20 juillet 2019 09:56

Ere pharaonique

mercredi، 16 septembre 2009 12:00

giza
 
La première civilisation du monde est celle de l’Egypte, sur les rives du Nil.
Cette civilisation a acquis d ‘une grande célébrité dans l’astronomie,  l’architecture et  la momification.
 
L’Egypte a été le premier pays du monde à proclamer le monothéisme, convaincue de l’existence d’une puissance surnaturelle qui dépasse toutes les forces humaines et naturelles,une force  créatrice et dispensatrice de bienfaits.
 
Le Pharaon est généralement l’héritier traditionnel du trône.
L’histoire de l’Egypte date de 5000 ans... Pour le Pharaon, le temps est immobile. Chaque pharaon est le continuateur d’une grande lignée dont les fondateurs ont disparu dans la nuit des temps.
 
Le pharaon considéré comme  dieu, incarnait toute la culture  de son pays, ses croyances et sa vision  du monde.
 
Sa mission consistait à défendre, à développer et à honorer la société égyptienne, son mode de vie, et son univers de beauté. Il devait assurer la prospérité du pays, défendre ses frontières et le renforcer économiquement ,afin d’accomplir l’essentiel : glorifier l’Egypte et lui assurer des victoires éternelles.
 
L’ère pharaonique dans l’histoire égyptienne date depuis 3 mille ans, de 3200 av J.C. et jusqu’à  la conquête de l’Egypte par Alexandre le Macédonien en 323 av J.C. L’Egypte a été, au cours de cette période, le théâtre du progrès et de la renaissance qui ont laissé un grand héritage révélant les divers  aspects du progrès, et de la renaissance dans tous les domaines.
Les historiens divisent l’ère pharaonique en Egypte en trois divisions successives comme suit :
-  L’Ancien Empire
-  Le Moyen Empire
-  Le Nouvel Empire
Les historiens ont également divisé l’ère pharaonique en 30 dynasties régnantes  
L’ancien Empire:
(I er et II ème Dynasties)King Mena unifier of Egypt 1st dynasty
En l’an 3200 avant J.C le roi « Mina » parvint à unifier le nord et le sud de l’Egypte, à réaliser une vraie unité politique et à établir la première dynastie règnante pour sécuriser et unifier l’Etat. Il fonda une cité au nord du Delta connue plus tard sous le nom de Memphis . L’Etat connut alors une vraie réforme globale dans tous les domaines de la vie.
 
L’ancien Empire : (Les Dynasties de III à VI) :
Sous cette époque, l’Egypte a joui de la stabilité, de la sécurité et de la paix et cela est dû à  une vraie réforme globale dans  les domaines économique, culturel et artistique. Les rois de cet  empire ont gouverné  jusqu’en l’an  2800 av J.C.
 
L’Egypte s’est rendue célèbre  grâce à «Zoser »,  le roi qui avait donné l’ordre de construire la plus ancienne pyramide à degré à  « Sakkara ».  A dater de cette époque la civilisation égyptienne a évolué dans tous les domaines : La preuve nous est donnée par les 3 pyramides  de : Chéops, Chéphren et Mykérinos.
 
Le 1er âge Moyen : (Les Dynasties de VII à lX) :
Cet Empire a commencé en 2200 av J.C, quand Mentuhotep II a réussi à réunifier le pays pour la seconde fois.
 
Le Moyen Empire :(Les Dynasties XI et XII) :Amenophis III
Après que Mentuhotep II, prince de Thébes eut réussi à réunifier le pays  et à fonder un gouvernement fort, l’Egypte a joui d’une relance économique florissante. En l’an 2000 av J.C, Amenemhat I un des grands pharaons, joua un rôle efficace dans la renaissance du Moyen Empire.
 
Les rois et les reines de la XIIème dynastie ont acquis une renommée mondiale dans les domaines de la politique, de la guerre, de la culture, de la civilisation et de la religion.
 
-Parmi ces rois citons Ahmosis, héros de la libération, Amenhotep 1er; le juste, qui a promulgué une loi interdisant la corvée et qui a imposé de justes critères  aux salaires et aux primes ; Thoutmosis 1er, le guerrier qui a étendu les frontières égyptiennes au Nord et au Sud, propagé l’enseignement et œuvré en vue de l’ouverture des mines et de la fondation de  l’industrie de la métallurgie, Thoutmosis II, l’élégant ; Thoutmosis III, l’empereur, le grand génie militaire et le plus grand conquérant de l’histoire ; Thoutmosis IV, le diplomate, le premier à noter  et à enregistrer les accords internationaux ; Amenhotep III, le plus riche roi du monde ancien  qui a ouvert les écoles, les Maisons de vie, pour diffuser l’enseignement et les arts plastiques et appliqués ; Akhenaton; le premier roi de l’histoire qui a prôné l’adoration d’un seul Dieu, Créateur de tout l’univers ; et Toutankhamoun, qui gagna une grande renommée à l’époque contemporaine.
 
Parmi les reines les plus célèbres de cette dynastie, citons à titre d’exemple, la reine Lah Hotep, épouse du roi Sekhnen-Ra ; la reine Ahmos Nefertari, l’épouse d’Amenhotep 1er, la reine Ti, fille du peuple, épouse d ‘Amenhotep III, et mère d’Akhenaton, la reine Nefertiti, épouse d’Akhenaton , et la grande Hatchepsout qui a gouverné l’Egypte pendant 20 ans. Sous son règne, l’Egypte a atteint l’apogée de la gloire, de la civilisation, de l’architecture et du commerce international.
 
Elle avait  envoyé une mission maritime commerciale et scientifique à « Pount »  la Somalie et  fondé un des plus grands et des plus beaux monuments architecturaux,  le temple de Deir El Bahari, sur la rive du Nil, face à Louxor.
 
Temple unique en son genre  dans sa planification et exceptionnel parmi les temples de toute l’époque antique. Cette époque a été également le théâtre de la révolution religieuse d’Akhenaton qui a invité les gens à adorer un seul dieu Aton et qui a fondé une nouvelle capitale dans le pays, surnommée Akhetaton.
 2ème âge moyen : (de la XIIIème à la XVIIème dynastie) :Thoutmosis II
Sous la 12ème dynastie en 1725 avant J.C eut lieu l’invasion des Hyksos qui avaient occupé l’Egypte. Ils venaient de Palestine et quand leur force s’est affaiblie, les princes de Thébes, dirigés par le roi Ahmosis I ont réussi à occuper leur capitale au Delta et à les chasser de l’Egypte.
 
Le Nouvel Empire (de la XVIIIème à la XXème dynastie) :
Le roi Ahmosis Ier, a réussi à vaincre les Hyksos et les a chassés de l’Egypte ; il a su rétablir la sécurité et la stabilité dans le pays. L’Egypte a commencé une nouvelle époque de l’Etat moderne. Ayant conscience de l’importance de la puissance militaire pour la défense du pays, une armée fut vite formée et l’Egypte commença à étendre son empire de l’Euphrate à l’Est, à la 4ème cataracte sur le Nil.
 
Le roi Ramsès II était l’un des plus célèbres rois de cet Empire et ses guerres avaient été les dernières déclenchées par les rois du Nouvel Empire , pour  protéger et unifier le pays. C’est lui qui a signé le premier traité de paix avec les Hittites.
 
L’Egypte devint une superpuissance et fut l’objet de convoitise des grands rois qui la conquirent et l’occupèrent tels les Assyriens et les Perses.
 
 De la XXIème à la XXXème dynastie: l’Egypte fut occupée par les Assyriens en 670 avant J.C. puis par les Perses, jusqu’à la fin du pouvoir des pharaons de la XXXème dynastie, puis par Alexandre le Grand.
 
Les arts de la civilisation pharaonique :
L’architecture :Reconstruction of Khafra s pyramid complex The pyramid and mortuary temple were linked to the valley temple by a long causeway
Les Egyptiens ont excellé dans l’architecture. Leurs monuments éternels en sont les meilleurs témoins. Au cours de l’Ancien Empire, des bancs de pierre et des pyramides  étaient construits pour représenter  l’architecture funéraire.
 
La première pyramide fut celle de Djoser. Les plus célèbres pourtant sont les pyramides de Guiza et le Sphinx, construits sous la IVème dynastie. Le nombre de pyramides bâties pour servir  d’ultime refuge aux pharaons, s’est élevé à 97.
 
Les temples funéraires se sont ensuite propagés sous le Moyen Empire. Les rois de la XIIème dynastie se sont intéressés aux travaux d’irrigation dans la région du Fayoum. Les temples les plus célèbres bâtis sous cette dynastie sont les temples du Labyrinthe ou «Qasr El Tih » comme les avaient surnommés les Grecs. Ce fut Amenemhat III qui les avait construits à Hawara.
 
Il a également construit des forteresses, des remparts et des murailles aux frontières Est de l’Egypte.
Le Nouvel Empire est considéré comme la période la plus glorieuse, et la plus célèbre par ses fresques et ses arts qui apparaissent sur les murs des  temples colossaux à l’instar des temples de Karnak, de Louxor et d’Abou Simbel.
 
L’époque de Thoutmosis Ier a été témoin de la transformation de la pyramide en tombe. Les tombes étaient par la suite sculptées dans le creux de la montagne sur la rive Ouest de Louxor, et se sont caractérisées par la richesse et la beauté de leurs meubles funéraires. L’exemple le plus célèbre est la tombe du roi Toutankhamoun.
 
Pour préserver les gravures sur les murs, les artistes de cet empire avaient eu recours à la gravure en creux et en relief.
 
Parmi les tombes découvertes récemment dans la Vallée des rois, celle des fils de Ramsès II  est la plus grande et contient 15 momies.
Quant aux obélisques pharaoniques, ils étaient accouplés à l’entrée des temples, et étaient sculptés dans le granit. Les temples d’Amon et de Chéops au Karnak, à Louxor et le Raméseum sont des exemples remarquables et superbes  de l’architecture de cette époque.
 
Le temple de la reine Hatchepsout de Deir El Bahari est sculpté dans la roche aussi bien que le grand et le petit temple d’Abou Simbel.
De nouvelles tendances se sont manifestées dans l’architecture, et dans les arts plastiques et appliqués, et ont mis en relief l’art de la sculpture des petites et des grandes statues, l’ornement des colonnes des temples et des fresques murales.  On retrouve Cet art grandiose dans de milliers de pièces archéologiques.
 
La littérature : Educational principles are summarized in a number of ancient Egyptian treatises now commonly called the Books of Instruction
 Les anciens Egyptiens ont été excellents dans l’écriture et la littérature. L’histoire n’oubliera jamais que c’est grâce aux Egyptiens que l’humanité a connu l’écriture baptisée par les Grecs de calligraphie hiéroglyphique, dont l’alphabet  se compose de 24 lettres.
 
 Les anciens Egyptiens ont utilisé l’encre noire ou rouge pour écrire sur le papyrus. Ils ont excellé dans la littérature religieuse qui évoquait leurs  convictions religieuses et  leurs conceptions de l’au-delà, les mystères de l’univers, les différentes légendes, les dieux, les prières et les hymnes. Les textes des pyramides et le livre des morts sont les plus anciens exemples de la littérature religieuse et les plus remarquables.
 
 L’homme de lettres ancien s’est également distingué par ses contes et  récits et a veillé à ce que le mot soit le moyen de communiquer la sagesse et les règles du bon comportement. Les anciens Egyptiens aimaient  narrer le patrimoine de l’éthique morale et les proverbes ,et les répéter durant leurs fêtes et leurs cérémonies.
 
C’est ainsi que les anciens Egyptiens sont parvenus à enregistrer leur histoire et leur vie. Ils ont ainsi favorisé l’apparition de plusieurs hommes de lettres, de sages et d’intellectuels égyptiens  dont les œuvres  confirment le haut degré de pensée, de culture et de civilisation.
La musique :
 L’ancien Egyptien a aimé les chansons et les a utilisées dans l’éducation des enfants et dans les fêtes publiques et privées, aussi bien que dans les prières et l’enterrement des morts.
 
 Sous l’Ancien Empire,  les Egyptiens ont connu les instruments musicaux à vent et à cordes comme la Harpe,  dont le nom pharaonique est "Thibouti".  Ils ont inventé de nouveaux genres d’instruments qui produisent des cadences et des rythmes différents qu’ils ont cherché à  évoluer.
 
L’ornement :Beautification at Pharaohs
Les anciens Egyptiens ont appris  à s’orner de bijoux précieux,  de grande beauté et de grande valeur artistique ... Ils ont utilisé les pierres précieuses. La femme aimait  se maquiller et utilisait avec grand soin le kohl  , les bracelets, les colliers, les bagues, les chaînes et la henna.
 
Leurs habits variaient  d’une classe à une autre et se distinguaient par la qualité du lin ou de la soie importée de l’ancienne Syrie.
 
 
 

Les plus visités

From To