18 novembre 2019 12:33

Lancement du 35ème Festival du film d'Alexandrie

jeudi، 10 octobre 2019 11:41

La 35e édition du Festival du film d'Alexandrie pour les pays méditerranéens, présidée par le critique Prince Abaza, a débuté à l'Opéra d'Alexandrie lors d'une cérémonie à laquelle ont participé le ministre de la Culture, Enas Abdel Dayem, et de nombreuses stars égyptiennes et du monde arabe, notamment: Leblba, Mohy Ismail et Wafaa Amer.

Nashwa Mustafa, Salwa Mohamed Ali, le réalisateur Ali Abdel Khalek, Amr Abdeen, Mohamed Abdel Aziz, le producteur Mohsen Alameddine, la vedette Ahmed Abdel Aziz, Takla Chamoun du Liban, Mohamed Moftah du Maroc et Mokhtar Koldo Serra d’Espagne invités au festival.

 La cérémonie d'ouverture a débuté par la paix nationale, suivie de "100 ans de révolution" d'Adel Abdou, un spectacle qui raconte des scènes de l'histoire de l'Égypte, mélangé à des scènes de film de l'œuvre des lauréats et célébré dans la session en cours, y compris "entre les deux" de Hassan Imam, qui se déroule  Dans la période de la révolution de 1919 qui fête son centenaire cette année.

 En outre, des scènes du film "Red Albi" du réalisateur Izz al-Din Zulfiqar, qui célèbre également le centenaire, ainsi que des scènes du film "Nasser 56" du grand réalisateur Mohammed Fadel, l'un des lauréats de la session.  La critique a été suivie de la chanson "Yalla Build Our Country"

 Ensuite, les médias Bossi Shalabi et Ibrahim al-Kurdani ont présenté la cérémonie, à travers la présentation des membres du jury des différents concours.
 Lors de la cérémonie, la chanson «Ah Wahshtouna» a été présentée au public pour ses remerciements et sa gratitude aux stars qui ont influencé la vie artistique en Égypte: Farouk El Fishawy, Nadia Lotfy, Mohsen Tawfik, Nadia Fahmy, Hassan Kamy, Jalal Issa, Mahmoud El Gendy et Ezzat Abou Ouf.  , Mohamed Abou Elwafa, le Dr Ahmed Saksoukh, critique, le réalisateur Omar Sheikh, et enfin Talaat Zakaria, décédé quelques heures avant l’ouverture du festival.

 Le grand critique du festival, le prince Abaza, a remercié la ministre de la Culture, Inas Abdel Dayem, pour son grand soutien au festival et au cinéma égyptiens, ainsi qu'à tous les sympathisants du festival et à tous ceux qui ont contribué à la clôture de cette session sous cette forme, puis le discours d'Ahmed Gamal, sous-gouverneur d'Alexandrie,

Il a transmis les salutations d'Abdulaziz Qanswah, Gouverneur d'Alexandrie à tous les membres du festival, et a remercié tous ceux qui ont soutenu cette session à partir du Ministère de la Culture et de la Société d'Alexandrie, soulignant que le moment choisi pour le festival était important et marquait l'anniversaire du 6 octobre, ainsi que la projection du film.  Les Egyptiens réunis pour aimer ce Wat  N.

 Bossi Shalaby a invité la ministre de la Culture, Ines Abdel Dayem, à l'ouverture de la session. La ministre s'est rendue sur la scène et a accueilli les invités égyptiens. Elle a également remercié la présidente du festival Prince Abaza et toute l'équipe pour les efforts déployés en vue du succès du festival.  "Théâtre Sayed Darwish" à nouveau.

 Puis ce fut le moment de rendre hommage à la grande star Nabila Obeïd qui a été la première à monter sur la scène, sous des applaudissements incessants: elle a exprimé son immense joie en la rendant hommage au festival, qu'elle considère comme un honneur spécial, même si elle a déjà été primée lors de précédentes sessions.  Il porte son nom, notant qu'il est considéré comme l'un des festivals les plus importants de la région méditerranéenne.

 Le grand réalisateur Mohamed Fadel a déclaré que son honneur "avait goûté au prix" car il provenait de l'ancien festival, le Festival d'Alexandrie, organisé par l'association spécialisée dans le cinéma, "Association des écrivains et critiques de cinéma".

 Fadel a également exprimé sa joie à l'endroit où il est honoré, à Alexandrie, et à la scène, qui porte le nom de Mohamed Ali, puis de Sayed Darwish. Il a ajouté à la fin de son discours qu'il dédiait l'honneur à son épouse et acteur, Ferdous Abdel Hamid, en plus de tous les scénaristes ayant travaillé avec eux  , Tous les directeurs de la photographie, les artistes, les ouvriers du plateau et tout le monde a un rôle à jouer pour atteindre cet honneur.

 Il a également rendu hommage à la grande star Mahmoud Kabil, qui a remercié tous les habitants d'Alexandrie, ainsi qu'au président du festival, Prince Abaza, qui l'a nommé pour cet honneur, en déclarant: "J'aimerais remercier les détenteurs de crédits dans ce domaine, chaque directeur ou directeur, et chaque auteur ou auteur ayant joué un rôle dans l'œuvre  De leur travail, chaque collègue ou collègue s’est tenu à mes côtés, m’a appris et en a tiré profit, ainsi que tous les travailleurs du cinéma.  Cain a remis son prix à ses compagnons et collègues des "49 navires de guerre".

 Du Liban, la star Rafik Ali Ahmed a été honorée, qui a déclaré que beaucoup de créateurs se rencontraient depuis 40 ans dans des festivals et qu'ils ne se comprenaient pas à cause de dialectes différents, mais grâce au cinéma égyptien, devenu un langage de communication facile, a-t-il ajouté, "Merci pour le cinéma car il a créé cette culture  Salutations du Liban et de l’Egypte gardée. "

 De Tunisie, le grand réalisateur Rachid Vershaw a été honoré et a déclaré: "Je suis fier de cet honneur, qui a une saveur particulière, car il vient d’un pays qui me tient à cœur et qui m'est cher, l’Égypte est mon deuxième pays, où j’ai beaucoup d’amis et de souvenirs."  Elle m'a donné de nombreuses occasions de rassembler les gens. L'Egypte est ma famille, vive l'Egypte et vive la Tunisie. "

 La star espagnole Hugo Silva, qui a présenté son honneur à toutes les mères présentes à la cérémonie d'ouverture, a été honorée en déclarant: "Ce que j'ai c'est à cause de ma mère", tandis que le grand réalisateur espagnol Koldo Serra, qui a ouvert le film "70 Bin Laden", a déclaré qu'il était l'époque  Il est d'abord venu en Égypte et tout ce qu'il savait sur l'Égypte, c'était le cinéma.

 Les prix Mamdouh Al-Laithy ont été remis au scénario, qui a été présenté à 18 scénarios, où le résultat a abouti au scénario "Habibi" pour Shahira Salam dans le premier prix, et a remporté le scénario du deuxième prix "après le coucher du soleil" Yasser Fouad, tandis que le troisième prix partageait trois scénarios, "Selfie"  "Mohamed Al - Durra," Nawa Sheta "pour M. Abdul Nabi Morsi et" San Stefano "pour Noureddine Zaki.

Source: alexmcff.com/?lang=fr

Les plus visités

From To