05 décembre 2019 05:33

La question palestinienne et le rôle égyptien

mercredi، 04 octobre 2017 02:06

Les dirigeants politiques égyptiens s'attachent toujours  à unifier les rangs en recourant au dialogue palestinien pour mettre fin aux divisions inter-palestiniennes et parvenir à réaliser une réconciliation .

L’Egypte parraine le dialogue palestino-palestinien, tenue au Caire depuis le 11 Novembre 2002, pour parvenir à la réconciliation palestinienne. Par ce parrainage, l’Egypte vise à atteindre les objectifs suivants:

-      Mettre un programme politique unifié entre les factions dont la base sera de charger l'Autorité palestinienne de mener les négociations avec Israël sur les questions cruciales.

-      Toute faction et l'Autorité palestinienne ne pourra sortir du programme politique unifié ni monopoliser la prise de décision.

-      Renforcer l'Autorité palestinienne et reconstruire les institutions de l'OLP.

- Depuis le début du dialogue, l'Egypte a tenu à informer les factions palestiniennes qu'elle ne se substitue pas à l'Autorité palestinienne, qu’elles doivent faire prédominer l'intérêt suprême du peuple palestinien, et unifier la vision pour inciter les parties internationales, convaincues du tort subi par la cause palestinienne, à reprendre intérêt au processus de paix au Moyen-Orient.

La réconciliation entre Fatah et Hamas septembre 2017 et le rôle égyptien:

En marge des efforts continus des dirigeants politiques égyptiens pour unifier les rangs palestiniens et mettre fins au conflit entre les deux faction, l'Egypte salue la réaction positive des mouvements Fatah et Hamas envers les efforts égyptiens pour mettre fin à la scission inter-palestinienne.

Le Hamas a annoncé qu’il comptait dissoudre le comité administratif établi en mars pour gouverner Gaza, organiser des élections générales et engager des négociations pour se réconcilier avec le Fatah, son rival de Cisjordanie. Hamas s'est dit prêt à engager un dialogue avec le Fatah sur les mécanismes de mettre en vigueur l'accord du Caire de 2011, en réponse à l'appel lancé par l'Egypte.

Cette décision serait le résultat des négociations qui se tiennent au Caire depuis plusieurs jours : l’Egypte joue un rôle de médiation entre les deux principales factions palestiniennes.

Discours prononcé par le Président lors de la réunion du gouvernement palestinien de réconciliation nationale à Gaza


La réconciliation et le rôle éminent de l'Egypte

Partant de la responsabilité de l'Egypte envers la cause palestinienne et son attachement à mettre fin aux divisions inter-palestiniennes et réaliser la réconciliation nationale , l'Egypte s'est attaché à travers les consultations entre les forces palestiniennes de parvenir a réaliser les intérêts. Avec les tensions politiques entre le Fatah et le Hamas depuis plus de 10 ans, Accord de rapprochement global, ces accords sont

Un accord de réconciliation avait été conclu par les deux parties en 2012 pour examiner la mise en vigueur du mécanisme de la déclaration de Doha

Un accord de réconciliation avait été conclu par les deux parties en 2013.  Une absence du progrès dans la réconciliation.

Un accord de réconciliation avait été conclu par les deux parties en 2011, prévoyant la formation d'un gouvernement d'union nationale et la tenue d'élections dans les six mois. Mais des différends avaient ensuite éclaté. Un gouvernement de consensus national avait finalement été formé en juin 2014 sous la direction de Rami Hamdallah. 


Les plus visités

From To