17 octobre 2019 02:47

Les Télécommunications

mercredi، 16 septembre 2009 12:00

L'Egypte s'attache aux diverses évolutions scientifiques et technologiques pour accéder au monde des communications, des ordinateurs, de la technologie spatiale et de l'Internet et  s'intégrer à l'ère de l'information.

1) Les communications:

-La densité téléphonique a atteint 13,5% de la capacité totale des centrales et s'est chiffrée à 12,3 millions lignes. Le nombre des abonnés a  atteint 9,9 millions en 2004.
-Le nombre des centrales créées dans les villages se chiffre à 1108.
-Le service du portable s'est largement propagé en Egypte et près de 9,4 millions de personnes possèdent des portables.

Les Télécommunications 

Selon le rapport mensuel publié par le ministère des Télécommunications et des Technologies de l'Information, l'État œuvre à fournir et à déployer les services de télécommunications à tous les segments de la société à travers une stratégie contribuant à un bond qualitatif dans le réseau des communications.

Le gouvernement électronique 

Le Gouvernement tente de fournir les services électroniques aux citoyens, aux entreprises et investisseurs, avec la vitesse et l'efficacité nécessaires à l'utilisation des réseaux d'informations. En plus le Gouvernement œuvre à accroître l'efficacité du travail de l'appareil gouvernemental et à l'activation du rôle du secteur privé, ainsi que la méthode d'observation et de suivi, la fourniture de l'information précise afin de soutenir la prise de décisions, encourager les investissements, et fournir les services gouvernementaux sur l'Internet pour les citoyens et pour la correspondance entre les organismes gouvernementaux, et pour échanger les informations plus efficacement. En 2007, a débuté l'opération expérimentale du portail d'acquisitions gouvernementales électronique.

L'Information 

L'établissement du premier ministère spécialisé concerné par la technologie de l'information et des télécommunications en Egypte en 1999, coïncide avec le projet national pour la renaissance technologique, visant à transformer l'Egypte en un état de production des éléments de la technologie de pointe et en une base principale pour l'industrie de l'information.

Ce ministère a adopté une vaste campagne nationale pour l'alphabétisation technologique dans la société, l'utilisation universelle de l'informatique très sophistiquées qui a contribuée au déploiement des ordinateurs et des services Internet à tous les segments de la société dans les villes et villages, en plus de la mise en place d'un réseau de communications électroniques de pointe, ainsi que l'établissement et le règlement des industries de haute technologie appuyant l'orientation axées sur l'exportation de parvenir à une nouvelle et importante source de revenu national.

L'Etat œuvre à promouvoir les investissements locaux et mondiaux dans le domaine des communications et de la technologie de l'information afin d'accroître la part de l'Égypte dans les exportations mondiales dans le domaine des logiciels. Cette industrie a réalisée environ 150 millions de dollars en 2005, augmentant ainsi le nombre de sociétés opérant dans le domaine des communications et de la technologie de l'information en Egypte, à environ 2310 sociétés jusqu'à la fin de 2007, contre 266 entreprises en 1999. Les investissements dans ce secteur s'élevaient à 18.561,7 millions de L.E. à la fin de 2007.

La Poste 


La Poste a été créée en Janvier 1865. Elle faisait partie de plusieurs ministères, finalement elle fut affiliée au Ministère des Télécommunications et de la Technologie de l'Information, en 1999.

L'Egypte est parmi les 22 pays qui ont participé à la fondation de l'Union postale universelle à l'issue de la conférence de Berne en 1874. Elle a été choisie membre de cette Union, et a également contribué à un rôle actif dans la création de l'Union postale arabe et l'Union postale africaine.

Les bureaux de poste ont augmenté, au cours d'un an, d'environ 5457 offices, et les bureaux de poste automatiques à quelques 450 bureaux.

De nouvelles communautés de développement de l'industrie des technologies de l'information 

* Le projet de la vallée des technologies: 

Lancé en 1995, vise à créer une zone d'industries de hautes technologies, industries complémentaires, laboratoires de recherche et centres de formation. Ce projet contribue à l'augmentation des possibilités d'investissement et de développement des zones au Canal et au Sinaï, et à attirer les capitaux et les investissements étrangers.

Le projet est situé sur la rive Est du canal de Suez à l'entrée du nord-ouest de la péninsule du Sinaï, sur une superficie de 16,5 mille hectares. Le projet sera réalisé en quatre phases ayant un coût de 12 milliards de dollars.

* Le Village intelligent (Smart Village): 


A été créé par le décret présidentiel n° 355 de l'an 2000 sur la route désertique le Caire/Alexandrie, à Abou Rawach, à l'Est de la capitale.

Le village s'étend sur une superficie de 450 hectares dont 317 hectares de bâtiments administratifs et des espaces verts ainsi que d'une zone de lacs et de cascades.

Le village est la première ville technologique œuvrant à attirer les investissements étrangers pour la croissance dans le domaine des Logiciels, des services, de l'Internet et de l'industrie et de la compilation des périphériques d'ordinateurs et des activités de formation sur l'Information et les Télécommunications en octroyant des privilèges au développement de l'industrie des technologies de l'information et des communications et de la mécanisation du travail des ministères.

L'entreprise du Village Intelligent a été créée avec un capital de 100 millions de L.E. Le secteur privé contribue par un montant de 80 millions de L.E., utilisé pour la création et le développement du village. L'entreprise se charge du développement et de la gestion des projets dans les villages intelligents.

La première étape du village a été inauguré en Septembre 2003, inclus le plus important centre de services de communications, le centre des hommes d'affaires, le centre de conférence et une crèche pour accueillir la technologie, afin de recevoir les nouvelles petites entreprises et les petits investisseurs dans le domaine de la technologie. Existe également le centre postal, un centre de réception et de réunions, une bibliothèque et un centre d'imprimerie, d'édition, et de photographie électronique. La deuxième phase du village est en cours de réalisation.

Cinq accords avec les grandes sociétés de technologie ont été signés. Ces entreprises travaillent à la réinstallation de leurs sièges au Village Intelligent afin de participer à la construction de la société de l'information égyptienne et pour profiter de la forte croissance du marché de l'information et de la technologie des communications, ainsi qu'augmente le nombre de sociétés opérant dans le village de 20 à 85 entreprises.

* Centre de documentation du patrimoine naturel et culturel: 


Ce centre a été ouvert dans Village Intelligent en Septembre 2004, visant à sensibiliser le public égyptien du patrimoine culturel et naturel, et s'efforce de bâtir et de développer les capacités professionnelles dans les domaines de la documentation du patrimoine culturel et naturel, en utilisant les dernières technologies numériques. Le centre se charge de la gestion de dix programmes, à savoir: la carte de l'ancienne Égypte, le patrimoine de l'architecture, le patrimoine naturel de l'Égypte, le patrimoine folklorique égyptien, le patrimoine de la musique, la mémoire photographique de l'Égypte, le patrimoine scientifique islamiques des manuscrits, le projet de "L'Egypte immortel" sur l'Internet et le panorama du patrimoine et des projets internationaux communs.


Les plus visités

From To