19 octobre 2019 09:39

Lancement du projet de Jabal Al-Galala

dimanche، 27 décembre 2015 12:00

Introduction

Jabal Al-Galala, un nouveau projet géant ajouté à la liste des mégaprojets nationaux lancés par le Président Abdel Fattah El Sissi, à savoir le projet de reconstruction de la région du Mont Al-Galala. Ce projet est  mis en œuvre par des entreprises du secteur civil sous la supervision du Corps de génie des Forces armées. Il  comprend la création de la ville de Galala, l'Université du Roi Abdallah et une station balnéaire sur le Golfe de Suez, en plus de la route Ain Sokhna - Zaafarana traversant le Mont Al Gala.

53 entreprises civiles nationales opèrent en coopération avec les forces armées, dont 40 égyptiennes spécialisées dans lea construction domaine des routes, 5 en construction, travaux industriels, ponts, tunnels, ponceaux, stations d'essence et barrières de péage, ainsi que 8 œuvrant dans la région de Ras Aboul Darag, dans la station touristique située sur qui surplombe le Golfe de Suez. 15 mille ouvriers, techniciens et ingénieurs travaillent sous la supervision direction du Corps de génie des forces armées.

Ce projet a été lancé dans le cadre des plans de renforcement des capacités de l’Etat pour promouvoir et développer l'économie et augmenter les taux de croissance, fournir générer des millions  d'opportunités d'emploi pour les jeunes égyptiens  et frayer la voie aux investissements locaux et étrangers.

Choix du site

Le Jabal Al-Galala a été choisi pour englober ce projet en raison de son emplacement privilégié, mais aussi de sa richesse en ressources qui contribueront au développement de l'Egypte, tel être le site de ce projet, vu sa position distinguée le marbre brut. D'autre part, Lla route, qui sera creusée dans la montagne devra faciliter le transfert des matières premières vers les carrières.

La Nature géographique de l'emplacement :

Le plateau d’Al-Galala constitue une fait partie de la chaîne série des montagnes situées à l'ouest de la mer Rouge,. Ce plateau s’abaisse fortement descendant abruptement vers la mer Rouge et progressivement vers l'intérieur. Le Mont Al-JGalalah est formé de vieilles roches archaïques stratifiées, abondant en veines minérales. Le plateau nord de la montagne est de riches en minéraux souches, du plateau Nord d’Al Galala( 1223m d'altitude,de hauteur)et du le plateau Sud d’Al Galala ( de  1472m, de hauteur), séparés par de ainsi que  des nombreuses vallées. entre les deux plateaux.


1- La ville de Galala

Occupant le sommet du plateau Al Gala, entre Ain Sokhna et Zaafarana, à une altitude de 700m  au dessus  du niveau de la mer, la ville s'étendra sur une superficie de  17 mille feddans hectares. Elle sera pourvue de tous les installations et services au plus haut niveau, comprenant une cité médicale mondiale, le premier village olympique, des zones résidentielles touristiques et autres zones pour personnes à faible revenu, outre des zones de service pour les habitants.

2- La station touristique Al Galala

-La station touristique Al Galala  serait créée construite sur une superficie de mille feddans hectares;

-Elle comprend disposera de deux hôtels, dont le premier est  montagneux un sur la montagne, et se composée de 300 chambres et 40 chalets, et l'autre sur la côte,. Le deuxième est littoral et se composée de 300 chambres et 60 chalets, et un port de plaisance pour les yachts.

Le projet a démarré au mois d'Ooctobre 2015, l'achèvement complet en étant prévu début et doit être terminée en Jjuillet 2017.

Une station de dessalement, d'une capacité de 150 mille mètres cubes, sera mise en place pour servir la ville et la station touristique Al Galala.


3- L’Université du Roi Abdallah Ibn Abdel Aziz:

L’Université du roi Abdallah Ibn Abdel Aziz  occupera une superficie de cent feddans 100 hectares.

Cette Université sera régie par doit appliquer les systèmes scientifiques les plus récents.


4-La Route Ain Sokhna-Zaafarana

La route Ain Sokhna-Zaafarana fait partie  du projet de la route Egypte-Afrique.

La nouvelle route s’étend de Port-Saïd à la frontière internationale avec le Soudan.


5- La nouvelle Zone industrielle

La zone industrielle sera construite sur le côté de la route Ain Sokhna-Zaafarana. Elle comprendra la création d'une usine géante d'engrais phosphatiques de phosphate d'une capacité de production atteignant  à un 1 million de tonnes de capacité de production par an.

 Ce projet vise à maximiser l'exploitation de la zone des carrières, riche en marbre, kaolin et sable siliceux. de silice. 

 

 

Les plus visités

From To