nouvelle capitale administrative au nouveau Caire qui, selon Al-Sissi, est une cité intelligente et développée conformément aux systèmes mondiaux les plus modernes ayant contribué à la transition numérique du gouvernement et par conséquent, à l'amélioration des services et des conditions de vie des citoyens.

Majaliwa a félicité le président égyptien pour son leadership réussi de l'UA qui a été couronné par le lancement de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) à Niamey au Niger, laquelle, confirme Al-Sissi, constitue l'une des premières priorités de la présidence égyptienne de l'UA et un jalon sur la voie de la complémentarité économique dans le continent.

Étaient présents à l'entretien le premier ministre égyptien, le ministre tanzanien de l'Agriculture, et l'ambassadeur de Tanzanie au Caire.

MENA

Related Stories

Les plus visités

From To