20 février 2020 12:30

L'Etat s'engage à maintenir son soutien à la presse nationale

lundi، 27 janvier 2020 - 09:46

L'Etat entend poursuivre son soutien aux institutions de la presse nationale à condition que ces dernières réalisent les objectifs escomptés et rationalisent leurs dépenses, a affirmé le premier ministre égyptien, Mostafa Madbouli lors d'une réunion pour examiner le plan de modernisation de la presse nationale en présence des ministres et des rédacteurs en chef des institutions concernés.

Nous avons demandé, à maintes reprises, la mise en place d'un plan d'action clair pour traiter les défis auxquels se heurte la presse nationale, a affirmé M. Madbouli, signalant avoir reçu des directives présidentielles en ce sens et la tenue de plusieurs séances pour faire en sorte que ces institutions soient en phase avec la révolution numérique et les développements technologiques dans le monde.

A cet égard, le chef de l’autorité nationale de la presse, Karam Gabr a évoqué deux axes principaux, à savoir, la numérisation et la révolution technologique outre l'importance d'accorder un intérêt accru aux réseaux sociaux.

Ce plan-selon Karam Gabr- prévoit des stages de formation à la technologie numérique et au marketing, sur la base d'une coopération entre l’autorité de la presse et les organes, ministères et universités concernés. 

S'agissant du plan de rentabilisation des biens appartenant aux institutions de la presse nationale afin que l'Etat puisse, à terme, cesser son soutien à ces institutions, M. Gabr a indiqué la possibilité d’établir des projets en commun ou séparés et la création d'un fonds de financement sous la présidence de l’autorité de la presse, couplés d'autres mesures pour échelonner les dettes et fixer les modalités de leur remboursement.

MENA

Related Stories

Les plus visités

From To