27 février 2020 11:28

Visite d’Angela Merkel en Égypte

mardi، 28 février 2017 - 12:58

La visite entreprise les 2 et 3 mars par la chancelière allemande Angela Merkel en Égypte, à la tête d’une délégation économique de haut niveau, s’inscrit dans le cadre du grand élan que témoignent les relations égypto-allemandes tous azimuts. À noter que l’Allemagne est l’un des plus importants partenaires de l’Égypte au sein de l’UE.

Le président Abd al-Fattâh al-Sissi doit s’entretenir avec Merkel des relations économiques conjointes, de la conjoncture libyenne, de la lutte antiterroriste et de l’immigration clandestine. Merkel doit rencontrer le Premier-ministre égyptien, Chérif Ismaïl, ainsi que le cheikh de l’Azhar, Dr. Ahmed al-Tayyeb, et le pape Théodore (Tawadros) II, pape d’Alexandrie et patriarche de l’Église copte orthodoxe. 

En fait, l’Égypte est soucieuse de promouvoir la coopération avec l’Allemagne à toutes les échelles, et notamment à celles de la coopération économique et de la formation technique. Rappelons que les compagnies allemandes contribuent à maints projets géants de développement en Égypte.

La coopération égypto-allemande s’échelonne également sur les domaines politiques et sécuritaires. Les entretiens attendus entre les deux parties doivent porter sur les moyens de consolider la coopération face au terrorisme, ainsi que sur les mutations concernant les questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Dans ses déclarations, Merkel a affirmé que l’Égypte était le vecteur de stabilité au Moyen-Orient, à présent troublé, ajoutant que l’Égypte, depuis l’accord de Camp David, a toujours été soucieuse de maintenir la paix. 

L’Allemagne, a-t-elle fait remarquer, tend à la stabilité en Libye et compte sur l’Égypte pour étayer la stabilité de sa voisine. Elle a mis l’accent sur le rôle axial et fondamental de l’Égypte dans le soutien de la Libye. « Nous appuyons sincèrement les bons offices offerts de l’Égypte qui joue, de concert avec la Tunisie et l’Algérie, un rôle primordial à cet égard », a-t-elle indiqué.

En ce qui concerne les rapports économiques, Merkel a précisé que le président et le gouvernement égyptiens avaient entériné les étapes de la transformation économique.

Compte tenu sa grandeur, a-t-elle fait remarquer, l’Égypte a besoin de réformes économiques aussi grandes pour produire un équilibre entre la croissance démographique et la croissance économique. Elle a annoncé que l’Allemagne accueillait favorablement ces réformes et appuyait le programme courageux du Fonds Monétaire international (FMI) et les pas géants entrepris par l’Égypte sur la voie de la stabilité. Elle s’est félicitée des efforts prodigués par l’Égypte pour rétablir la stabilité dans les pays voisins, dont le Soudan et la Libye. Elle a conclu qu’elle devait discuter, au cours de sa visite au Caire, la reprise de l’action des organisations civiles allemandes en Égypte, qui jouaient le rôle de charnière entre les deux pays.

 

Related Stories

Les plus visités

From To