21 juillet 2019 07:17

Les Villes célèbres

Sohag

jeudi، 09 avril 2015 - 12:00

C’est un des gouvernorats du Sud de la Haute Egypte, dont l'histoire remonte aux époques les plus anciennes de l'Egypte.

Or, la Ville d'Abidos, située actuellement à Al Balana, fut la capitale de l'Egypte durant les quatre premières dynasties. Le village « Tina »fut le pays natal du roi Minis ou Narmer  le premier  à unifier l'Egypte.

A l'époque Islamique, l'emplacement actuel du gouvernorat était une partie de l'Egypte Ottomane, puis devint une province privée nommée Gérga  sous le règne de Mohamed Ali, et après la division de l'Egypte en districts, elle garda ce nom qui, plus tard, devint Sohag en 1960.

Capitale:

Ville de Sohag.

La fête nationale: Le 10 avril jour de la victoire  sur les Français dans le combat Guhayna en 1799 J.C.

Emblème : 

La tête du roi Ménès portant la couronne de (la Haute et la basse Egypte).

Position:

S'étend sur 125 km de long sur le Nil et situé à 467 km du Caire, il est borné au Nord par Assiout et au Sud par Qéna, et à  l'Est par le gouvernorat de la Mer Rouge et à l'Ouest  par la Nouvelle Vallée.

Climat:

Désertique et sec. Chaud  en été et modéré en hiver.

 Superficie:

11218.10Km2, soit 1,1% de la superficie totale de l'Egypte.

Nombre d'habitants:

4.603.861 millions d'habitants en janvier 2015, soit 5,2% de la population totale de l'Egypte.

 

Division administrative:

Sohag renferme 11 provinces, et 11 villes à savoir : Akhmim, Sohag, Belana, Tama, Maragha, Tahta, El Monshaa'a, Guirga, Juhaina, Dar El Salam, et Sakalta, outre 51 municipalités 213 villages et 1217 hameaux. Al Manshaa'a occupe la plus grande superficie, suivi de la ville de Sohag.

Activité agricole:

La superficie cultivée 322,000 feddans. Les récoltes traditionnelles : (le blé, les oignons, les fèves et le coton), et ce outre la richesse animale et les volailles. Le gouvernorat occupe la 2éme place dans la culture de la canne à sucre après  Qéna.

Activité industrielle:

Sohag renferme quatre zones industrielles: (Kawthar – Tahta-Ouest Guirga-Ouest et Alahayoh-Est), en plus d'un bon nombre d'établissements industriels tels:( un complexe industriel pour l'huile et  les détergents, une usine  pour les textiles, pour le raffinage du sucre, une usine pour les boissons gazeuses,  et une usine pour les bonbonnes de GPL), Sohag  abonde en  argile, en marbre et en calcite.

Ensenseignement:

2473 écoles en (2013-2014), dont 79 d’enseignement technique, et 91 privées outre 635 instituts d’enseignement Azharite pré-universitaire et l’Université de Sohag renfermant (13) facultés. On y trouve également une faculté d’études islamiques pour les filles, faculté de langue arabe pour les garçons relevant de l’Azhar,  outre l'Institut Supérieur de Gestion, l'Institut des communications et l'Institut d’informatique.

Centre de recherche et de santé:

Neuf centres de recherche, et cinq hôpitaux relevant du ministère de la santé, et l'hôpital Elhelal (le Croissant) de l'assurance maladie, 22 centres pour la dialyse rénale, en plus de l'hôpital universitaire de Sohag, et 13 hôpitaux publics et centraux..

 

Culture:

15 palais de culture, 2 salles de cinémas, 34 bibliothèques, en plus du musée de Sohag  arbitrant 7000 antiquités  et un nombre de momies.

Jeunesse et Sport:

175 centres de jeunesse contenant, 125 bibliothèques, outre 48 clubs sportifs,  et 71 stades, et le Stade Sportif de Sohag.

Sites archéologiques et touristiques:

Monuments pharaoniques:

Temple de Séthi l’Ier:

Bâti pour commémorer le roi Séthi le Ier, ce temple contient des gravures illustrent le roi Sethi le 1er  rendant le culte à la divinité. Il abrite également le cimetière de l'Osirien et une liste des rois égyptiens depuis le Roi Mes jusqu'à le règne de Sethi le 1er.

Cimetière de l'Osiréion:

Un cimetière symbolique annexé au temple funéraire de Sethi le 1erLes dessins expriment  l'histoire de la création et le jugement devant le tribunal du dieu Osiris. L'architecture de l'Osiréion ressemble à celle du temple de la Vallée du Roi Khéphren.

Temple de Ramsès II:

Situé au Nord du temple de la fille de Séthi le 1er, ce temple renferme des dessins taillés sur les murs illustrant  la bataille de Kadesh.  Les restes du temple attestent sa magnificence

Statue de Mirite Amon:

Mirite Amon  est la fille de Ramsès II. Sa statue est la plus longue des reines statues égyptiennes comme elle est un exemplaire somptueux de l'ancien art égyptien.

Cimetière 'Om Eljeab:

Située à Abydos, il renferme les tombes des rois des 1er ,2éme et de 3éme dynasties.

 

Cimetière d'Al Hawawish:

Ce sont des tombes pharaoniques creusées dans les roches. On y a découvert  récemment une statue colorée en bois, et la première robe pharaonique fabriquée en lin.

Cimetière d'Al Hagaressa:

 Situé au sud d'Otribis, il abrite les tombes de la 5ème dynastie, sur lesquelles se trouvent des inscriptions illustrant la vie quotidienne. On y trouve également huit cercueils renfermant 8 momies.

Monuments islamiques:

Sohag abrite des monuments islamiques remontant à l'ère fatimide tels:

1-La mosquée El Atik:

Connue par Farshouty, elle date du règne du Calife Fatimide Elhafez Ledin Allah en 527de l'hégire.

2- La mosquée d'Elaref Bellah:

Se situe au centre de Sohag et datée VIII siècle de l'hégire, elle fut reconstruite en l'an 1968.

3- La moquée du Prince Hassan:

Située  à Akhmim, et construite par le prince Hassan fils du prince Mohamed en (1117-1121) de l'hégire, sur une surface rectangulaire atteignant 648m2, cette mosquée du style ottoman se distingue par son minaret  et ses décorations architecturales  superbes et ses colonnes de bois qui portent le plafond.

4-La mosquée d'Ossman:

Ce situe à Girga, mosquée ancienne d'un style architectural distinctif, orné par des écritures, des garnitures architecturales, et de belles décorations qui remontent à l'époque Ottomane.

5-  La mosquée chinoise:

Située à Guirga, dans la région Dakbareya, elle remonte à l’époque Ottomane et fut batie par le prince Mohamed Bek El Fakary en l’an 1117 de l’hégire et restaurée en 1324 de l’hégire. Elle fut nommée ainsi du fait que les murailles de la coupole sont revêtues de décorations

 

6- La mosquée Galale:

Située à Guirga est connu sous le nom de l'école Ottomane, elle se compose de trois étages et elle date de l’an 1189 de l'hégire.

7- Le bain Aly Bek El Kabir:

Situé à Guirga dans la région Elkisaweya, construit  par Aly Bek El Kabir, il se compose de quatre petits départements  et d’une fontaine au centre.

Monuments coptes:

Le monastère blanc:

 Nommé aussi monastère  du Pape Chenouda. Les colonnes et les pierres utilisées dans la construction furent transférées  de la ville Otribis d’où des ornements pharaoniques.  Il est considéré l’une des plus grandes églises somptueuses  et fut construit selon le style Basilique. On retrouve autres monastères tels:  le monastère de la Vierge à ElHawawish, le Monastère des Martyrs,  le monastère d’El Malak ou de l’ange, le monastère du Pape Tomas à Akhmim, et le monastère du prince Tadros EL Mashraki le monastère du Pape Bassada.

 


Related Stories

Les plus visités

From To