05 décembre 2019 04:38

Le Groupe des 15

mercredi، 16 septembre 2009 12:00

Modèle exemplaire de la coopération entre les pays du sud, le G/15 est également un noyau des projets de coopération régionale entre ses membres, en un premier temps, puis plus tard parmi les Etats du Tiers-monde dans les domaines du développement économique et social au sein d’un cadre d’interprétation.

La création du Groupe date de l’invitation lancée par l’ex-président du Pérou Alain Garcia pour la tenue d’une conférence de consultation et de coopération entre les Etats du sud… durant les réunions du 9ème sommet du mouvement de NON-ALIGNEMENT à Belgrade en septembre 1989. 

Au début le groupe se composait de 15 Etats non-alignés… Les Etats fondateurs étaient l’Egypte, le Sénégal, l’Algérie, le Zimbabwe, le Nigeria en tant que représentants du continent africain, l’Inde, la Malaisie, l’Indonésie comme représentants du continent asiatique, le Pérou, la Jamaïque, le Mexique, le Brésil, l’Argentine et Venezuela en tant que représentants de l’Amérique latine, et la Yougoslavie comme représentant de l’Europe. 

Puis le Chili remplaça la Yougoslavie.. Et au 7ème sommet du groupe tenu à Kuala lumpur, en 1997, le Kenya se joignit au Groupe, suivi de Srilanka qui avait présenté une demande au 8ème sommet tenu au Caire en mai 1998 pour adhérer au Groupe.

Le groupe des 15 vise à réaliser plusieurs objectifs dont les plus importants sont : *La coordination entre les Etats du groupe dans le domaine économique et financier… La consolidation du dialogue sud/sud. Le traitement global parmi les Etats en voie de développement.

*Elaboration d’un programme de travail pour promouvoir la coopération interétatique du groupe. 

*Rendre efficace le dialogue nord/sud… et établir des relations paritaires entre ces Etats. 

*Oeuvrer au règlement du problème des dettes aggravées du Tiers-monde… et élaborer une formule commune à ces Etats pour l’entretien d’un dialogue avec les grands Etats industriels. 

*Echanger les points de vue sur les situations économiques internationales et sur leurs répercussions. 

*Examiner la position des Etats en voie de développement aux négociations du GATT et à la fondation de L’OMC ainsi que son effet sur les situations économiques et commerciales de ces Etats.

Les plus visités

From To