22 octobre 2019 01:40

Participation égyptienne au 28ème sommet africain

Participation égyptienne au 28ème sommet africain

jeudi، 19 janvier 2017 01:40

Le 28e sommet de l’Union africaine se tiendra du 21 à 31 janvier 2017 à Addis Abeba, avec pour enjeu le renouvellement de la présidence en exercice de l’Organisation. Le président guinéen Alpha Condé, favori pour prendre la tête de l’instance et proche du Maroc, est opposé à Mahamadou Issoufou, candidat proposé par Alger.

« Le thème retenu pour 2017 est le suivant :  "Exploiter le dividende démographique grâce à l’investissement dans la jeunesse", donc 2017 sera une année pour mettre en valeur le potentiel démographique avec des investissements dans la jeunesse.

Les Chefs d’État et de Gouvernement du continent choisiront, parmi cinq candidats en lice, la personnalité qui remplacera la sud-africaine à la tête de la Commission de l’Union africaine lors de leur 28e Sommet à Addis-Abéba en Éthiopie.   C’est un événement sans précédent qui constitue un jalon important dans l’histoire de la Commission ».

Les chefs d’Etat africains éliront à Addis-Abeba (Ethiopie) l’homme ou la femme qui succédera à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma à la présidence de la Commission de l’Union africaine (UA). Depuis plusieurs mois, cette élection, qui devait se tenir en juillet à Kigali et a été reportée, donne lieu à des négociations feutrées dans les palais présidentiels ou les coulisses de sommets internationaux.


Cinq candidats se présentent : quatre ministres des affaires étrangères du Tchad, du Kenya, de Guinée équatoriale et du Botswana ainsi qu’un diplomate intellectuel sénégalais.

Le 28e sommet de l’UA qui se tiendra à Addis-Abeba sera crucial et pourrait marquer un tournant. Pas seulement pour cette élection du président de la Commission de l’UA
qui donne lieu à une âpre bataille d’influence sur fond de retour du Maroc dans la « famille africaine ». Le prochain élu devra redoubler d’efforts pour se faire entendre, pour contribuer à relever les défis du continent et pour reconnecter une organisation technocratique avec les attentes des peuples. L’Organisation de l’unité africaine, créée en 1963, devenue Union africaine en 2002, se débat pour se renouveler et entrer dans une nouvelle ère en 2017.

Le sujet qui sera le plus important: le retour du Maroc dans l’UA, après 32 années d’absence.

La participation égyptienne

Le président Abdel Fattah El-Sissi participe à la séance inaugurale du 28e Sommet africain qui se tient actuellement au siège de l’UA à Addis Abeba en Ethiopie.

Ce sommet se tient sous le thème "Exploiter le dividende démographique grâce à l’investissement dans la jeunesse".

Au cours de la séance inaugurale, le président Abdel Fattah Al Sissi doit prononcer un discours important.

Les plus visités

From To