17 juillet 2019 04:57

Les relations égypto-comoriennes

mardi، 30 novembre 2010 12:00

Les rapports liant l’Egypte aux Comores sont qualifiées de « robustes » : elles remontent à 1976 et à l’avènement du nouveau millénaire, les deux Etats ont œuvré à renforcer leurs relations notamment à l’échelon économique.

Les visites mutuelles

Le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Amr a mis l’accent sur le souci de l’Egypte de renforcer ses relations avec les Comores, pays membre de la Ligue des Etats Arabes (LEA).

Lors de son entretien le 22 août dernier avec le ministre comorien des Relations extérieures, Mohamed Bakri Ben Abdoulfatah, M. Amr a indiqué avoir examiné les moyens de renforcer la coopération bilatérale notamment dans les domaines du commerce, de l’enseignement et de la santé .

L’Egypte a salué l’intention des Comores de créer un bureau commercial régional au Caire en vue de servir ses relations économiques avec l’Egypte et l’ensemble de la région arabe.

Les facilités à présenter par les universités et les instituts égyptiens aux étudiants comoriens ainsi que par les hôpitaux pour que les Comoriens viennent se soigner en Egypte, ont fait l’objet de cette entrevue.

Par ailleurs, le ministre de l’Enseignement supérieur, Hussein Khaled s’est entretenu le 8 mars révolu avec M. Ben Abdoulfatah du souci de l’Egypte de promouvoir la coopération bilatérale aux échelons culturel et scientifique avec les Comores.

Les deux ministres ont ainsi examiné les moyens d’accroitre les bourses d’études et de tirer profit des expériences de deux pays dans le domaine de l’enseignement supérieur.

La possibilité d’établir une filiale de l’université égyptienne aux Comores sans compter la réactivation de l’accord de la coopération entre les universités dans les deux pays, ont aussi été évoqués au cours des entretiens Hussein/ Ben Abdoulfatah

De son côté, M. Ben Abdoulfatah a fait état du souci de son pays de promouvoir la coopération avec l’Egypte au cours de la prochaine phase.

Les relations économiques

• Les Comores ont tiré profit de l’expertise égyptienne dans le secteur de l’électricité et de l’énergie : un accord a été conclu entre les deux pays en vue de former la main d’œuvre technique aux Comores dans des centres de formation égyptienne dénombrant 17 centres.

• En 14 février 2005 , les Comores ont demandé d’établir une entreprise egypto-comorienne dans le but de faire fonctionner et entretenir les réseaux électriques dans ce pays pour diminuer les coûts de production d’électricité et son prix de vente aux citoyens.

• En 11 juillet 2004 l’ancien ministre de l’Electricité et de l’Energie s’était entretenu avec le président de la société comorienne de l’électricité de l’importation des équipements électriques égyptiens avec des investissements s’élevant à 2.5 millions de LE en vue d’améliorer la performance des modes de génération de l’énergie aux Comores notamment à la suite des ravages causés par les inondations et les cyclones frappant ce pays.

Les comités techniques egypto-comoriens ont tenu nombre de réunions afin de réactiver la coopération bilatérale tout en mettant l’accent sur l’importance des visites sur le terrain à destination des îles comoriennes à savoir : la Grande Comore , Anjouan et Mohéli

• L’Egypte a participé à la conférence des donateurs en faveur de l'Union des Comores ayant eu lieu en décembre 2005 à Maurice et ce dans l’objectif de développer les Comores a l’échelon socio-économique et protéger son tissu national.

Les relations culturelles

• En septembre 2010, l’ancien ministre égyptien de l’Enseignement supérieur, Hani Helal s’est entretenu avec le ministre comorien de l’Education nationale et de la Recherche scientifique, Gamal El-Din Afartan des moyens susceptibles de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de l’enseignement supérieur.

Dans ce contexte, le ministère égyptien de l’Enseignement supérieur s’est dit disposé à accueillir davantage d’étudiants comoriens en Egypte dans le cadre des bourses d’études ainsi de dépêcher des professeurs égyptiens aux universités comoriennes.

• En 14 juin 2008, un convoi médical d’Egypte a été envoyé aux Comores afin d’y restaurer la vue de patients malvoyants et ce de concert avec l'Organisme de Secours Islamique Mondial relevant de la Ligue du Monde Musulman à la Mecque.

La coopération militaire

L’Egypte a dépêché trois observateurs militaires aux Comores et ce dans le cadre des efforts destinés à y rétablir la paix sous les auspices des Nations Unies au cours de la période comprise entre 1997 et 1999.

 

Les plus visités

From To