19 juillet 2019 12:29

Sommet Africo-Européen pour la migration

lundi، 16 novembre 2015 12:00

Le ministre des affaires étrangères, Sameh. Chokru a tenu, lors de son discours devant le Sommet, à affirmer l’importance d’élargir les voies de la migration légale, vu qu’elles présentent un règlement politique à la lutte contre la migration illégale. Il a ainsi souligné l’importance de renforcer les liens entre la migration et le développement, ainsi qu’entre les communautés des migrants et leurs pays, la facilitation de l’issu de visa et des moyens de transport. Choukry a affirmé l’importance de trouver des solutions communes pour lutter contre l’augmentation continue de l’afflux de la migration illégitime et le trafic de personnes, ainsi que la nécessité d’assumer la responsabilité aux émigrants vers les pays européens.

L’Egypte revendique la nécessité du règlement global de la question de la migration à travers le soutien des programmes de développement en Afrique et que l’Europe assume ses engagements vis-à-vis des migrants.

Choukry a également souligné lors de son discours que les solutions sécuritaires conçues par les pays européens pour faire face aux phénomènes de l'immigration clandestine et de l'asile ne sont pas assez satisfaisant pour les besoins des immigrants,  et renforcent le système de protection internationale et limitent les moyens et les mécanismes nécessaires pour protéger la vie des victimes des migrants, tout en soulignant le principe du retour volontaire, en conformité avec les lois internationales pertinentes, et la nécessité d'éviter toute tentative de retour forcé, étant incompatible avec les lois internationales pertinentes.

L'Égypte a également souligné la nécessité de résoudre les conflits existants dans la région, dont à la tête le règlement politique de la crise syrienne et le soutien du gouvernement libyen légitime pour tenir les rênes des territoires de l'État libyen, vu le lien étroit entre ces crises et le nombre croissant des immigrants clandestins et la propagation des phénomènes du terrorisme et du trafic d'armes. L'Égypte a également appelé à la nécessité que les pays européens assument leurs engagements quant à l'accueil des réfugiés et des migrants clandestins selon les lois et les accords internationaux pertinents, en notant que les tendances ou les politiques européennes contraires renforceraient la violence et la haine contre les migrants étrangers dans les pays européens.
 

Les plus visités

From To