22 octobre 2019 03:44

Al-Sissi participe à une séance sur l'impact des informations mensongères sur l'Etat

dimanche، 15 septembre 2019 - 10:30

Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a participé à une séance sur l'impact des informations mensongères sur l'Etat à la lumière des guerres de la quatrième génération et ce dans le cadre de la 8e conférence nationale de la jeunesse dont les travaux se sont ouverts ce samedi en banlieue du Caire.


La séance a débuté par la projection d'un documentaire sur l'effet néfaste des réseaux sociaux sur la jeunesse et la dépendance qu'elle entraîne pour certaines personnes qui passent une moyenne de huit heures par jour devant ces modes d'interaction ce qui conduit à leur détachement de la réalité et des amitiés réelles et affecte leurs relations sociales et leur communication avec leurs proches.


Le documentaire met en garde, entre autres, contre la diffusion d’idées extrémistes, de rumeurs et de campagnes ciblées visant à instaurer un climat négatif et pessimiste, soulignant l'importance du rôle du centre d'informations et de prise de décision pour répondre aux rumeurs et mensonges mis en ligne sur la toile.


Il avertit également de l'exploitation des réseaux sociaux par les groupes terroristes pour propager des rumeurs, soulever les peuples et œuvrer à faire tomber les pays.


Le président Abdel Fattah A-Sissi a dit que les rumeurs et les allégations colportées récemment ne sont que des mensonges et des calomnies qui visent à briser la volonté des Egyptiens.

Les réalisations qui ont été accomplies en cinq ans ne sont pas pour le compte d'un individu ou d'un gouvernement, mais pour une nation, ajoute le chef de l'Etat, signalant qu'une grande campagne est lancée contre le pays avec toute réalisation accomplie.

Aucun barrage n'aurait été construit sur le Nil qu'en 2011, a dit le président Al-Sissi.

Les mises en doute ont commencé depuis longtemps, même avant les réseaux sociaux. Le doute était une partie de la société égyptienne le long de 50 ans. Il y a des gens qui mettent tout en doute, a-t-il souligné.

MENA

Related Stories

Les plus visités

From To