21 novembre 2019 10:20

Plus de 27 milliards d'euros, valeur totale du commerce entre l'Egypte et l'UE en 2018

mercredi، 16 octobre 2019 - 10:25

La ministre de la Planification, du Suivi et de la Reforme administrative, Hala El-Saïd a déclaré que la valeur totale du commerce entre l'Egypte et l'Union Européenne (UE) avait dépassé les 27 milliards d'euros en 2018.

"Les efforts déployés pour renforcer l'égalité des sexes en Égypte s'inscrivent dans le cadre de la poursuite de cette riche histoire d'amitié et de coopération", a affirmé Mme El-Saïd lors de la cérémonie de lancement de l'initiative de l'Union Européenne (UE) sur l'égalité des sexes et l'autonomisation de la femme organisée par l'ambassade de Suède au Caire en collaboration avec la mission de l'UE au Caire.

Y ont assisté l'ambassadeur de Suède au Caire, Jan Thesleff et le chef de la mission de l'UE au Caire, Ivan Surkos, en tant que premiers ambassadeurs choisis pour défendre l'égalité des sexes en Egypte.

Mme El-Saïd a souligné que la présence de défenseurs de l'égalité des sexes de l'Union européenne en Égypte appuierait les efforts communs visant à promouvoir l'égalité des sexes à travers le renforcement de la participation économique, sociale et politique des femmes.

Elle a affirmé l'importance des relations entre l'Egypte et l'UE, soulignant la longue histoire de coopération et de coordination dans tous les domaines, grâce à laquelle l'UE est devenue l'important partenaire pour l'Egypte dans les domaines du commerce et de l'investissement, ainsi que de l'enseignement primaire, de la recherche et du développement.

"La vision 2030 de l'Egypte accorde un intérêt particulier au rôle de la femme" a ajouté la ministre en soulignant le lancement de la Stratégie nationale pour l'autonomisation des femmes égyptiennes en 2017, ainsi que la proclamation par le Président Abdel Fattah El-Sissi de 2017, Année de la femme égyptienne.

La ministre de la Planification a noté que l'Egypte avait réalisé des progrès significatifs dans la réalisation du 5ème but des objectifs de développement durable en matière d'égalité des sexes, soulignant que l'Etat s'employait à autonomiser les femmes et à renforcer leur participation dans les domaines politique, économique et social.

Quant à l'autonomisation politique, Mme El-Saïd a souligné: "grâce aux efforts du gouvernement pour l'autonomisation directe des femmes, le pourcentage de femmes occupant le poste de ministre dans le gouvernement était passé à 25%, ce qui représente le pourcentage le plus élevé de l'histoire en Egypte et la proportion de femmes au Parlement était de 15%, contre 2% en 2011".

Elle a également souligné que les femmes égyptiennes occupaient 45% des emplois au sein de l'Organe administratif de l'Etat, un taux supérieur à la moyenne mondiale estimée à 32%.

Concernant l'autonomisation économique, la ministre de la Planification a indiqué qu'il n'y avait pas de discrimination entre l'homme et la femme en Egypte en matière d'emprunt, d'affectation de terrains pour des projets, de création des PMEs.

"Le taux de chômage des femmes en Egypte a atteint son plus bas niveau en 2018 pour enregistrer 19%" a dit Mme El-Saïd en soulignant que le gouvernement cherchait à augmenter de 35% la participation des femmes à la force du travail.

Dans le cadre de la protection sociale, Mme El-Saïd a indiqué que 89% des femmes avaient bénéficié du programme Takafol wa Karama (Solidarité et Dignité) pendant le premier semestre de l'exercice 2018/2019).

                                                                                                                                                           MENA


Related Stories

Les plus visités

From To