21 mars 2019 06:45

La poésie

mercredi، 16 septembre 2009 - 12:00

Depuis qu’elle a adopté la langue arabe au 7ème siècle, l’Egypte a donné naissance à plusieurs poètes. Puis la poésie arabe a connu un grand épanouissement.

Sous l’époque moderne, la renaissance poétique moderne a été amorcée par Ahmed Chawqui qui composa des poèmes arabes de tout genre : louange, élégie, érotisme, description et poésie gnomique.

En plus de sa culture arabe, Ahmed Chawqui maîtrisait la langue française qui lui a permis de puiser dans sa littérature et dans son art. Parmi ses œuvres dramatiques citons « la mort de Cléopâtre », « le fou de Leila ».

Le poète Hafez Ibrahim, poète du Nil, était très doué et sensible, et comptait parmi ceux qui ont glorifié les Arabes et le nationalisme arabe. Il jouissait de surcroît du don d’improvisation des vers. Il les composait sur le champ et avec grande éloquence.

Plusieurs autres poètes modernes ont succédé à ces pionniers et ont été fortement influencés par leur littérature, à l’exemple de Salah Abdel Sabour, pionnier de la poésie libérale et du théâtre poétique, Ahmed Abdel Mo’ti Hegazi, Amal Dongol, Farouk Choucha, Mohamed Ibrahim Abou Senna et Farouk Goueda.


Related Stories

Les plus visités

From To