06 décembre 2019 01:03

Musée d'Oum Kalsoum

mardi، 09 février 2016 - 12:00

La destinée d’Oum Kalsoum (vers 1900-1975) est exceptionnelle. Surnommée l’"astre d’Orient", cette chanteuse égyptienne s’est formée auprès de son père imam. C’est déguisée en garçon qu’elle a commencé sa carrière, à l’âge de 10 ans. Ces débuts peu banals l’ont amenée à se produire sur scène et au cinéma.


Après l’indépendance de son pays, elle incarne la nation égyptienne, surtout à la suite de la prise du pouvoir par le général Nasser. Le choix des musiques – parfois modernistes – et poèmes qu’elle interprète, ainsi que la subtilité de ses improvisations lui apportent une gloire méritée dans le monde arabe et même au-delà.

La villa a été démolie pour céder la place à l’actuel Om Kolthoom Hotel (El Feda Street, Zamalek), devant lequel a été élevée une statue qui la représente. C’est donc un autre lieu qui abrite le petit musée qui lui est consacré. Celui-ci se situe sur l’île Roda, dans le parc de l’ancien palais de Hassan Fouad Pasha Al Manasterly où se trouve l’International Music Center, à proximité du Nilomètre.

 Ses collections réunissent des effets ayant appartenu à la diva (robes, foulards, mouchoirs, lunettes…) et d’autres objets ou documents : instruments, manuscrits d’œuvres, contrats, décorations, disques, photographies… Des bornes audiovisuelles permettent de la voir et de l’entendre chanter.


Related Stories

Les plus visités

From To