20 septembre 2019 11:09

Attentat terroriste d'El-Wahat

Attentat terroriste d'El-Wahat

samedi، 21 octobre 2017 10:43

Communiqué (1)

Le ministère de l'Intérieur a déclaré vendredi  le 20 octobre 2017  a déclaré que dans le cadre des efforts déployés pour retracer les éléments terroristes et localiser les cachettes et les foyers terroristes,  le secteur de la sécurité nationale avait reçu des informations indiquant que certains de ces éléments terroristes ont été emmenés dans la zone adjacente à 135 km de la route de l’oasis de Bahariya.  
         

Une force spéciale a été mise en place pour attaquer ces éléments, les soldats ont tiré sur eux, ce qui a entraîné la mort et la blessure de plusieurs policiers et la destruction de plusieurs de ces éléments. 

Les forces sont en train de faire des ratissages aux zones adjacentes à la zone de l’incident pour signaler toute information supplémentaire.

Communiqué (2)        

Le Ministère de l’Intérieur: 16 hommes de la police sont tombés martyrs et 13 autres ont été blessés  lors du rafle  de la police contre un foyer terroriste aux oasis [les Wahates] .

Le Ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué émis samedi le 21 octobre 2017 que 16 hommes de la police sont tombés victimes et que 13 autres ont été blessés au cours de l’incursion d’un foyer terroriste sur la route des oasis du gouvernorat de Guiseh.

Le ministère de l’Intérieur a dit que cela complète les efforts déployés pour traquer les foyers terroristes dont les éléments tentent de préjudicier la Nation et d’ébranler sa stabilité et selon les informations arrivées au secteur de la sécurité nationale, un groupe d’éléments terroristes de l’une des régions de la profondeur désertique, au kilo 135 de la route octobre/les oasis/ le gouvernorat de Guizèh, ont employé la région comme lieu de cachette d’entraînement et de préparation d’opérations terroristes. Ces terroristes exploitent ainsi la nature géographique rugueuse et sauvage de la lisière désertique qui facilite leur mouvance.

Le Ministère de l’Intérieur a expliqué qu’à la lumière des informations qui lui sont parvenues, les forces de la police ont préparé deux commissions des deux gouvernorats de Guiseh et du Fayoum pour attaquer par surprise cette région, mais dès l’approche de la première commission du lieu de présence des éléments terroristes, ces derniers sentirent la venue des forces de la police et commencèrent à les viser en utilisant les armes lourdes dans toutes les directions, les forces de la police échangèrent le lancement des feux pour quelques heures et cet accrochage provoqua la mort de 16 hommes des forces de la police onze officiers - quatre recrues - un brigadier de la police et 13 autres blessés et la recherche est en cours pour trouver l’un des officiers de sécurité .           

La région limitrophe du site des évènements a été ratissée par les forces assistantes et ce ratissage a abouti à la mort de 15 terroristes et à l’évacuation de quelques uns du site par des fuyards, sachant que les opérations de ratissage et de poursuite continuent.

Le ministère a confirmé qu’après avoir présenté les condoléances à ses victimes qui ont sacrifié leur vie pour défendre la Nation et les citoyens, leurs forces sont fermement déterminées à déployer davantage d’efforts pour extirper les racines du terrorisme et protéger « Notre précieuse Nation ».
Le Ministère exhorte les mass médias de l’Information de recourir à la précision des informations sécuritaires avant de les diffuser surtout dans le cadre des circonstances qu’imposent les affrontements sécuritaires et pour éviter les effets négatifs sur le moral des forces de la police…..Il est à signaler à ce propos que ce communiqué a été émis directement après  le processus d’évacuation des martyrs et des blessés.

Communiqué (3)

Selon  un communiqué publié par le  Centre des médias sécuritaires au ministère de l’Intérieur, les enregistrements sonores  diffusés  par les médias  sur l’attentat d’Al  Wahat  sont  faux et sans fondement.

Le même communiqué  a ajouté que ces enregistrements provenaient de sources non fiables et avaient fourni des détails inexacts sur les affrontements de vendredi.

Le ministère de l'Intérieur a exhorté les journaux et les mass-médias à vérifier l'exactitude des informations auprès des sources officielles du ministère, soulignant que la diffusion de tels enregistrements  sonores peut perturber  l'opinion publique et reflète  l’irresponsabilité des mass-médias.

Le ministère de l’Intérieur a également exhorté les mass-médias  à ne pas considérer ces enregistrements sonores comme une source des informations.

 

Les plus visités

From To