22 août 2019 09:02

Le commerce extérieur

mercredi، 30 septembre 2009 12:00

Développer les relations économiques avec les divers Etats du monde, et ouvrir de larges horizons à la coopération internationale et provinciale basée sur les intérêts réciproques, constituent le principal axe de la politique extérieure de l'Egypte. C'est dans ce cadre que l'Egypte a adhéré à l'Organisation Mondiale du Commerce et au Marché Commun de l'Afrique Australe et de l'Est (COMESA) et a conclu des traités de partenariat avec l'Union Européenne et les Etats méditerranéens.

L'Egypte a d'autre part ranimé l'accord sur le Marché Arabe Commun, activé la création de l'Organisation du libre échange interarabe et le rôle du G/15 pays en voie de développement , comme elle a conclu un accord de partenariat avec les Etats Unis et d'autres accords de coopération avec quelques Etats asiatiques, la Chine, le Japon et la Corée du Sud.

La Coopération Arabe :
Pour l'Egypte la coopération économique avec les Etats Arabes, et le développement de ses relations économiques avec ces Etats aux deux niveaux bilatéral et multilatéral revêtent une grande importance.

Conclusion d'un accord :
Elle a conclu un accord qui facilite le libre échange avec les Etats arabes, démarche importante sur la voie de la création de la zone franche arabe qui tend à abolir les taxes douanières entre les pays arabes au début de l'année 2007, et si possible avant cette date. Elle a également conclu l'accord quadripartite de libre échange d'Agadir en janvier 2004 avec le Maroc, la Tunisie et la Jordanie.

La coopération Africaine :
L'Egypte s'attache à promouvoir la coopération avec le COMESA, la libéralisation du commerce des produits, la consolidation des relations commerciales prévilégiées avec d'autres groupes économiques africains, et le soutien des efforts africains déployés en vue d'exécuter la nouvelle initiative de développement en Afrique (le NEPAD).

La coopération asiatique :
L'Egypte cherche à approfondir la coopération avec les pays asiatiques dans les divers domaines, notamment sur le plan économique.

La coopération européenne :
L'Egypte a réussi à exploiter d'étroites relations avec les Etats européens pour assurer des gains dans les divers domaines de développement concrétisés par le partenariat européen.

La coopération avec les Etats Unis :
Les Etats Unis sont le deuxième partenaire économique important de l'Egypte. Le 14 décembre 2004, l'Egypte a signé un protocole concernant les régions industrielles qualifiées avec Israël et les Etats Unis. Le dit protocole vise à ouvrir de nouveaux horizons à l'exportation égyptienne des textiles et vêtements manufacturés en Amérique.

L'investissement :
L'investissement en Egypte est un axe essentiel du développement dans les divers secteurs agricole, industriel et commercial, vu qu'il est l'archétype du fonctionnement des capacités que l'Egypte peut utiliser pour prendre part à la lutte du développement et faire face aux défis mondiaux contemporains notamment dans le domaine des industries technologiques avancées.

Le gouvernement a accordé une grande importance à la création d'un climat approprié à l'investissement par la suppression des obstacles et la conjugaison des efforts.

Il est également parvenu à assurer l'infrastructure nécessaire à l'accueil d'énormes investissements par l'adoption de multiples politiques, dont l'assurance des réseaux de transport et de communications, des routes, de l'électricité et des eaux en plus de la stabilité des politiques financières, douanières, monétaires et fiscales, et l'assurance de quelques législations juridiques pour protéger et encourager l'afflux des projets d'investissements.

L'Etat a adopté de nouvelles mesures qui visent à créer de nouvelles chances de commercialisation à l'investissement national et étranger, dont celles des nouvelles réductions fiscales pour atteindre 50%, et l'annulation d'anciennes taxes.

Facteurs de l'investissement en Egypte :
L'Egypte jouit de multiples facteurs naturels et artificiels attrayants à l'investissement étranger et national, dont les plus importants sont:

-La position géographique :
La position, géographique de l'Egypte , unique au monde, renforce ses liens commerciaux avec l'Europe, l'Afrique et les Etats du Moyen-Orient, du fait qu' elle assure un passage terrestre et aérien remarquable, au transport des articles et aux communications.

La stabilité politique et économique :
Sur le plan politique, l'Egypte jouit d'excellentes relations avec les autres Etats du monde. La diplomatie égyptienne cherche à servir les objectifs du développement, et à ouvrir de larges horizons à la coopération internationale et régionale fondée sur l'échange et le respect mutuels.

Sur le plan économique, l'Egypte a atteint des indices positifs qui renforcent les plans du développement continu dans tous les domaines, et qui participent à l'attraction des investissements mondiaux.

La facilité des moyens de transport est l'un des facteurs indispensables au succès des projets d'investissement. L'Egypte dispose d'un réseau de transport intérieur et extérieur, qui la relie aux autres Etats du monde extérieur, et de quelques ponts qui facilitent le mouvement du transport.

Le Canal de Suez, une des principales artères commerciales du monde représente le trait de liaison entre l'Est et l'Ouest, alors que le pont géant Moubarak/Al Salam relie l'Afrique à l'Asie et favorise l'afflux continu des investissements.

La technologie des communications et des informations représente un facteur aussi important à l'attraction des investissements. Les deux satellites égyptiens (Nile Sat 101) (Nile Sat 102), participent effectivement à la divulgation de l'information égyptienne dans le monde entier et par conséquent à la commercialisation des projets d'investissement à l'étranger. L'Egypte s'est attaché à la création du gouvernement électronique pour rehausser la compétence de l'appareil administratif dans les institutions gouvernementales et les organismes économiques au service de l'investissement et des investisseurs.

Le facteur humain :
L'Egypte dispose d'une richesse humaine énorme comptant 70 millions d'habitants, dont 20 millions représentent une main-d'œuvre prometteuse et spécialisée.

Ambiance législative :
L'Egypte assure plusieurs garanties et intensives à un meilleur climat à l'investissement, et au maintien des droits des investisseurs. A cette fin, des lois ont été promulguées qui accordent aux compagnies et aux individus le droit d'importer le matériel requis, les équipements, les pièces de rechange en plus du droit d'exporter leurs productions sans avoir à obtenir de permis d'une partie quelconque.

Ces lois incluent l'exemption des taxes, pour une durée de 5 ans, sur les revenus du commerce ou les activités industrielles aussi bien que sur les activités et les profits des compagnies et des institutions.

L'exemption des taxes s'étend à 10 ans, aux compagnies créées dans les régions éloignées

Les plus visités

From To