26 août 2019 02:47

L'agression israélienne contre Gaza

mercredi، 16 septembre 2009 12:00

La nouvelle attaque israélienne déclenchée, le 27 décembre 2008, sur la bande de Gaza est considérée comme l’une des importantes attaques israéliennes barbares commises contre le peuple palestinien assiégé dans la bande de Gaza… Israël a utilisé les conflits inter-palestiniens et les fausses pratiques de quelques factions palestiniennes contre les citoyens israéliens en tant que prétexte pour déclencher son attaque actuelle… La bande de Gaza est exposée à une agression israélienne barbare, déclenchée par des avions types F16 et Apache, qui ont lancé plus de 30 missiles dans des attaques soudaines et intensives sur les sièges sécuritaires du mouvement islamique de Hamas, situés dans des régions surpeuplées lors de la sortie des élèves de leurs écoles… Cette attaque a abouti à la mort de 230 palestiniens et à la blessure de 700 autres. 

A l’issue de cette agression israélienne contre le peuple palestinien assiégé dans la bande Gaza, l’Egypte a condamné, dans un communiqué par la présidence de la République, les attaques militaires israéliennes contre la bande de Gaza, tout en indiquant qu’Israël est le premier responsable des victimes, martyrs et blessés, qui en ont découlé, en tant que force d’occupation… Le communiqué a déclaré que l’Egypte a mis Israël en garde contre les effets néfastes de l’escalade militaire sur les situations humaines dans la bande de Gaza et sur la stabilité du Moyen-Orient. 

Quant au niveau humain, l’Egypte a ouvert le passage frontalier de Rafah pour assurer les différents soins sanitaires aux victimes des attaques israéliennes dans les hôpitaux égyptiens… Le communiqué a confirmé que les deux parties israélienne et palestinienne n’ont donné aucun écho aux efforts égyptiens au cours de cette dernière période, mais cette attitude n’affaiblira en rien la volonté de l’Egypte de poursuivre ses efforts… L’Egypte poursuivra ses contacts pour créer un climat favorable au retour de l’accalmie et à la réalisation de l’entente entre les factions palestiniennes et pour soulager la souffrance du peuple palestinien et soutenir sa juste cause. 

Le chef de la diplomatie égyptienne, Ahmed Aboul Gheit, a exprimé le 27/12/2008 son indignation et sa colère face aux opérations militaires israéliennes contre la bande de Gaza. Lors d’une conférence de presse tenue hier au siège du ministère des affaires étrangères, il a affirmé que l’Egypte tout au long des derniers jours n’avait ménagé aucun effort pour enrayer cette escalade de violence et appelé d’abord les Israéliens puis les Palestiniens à faire preuve de retenue.


Les plus visités

From To