15 novembre 2019 11:08

Délégations des cours constitutionnelles : Nous souhaitons coopérer avec l'Egypte

dimanche، 20 octobre 2019 - 09:09

Des représentants des cours constitutionnelles et des cours suprêmes de 48 pays ont passé en revue leurs expériences nationales dans "les droits et libertés inscrits dans les constitutions de l'ère moderne", soulignant que le rôle de ce pouvoir judiciaire est de contrôler la législation promulguée pour qu'elle soit compatible avec la Constitution et ses principes.

Dans leurs interventions samedi, lors de la séance d'ouverture de la conférence tenue en marge de la célébration du 50e anniversaire de la cour constitutionnelle égyptienne, les participants ont loué l'expérience de la justice constitutionnelle égyptienne, signalant que de nombreux pays souhaitent échanger leurs expériences et coopérer avec l'Égypte.

Les participants ont discuté de leurs expériences nationales, indépendamment de l'âge de la justice constitutionnelle dans chaque pays.

Les participants ont convenu à l'unanimité que le pouvoir constitutionnel visait à limiter toute procédure ou législation portant atteinte aux droits et libertés des citoyens, soulignant que certaines conventions internationales différaient par leur interprétation et par les règles appliquées dans chaque pays en fonction du concept et de la culture populaire.

Le Président Abdel Fattah El Sissi a rencontré ce matin les délégations participant à la célébration du jubilé d'or de la cour constitutionnelle égyptienne. La cérémonie s'est ensuite déroulée au siège de la Cour constitutionnelle suprême en présence des ministres de la Justice, des Wakfs, des Transports, de la Planification et de la Réforme administrative, ainsi que des responsables des divers organes judiciaires et des représentants des missions diplomatiques au Caire.

MENA

Related Stories

Les plus visités

From To