15 décembre 2019 11:39

Le grand écrivain Gamal Al Ghitani

dimanche، 21 février 2016 - 02:56
































Le grand écrivain Gamal Al Ghitani








Sa naissance

Né en 1945 dans le village de  »Jouhaina » dans la région de Sohag
avant de se déplacer au Caire. , M. Ghitani passa son enfance dans le
quartier historique du vieux Caire islamique. Sa carrière

Dessinateur de tapis à 17 ans, il se lance dans une carrière
littéraire, encouragé par le maître du roman arabe moderne Naguib
Mahfouz, qui le prend sous son aile.
Il a été en 1969, reporter de guerre au front, pour le compte du journal  »Akhbar al-youm » .
En 1974 il a rejoint la section des enquêtes du journal, avant d'être nommé.
En 1985, chef de la division  « Littérature ».
al-Ghitani a ensuite fondé le journal « Akhbar al-Adab » en 1993 et pris le poste de rédacteur en chef.

Il fut l'un des plus célèbres écrivains arabes. Il est l'auteur du
célèbre roman, « Zayni Barakat », une critique virulente de
l'autoritarisme du régime nassérien et considéré comme sa plus
importante œuvre. Les oeuvres
Awrâq shâbb 'âsh mundhu alf 'âm, 1969
Zayni Barakat, Seuil, 1985
La mystérieuse affaire de l'impasse Zaafarâni, Actes-Sud, 1997, traduit par Khaled Osman
Khitat al-Ghîtânî (Les itinéraires de Ghitany), 1981
Le Livre des Illuminations, Seuil, 2005, traduit par Khaled Osman
Épître des destinées, Seuil, 1993
Les Délires de la ville, Actes-Sud, 1999, traduit par Khaled Osman
L'Appel du couchant, Seuil, 2000
Pyramides, Actes-Sud, 2000, traduit par Khaled Osman
Les Récits de l'institution, Seuil, 2001
Au plus près de l'éternité, Seuil, 2007, traduit par Khaled Osman
Les poussières de l'effacement, Seuil, 2008, traduit par Khaled Osman
Muses et égéries, Seuil, 2011, traduit par Khaled Osman
Sémaphores, Seuil, 2014 Prix et distinctions en Égypte et en France
En 1980, Ghitany reçoit le Prix national égyptien de littérature
En 1987, il est fait chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres par la France.
En 1993, il reçoit le Prix de l'amitié franco-arabe pour Épître des destinées.

En 2005, son roman Le Livre des Illuminations est couronné par le Prix
Laure-Bataillon de la meilleure œuvre de fiction traduite dans l'année
(décerné conjointement à l'auteur et au traducteur Khaled Osman par la
Maison des écrivains étrangers et des traducteurs) ; la traduction a par
ailleurs été récompensée par le Prix Amédée-Pichot (décerné par le
Collège international des traducteurs littéraires).
En 2007, Ghitany reçoit le Prix national égyptien de littérature (hommage).

En 2009, son roman Les Poussières de l'effacement est couronné par le
Prix du Roman arabe décerné par le Conseil des ambassadeurs arabes en
France en partenariat avec l'Institut du monde arabe.
Décès de l'écrivain Gamal al-Ghitani

Le célèbre écrivain égyptien, Gamal al-Ghitani, est mortle 18
septembre 2015 à l'hôpital militaire  »Jallaa » du Caire à l'âge de 70
ans après un long combat avec la maladie.

Related Stories

Les plus visités

From To