22 mars 2019 02:34

Les monuments pharaoniques à Assouan

mercredi، 16 septembre 2009 - 12:00

Assouan abrite plusieurs monuments pharaoniques, dont :

Le temple de Abou Simbel : 
Abou Simbel comprend deux temples sculptés dans la montagne sur la rive occidentale du Nil, dans les années comprises entre 1290 et 1224 av.J.C.


Description du temple : 
De l’avant-cour du grand temple, une plate-forme conduit le visiteur vers une large galerie qui s’étend devant la façade du temple sculpté dans la roche et qui a 30 m de haut et 35 m de large.

Quatre statues colossales de Ramsès II gardent les 4 entrées du temple. La hauteur de chaque statue dépasse les 20 m.

Elles sont accompagnées d’autres relativement petites, bien qu’elles soient de grandeur naturelle.. Ce sont les statues de la mère du roi « la reine Toya »,celle  de son épouse « la reine Néfertari », et celles  de quelques uns de leurs enfants.

Au dessus de l’entrée qui mène à la grande salle hypostyle, entre les deux statues, au centre de la façade, se trouve un dessin représentant le dieu du soleil « Raï-Harakhti »  à tête de faucon.

La salle hypostyle : 
Elle est située après la galerie frontale du temple, et huit colonnes supportent son plafond. Devant chaque colonne se dresse une statue du roi Ramsès, haute de 10 m. 
Le plafond est décoré d’un  d’aigle représentant « Osiris », alors que les gravures ornant les murs représentent le pharaon Ramsès triomphant comme d’habitude dans ses divers combats.

La salle suivante est un vestibule qui comprend 4 colonnes, sur les parois desquelles sont gravés Ramsès et Néfertari devant les dieux et de la barque solaire qui emporte le mort vers l’au-delà.

Le saint des saints : 
La dernière chambre intérieure est celle du saint des saints où se trouvent les statues des 4 dieux du grand temple. Ces statues sont représentées assises sur les trônes sculptés dans le mur arrière.

Le temple est construit avec grande précision, de sorte que le 22 février et le 22 octobre de chaque année, les rayons du soleil pénètrent, à l’intérieur du temple en passant par la salle hypostyle et le vestibule jusqu’à atteindre l’enceinte intérieure pour éclairer les statues de Rä, d’Amon et de Ramsès II.

'Front

Le petit temple « Hathor » bâti en l’honneur de la reine Néfertari : 
Le second temple d’Abou Simbel est le temple de Hathor sculpté dans la roche. Devant le temple se dressent six statues colossales de 10 m de haut dont 4 représentent le roi Ramsès et les 2 autres, son épouse chérie la reine Néfertari.

Les statues du roi et de son épouse sont entourées de statues  plus petites représentant les  princes et les princesses de Ramsès. 
Les chapiteaux des 6 colonnes sont recouverts de têtes de la déesse Hathor. Les gravures des parois représentent la reine Néfertari devant Hathor et Mout, ainsi que le roi Ramsès triomphant.

Les chambres longeant le vestibule sont ornées de scènes colorées représentant les dieux et  leurs barques sacrées. Dans l’enceinte se trouve une statue de veau gravée en relief sur le mur.

Le grand temple du roi Ramsès II : 
Parmi les monuments pharaoniques de la ville d’Assouan, figure le grand temple du roi Ramsès II qui était consacré à l’adoration des dieux Rä Harakhti, Amon et Ptah. 


Related Stories

Les plus visités

From To