23 janvier 2020 03:35

L’Egypte et le processus démocratique

L’Egypte et le processus démocratique

mardi، 27 janvier 2015 - 12:00


L'Egypte a connu plusieurs changements turbulents depuis la Révolution du Janvier 2011; une révolution qui a attiré l'attention du monde sur les revendications du peuple  en pain, liberté et justice sociale.

Le Premier président élu de l'Egypte, Mohamed Morsi, a été choisi parmi les Frères Musulmans ; Un homme dont la performance politique était la plus pire dans l'histoire de la patrie tout au long d'un an : les Egyptiens se sont opposés l'un contre l'autre, les Frères Musulmans ont  accéléré leur  programme d'autonomisation, la présidence a provoqué l'hostilité de toutes les institutions étatiques, y compris : la magistrature, l'armée, la police et les mass-médias.

Finalement, le 30 Juin 2013, le peuple se leva dans ses millions appelant à la destitution du président. L'armée, incapable d'ignorer l'appel des Egyptiens pour son rôle national, a élaboré une feuille de route, qui a été présentée par le Commandant général des forces armées, Abdel Fatah Al Sisi, en présence des représentants des partis politiques,  du Grand Imam d'al Azhar et du chef de l'Eglise copte.

La feuille de route comprend les éléments suivants :

Suspension provisoire la Constitution actuelle.
Autorisation du président de la Haute Cour constitutionnelle à gérer les affaires du pays jusqu'à l'élection du nouveau président.
Formation d'un nouveau gouvernement technocrate.
Appel à la Haute Cour constitutionnelle  d'accélérer l'adoption d'une loi sur les élections parlementaires.
Formation d'un comité pour modifier les articles controversés dans la  Constitution provisoirement suspendue.
Elaboration d'un pacte d'honneur médiatique pour garantir le professionnalisme des médias.
Formation d'un comité  pour promouvoir la réconciliation nationale.
Adoption des mesures immédiates  pour intégrer les jeunes dans le cercle de la prise de décision.


Related Stories

Les plus visités

From To