06 décembre 2019 12:25

Efforts inlassables pour surmonter le piétinement des négociations sur le barrage de la Renaissance

mardi، 22 octobre 2019 - 09:50
Efforts inlassables pour surmonter le piétinement des négociations sur le barrage de la Renaissance

Le président Abdel Fattah El-Sissi a affirmé que l’Égypte déployait des efforts inlassables et équilibrés pour surmonter le piétinement des négociations sur le barrage de la Renaissance, aspirant à parvenir à un accord qui traduit les intérêts communs de l’Égypte, du Soudan et de l’Éthiopie. 

"Il est nécessaire de veiller à ce que les fleuves transfrontaliers soient une source de fraternité et de développement, et non plus une source de conflits et de différends, ce qui implique de prendre en compte toutes les préoccupations et de s’associer à une action collective à l’écart des actions unilatérales", a indiqué le président.

Le Chef de l'Etat s'est exprimé lundi lors de l'accueil des chefs de délégations des pays participant à la "2ème Semaine de l'eau du Caire" en présence du ministre Ressources hydriques et de l'Irrigation, Mohamed Abdel Ati", a déclaré le porte-parole de la présidence, l'ambassadeur Bassam Radi.

Le Président El-Sissi a accueilli les chefs de délégations des pays participant à la "Semaine de l'eau du Caire" organisée cette année sous le thème "Réagir à la pénurie de l’eau", en coopération avec un certain nombre d'organisations régionales et internationales et en présence de nombreux ministres, hauts fonctionnaires et experts de différents pays pour débattre des questions relatives à l'eau. 

"L’Égypte tient à organiser et à accueillir annuellement cet événement afin de sensibiliser le public en matière d'eau, d’encourager les innovations pour relever les défis relatifs à l’eau, de recenser les initiatives et les efforts mondiaux déployés pour résoudre cette question et d'examiner les moyens d'optimiser les mécanismes de coopération dans le secteur de l’eau", a souligné El-Sissi. 

Et d'ajouter qu'il est urgent d’œuvrer d'une manière stratégique à mettre en place une bonne planification durable des ressources hydriques dans le monde, et de revoir les politiques hydrauliques des pays afin de garantir une utilisation optimale de l'eau et d'assurer la sécurité de l'eau, et ce en augmentant l'efficacité de l'usage de l'eau dans tous les secteurs, en sus de moderniser les cadres législatifs qui aident à rationaliser les utilisations de l’eau et à les protéger de la pollution".

La réunion a été marquée par un échange de vues entre le président El-Sissi et les chefs de délégations sur les diverses expériences internationales en matière de développement des ressources hydriques et d'irrigation. 

Le président a passé en revue les axes les plus importants du plan national de l'Egypte mis en place à cet égard, qui consistent notamment à maximiser les ressources hydriques disponibles, à les augmenter par l'usage des moyens technologiques de traitement de l'eau les plus sophistiqués et à construire une série de stations de dessalement.

Pour leur part, les chefs de délégations se sont réjouis de cet entretien avec le Président El-Sissi, ont loué la volonté de l'Égypte de renforcer les concertations et les consultations en vue de mettre en place des mesures concrètes visant à développer les capacités internationales dans le domaine de l'eau et de promouvoir la coordination conjointe et la coopération constructive dont l'objectif de maintenir la durabilité et la bonne utilisation des ressources hydriques notamment à l'échelle africain.

Ils ont demandé la mise en place des projets de développement en faveur des pays africains et d’accorder un intérêt particulier à la formation, au développement des capacités et à l’appui technique aux confrères africains notamment les pays du bassin du Nil, dans tous les domaines de la gestion des ressources hydriques.

Mena

Related Stories

Les plus visités

From To