15 novembre 2019 11:20

El-Sissi porte une vision claire vis-à-vis des défis

mardi، 15 octobre 2019 - 09:25
El-Sissi porte une vision claire vis-à-vis des défis et a entrepris de larges réformes

Le président Abdel Fattah el-Sissi porte une vision claire vis-à-vis des défis affrontés par l'Egypte et a entrepris de larges réformes notamment dans le domaine économique, l'investissement, l’énergie, la création d'emplois, la réduction du taux de chômage et la stabilisation des taux de change, a affirmé le ministre égyptien des affaires étrangères, Sameh Choukri lors d'une conférence donnée dans la capitale autrichienne "Vienne", prévoyant que l'Egypte attire davantage d'investissements lors de la prochaine période.

M. Choukri a souligné le rôle important et influent joué par l'Egypte pour préserver la stabilité dans la région et le refus égyptien de l’ingérence turque au nord de la Syrie, la qualifiant de revers pour les efforts de règlement de la crise syrienne qui avait retrouvé récemment un brin d'optimisme.

"L'Egypte est préoccupée par les tensions qui secouent des pays de la région comme la Libye, le Yémen et notre politique étrangère repose sur des constantes dont la non-ingérence dans les affaires d'autrui, l'approfondissement de la coopération internationale avec tous les pays du monde", poursuit le chef de la diplomatie égyptienne.

"L'Egypte soutient la stabilité et le développement dans la région arabe et en Afrique, oeuvre à renforcer le partenariat avec les diverses puissances mondiales et à renforcer la coopération avec les pays du sud, affirme le ministre Choukri.

S'agissant de la Syrie, Chokri a assuré que l'Egypte cherchait inlassablement à stopper la souffrance du peuple syrien et à trouver des solutions efficaces face à la migration et au déplacement de la population, afin de permettre aux Syriens de rentrer chez eux.

Le Caire soutient également le règlement politique en Libye sur la base des résolutions onusiennes afin de mettre fin au ravage actuel que connaît ce pays suite à l'escalade militaire, et appelle à l'organisation d’élections parlementaires et présidentielles le plus tôt possible, précise le patron de la diplomatie égyptienne.

Concernant le conflit israélo-palestinien, Choukri a insisté sur le soutien de l'Egypte à la solution des deux Etats et aux négociations internationales connexes susceptibles d'instaurer une paix et stabilité durables.

Pour ce qui est du barrage de la Renaissance, Choukri a affirmé que ce projet exposait l'Egypte à des risques comme le confirment les experts internationaux, mais que le point positif à cet égard, était la disponibilité de l'Ethiopie à poursuivre les négociations pour éviter l'escalade de la crise entre les deux pays.

Le chef de la diplomatie égyptienne a notamment mis l'accent sur l'importance de la coopération entre l'Egypte et l'UE pour faire face à des défis tels que l'immigration illégale, rappelant que l'Egypte accueillait près de cinq millions de réfugiés de Syrie, du Yémen, de Somalie et d'autres pays et la nécessité que la communauté internationale s'entende sur les mécanismes de traitement de ce phénomène tout en laissant aux individus le droit de choisir leur destin.

Evoquant le Yémen, Chokri a indiqué que l'Egypte comptait sur les Etats-Unis pour mettre un terme à la crise dans ce pays dont les répercussions sur la population sont calamiteuses, d'où la nécessité d’établir une réconciliation nationale.

Abordant la situation au Soudan, le ministre Choukri s'est dit confiant que ce pays avançait sur la bonne voie afin de satisfaire les ambitions de son peuple, notant que les plus grands défis auxquels le Soudan devait faire face étaient d'ordre économique et sécuritaire à travers la lutte contre le terrorisme.
 
Mena

Related Stories

Les plus visités

From To