23 mars 2019 09:21

Les monuments gréco-romains à Alexandrie

mercredi، 16 septembre 2009 - 12:00


Alexandrie contient le plus grand nombre de monuments gréco-romains car elle était à l’époque la capitale de l’Egypte.

La colonne de Pompéi représente le dernier vestige restant du Serapeum. Elle a été construite par Bostomos au troisième siècle av.J.C.

Alexandrie renferme une grande collection de vestiges gréco-romains et cela est naturel parce qu’elle était la capitale de l’Egypte à l’époque.


Les principaux monuments.

La colonne de Pompéi 
Dernier vestige restant du temple du Serapeum.

Le théâtre romain : 
Ce vestige important est situé dans la région de « Kom El Dekka » et a été construit au début du quatrième siècle ap.J.C.

Description du théâtre 
En forme de fer à cheval ou de lettre U, le théâtre se compose de 13 gradins en marbre portant des chiffres et des lettres grecques sans doute pour assurer des places aux invités. 
Les gradins inférieurs sont en granit rose et en pierres solides pour servir de bases aux autres gradins. 
Au dessus de ces gradins se trouvent cinq kiosques utilisés pour le repos, il n’en reste plus que deux.

Ces loges étaient surmontées de dômes soutenus par un ensemble de colonnes. Alors que les gradins étaient renforcés par un mur solide et épais en pierres calcaires, entouré d’un autre mur, et les deux sont reliés par un ensemble d’arcades et de coupoles. Le mur extérieur constitue un support solide au mur intérieur.

Au centre de l’amphithéâtre se trouve une place consacrée à l’orchestre et aux musiciens. Cette place est renforcée par deux supports en marbre suivis de deux salles en mosaïque et à décorations géométriques.


Autres monuments. 
A proximité du théâtre, à Kom El Dekka se trouvent quelques anciens vestiges égyptiens dont la plupart date du Nouvel empire pharaonique et ont été repêchés de la Méditerranée.

L’organisme des antiquités en coopération avec les missions étrangères a repêché ces pièces et les a exposées.


Les principales pièces exposées sont : 
Des restes de colonnes datant des différentes époques. 
Une stèle du roi Seti II présentant des offrandes. 
Une stèle ornée  d’une gravure du roi Seti I 
Statue sous forme de Sphinx du roi Ramsès II 
Statue sous forme de Sphinx du roi « Basmétique Rê » de la 26ème dynastie. 
Stèle représentant la tête de la vache « Hathor »


Les bains romains : 
Quelques uns de ces bains qui se trouvent à Kom El Dekka et à Abou Kir, jouissent d’une caractéristique historique distinguée.


Le temple de la tête noire 
C’est un petit temple construit sur un monticule de terre qui comprend un escalier menant à une salle dont la façade est soutenue par quatre colonnes. Cette salle conduit à une petite chambre presque carrée comprenant un escalier latéral.

Les vestiges de la partie supérieure du bâtiment révèlent que le temple servait de lieu d’habitation car c’était un temple privé annexé à la maison d’une personne. 
La partie supérieure se compose de deux chambres dont l’une contient des restes de quelques planches de marbre qui couvraient son sol. Quelques indices prouvent l’existence d’autres chambres qui étaient utilisées comme greniers aux aliments et d’un petit canal d’eau. D’après son architecture, ce temple date de la moitié du deuxième siècle ap.J.C.


Les catacombes de Kom El Chokaffa 
Ce sont les plus grandes catacombes romaines découvertes à Alexandrie. Elles sont limitrophes du cimetière ouest de l’ancienne Alexandrie. Elles datent du deuxième siècle ap.J.C


Le temple de Cesarion : 
Ce temple a été construit par Cléopâtre VII au nom de Marc Antoine. 
Devant la porte d’entrée se trouvaient deux obélisques du temple de Ein Shams, portant les noms des rois pharaoniques, Thoutmosis III, Seti I et Ramsès II. En 1877, l’un de ces obélisques a été transporté à Londres et l’autre à New York. 


Related Stories

Les plus visités

From To