22 février 2020 07:15

Allocution du Président de l’Egypte, Abdel Fattah al-Sissi

jeudi، 21 avril 2016 - 12:27

Au nom d’Allah, le Miséricordieux, le Très Miséricordieux ;Leurs Majestés, leurs Altesses;Excellences ;Mesdames et Messieurs...Permettez-moi d’abord de vous présenter mes remerciements et mon estime  pour votre souci de participer à cette cérémonie et de participer avec le peuple égyptien à la mise en œuvre des prestations de la carte de route de son avenir, avec tout ce qu’il porte d’espoirs et d’aspirations légitimes et mérités. C'est un moment historique et unique…un tournant dans la vie de cette nation. A travers son histoire étendue sur des milliers d'années, notre nation n’a pas vu de remise démocratique et pacifique du pouvoir. Pour la première fois, le président élu serre la main au président sortant et signent ensemble le document de remise du pouvoir dans le pays, à une occasion sans précédent et une tradition inhabituelle qui documente le début d'une nouvelle ère historique, du sort de notre nation, au su et au vu du monde entier, avec, en premiers, nos frères et nos amis qui nous ont sincèrement aidés à dépasser les risques, à surmonter les obstacles et à relever les défis.La présidence de l'Egypte est un grand honneur et une grande responsabilité.  C’est un grand honneur d'assumer la présidence de l'Egypte…L’Egypte de l’histoire authentique, la grande civilisation, le berceau des religions, le passage des prophètes, la source des Arts, des Lettres et des sciences. C’est une grande responsabilité de me charger d'un pays de la valeur et de la particularité de l’Egypte, avec tout ce qu’elle possède en éléments de force d'Etat : un poids démographique, une position distinguée, à la charnière des continents du monde ancien et en traversée du commerce mondial, un énorme potentiel économique, des chances d'investissement prometteuses, une matière grise de génie qui n’a jamais contribué à un domaine sans l’influencer et en être influencée. L’Egypte, cœur battant de l'arabisme et son esprit penseur, phare du monde islamique et centre du rayonnement des sciences de la religion, par sa modération et son équilibre, et son rejet de la violence, quels que soient les motifs, et du terrorisme,  quels que soient les prétextes. L’Egypte aux racines, à l'existence et à la vie africaines, pionnière de la libération et de l'indépendance du continent noir, port de la Méditerranée, fierté de la civilisation et registre des gloires de l'histoire.J'ai l'intention que la prochaine étape de construction témoigne, par la volonté d’Allah, une renaissance globale, sur les deux plans intérieur et extérieur, pour compenser le retard et corriger les erreurs du passé. Nous fonderons l'Egypte de l’avenir…un Etat fort, droit et juste, sûr et assuré…émancipé et jouissant de prospérité...croyant en la science et en le travail...réalise que ses biens doivent être de ses enfants et pour ses enfants. J’ai l’intention de revivifier son rôle régional pionnier et international actif. La nouvelle Egypte assumera sa mission à laquelle elle a toujours veillé, qui est de contribuer directement à la réalisation de la sécurité et de la stabilité de la région et de notre nation arabe. La nouvelle Egypte n’omettra pas sa puissance douce, sa pensée, son art, sa littérature, son interaction continue, son influence étendue aux divers cercles de son mouvement et de ses multiples appartenances.Il est temps que notre grand peuple cueille la récolte de ses deux révolutions… notre peuple qui n'a pas épargné le précieux : âmes, sang et sueur, pour réaliser ses espoirs et ses aspirations légitimes. Le succès des révolutions réside dans la cristallisation de leurs objectifs et la capacité continue de changer pour le meilleur…et dans le fait d’être efficaces et constructives. Il est temps de bâtir un avenir plus stable qui date une nouvelle réalité de l'avenir de cette nation...une réalité qui fait du travail sérieux une méthode de notre vie... un travail régulier et assidu qui nous assure une vie décente et qui nous donne l'occasion d’accorder un intérêt à nos droits pour les agrandir, et à nos libertés pour les développer dans un cadre conscient et responsable, loin de l’anarchie et à travers une marche nationale collective où chaque partie écoute l'autre, impartialement et objectivement. On diverge pour la nation, non sur la nation…notre divergence sera une richesse, une diversité et un don par lequel on ajoute à notre action nationale commune un esprit de coopération et d'amour.
Leurs Majestés, leurs Altesses;Excellences ;Mesdames et Messieurs...Je tiens à exprimer mes remerciements sincères et vifs à nos frères arabes et à tous nos amis internationaux qui ont prouvé que la relation de fraternité et d'amitié n’est pas des paroles lancées, mais des actes produits et des attitudes affichées. Permettez-moi d'exprimer un estime particulier au Serviteur des Deux Saintes Mosquées, le roi Abdullah Ibn Abdulaziz Al Saoud, pour sa initiative noble d’appeler les frères et les amis donateurs de l’Egypte à une conférence. J’aspire à la participation de tous les amis de l'Egypte à cette conférence, pour contribuer à la construction de la nouvelle Egypte et pour partager, avec le peuple égyptien, ses espoirs et ses ambitions. Je me réjouis également de renforcer les relations de l’Egypte avec vos pays frères et amis, pour achever la marche de notre coopération et cueillir ensemble les fruits de notre participation. Travaillons à répandre les valeurs du droit et de la paix. Assurons à notre pays et à notre peuple un meilleur avenir. Laissons-leur un héritage de coopération, d'amitié, d'amour et de fraternité...un carburant qui pousse nos relations vers un meilleur avenir et une coopération plus éminente.Quant à l’honorable magistrat Adli Mansour, je lui dis que l’Egypte, Etat et peuple, vous présente ses remerciements pour les grands services et la grande sagesse ce que vous avez rendu au pays, au cours de votre présidence. En moins d'un an, vous avez laissé en nous un bel effet et semé dans nos esprits des idées constructives. Vous avez donné un exemple évident de l'appartenance et de l'altruisme…de la primauté de l’intérêt de la nation et de l'abnégation. Je vous dis...vous étiez un président chevronné, patient, sage, humain, digne et généreux, aimant sa nation et tous les enfants de celle-ci, persuadé que votre don pour la nation se poursuivra généreux et hardi dans la prochaine phase de construction.
Seigneur…illumine ma voie, renforce mes pas sur le chemin de droit et aide-moi pour le travail qui Vous satisfait.Que la paix, la miséricorde et les bénédictions d’Allah soient sur vous.

Related Stories

Les plus visités

From To