20 février 2019 11:54

la Journée mondiale de l'environnement

mercredi، 16 septembre 2009 12:00

 L'Égypte a joui durant toute son histoire d'un environnement incroyablement fertile.  Au sud, le Nil se heurte à une barrière montagneuse ; à mesure qu'il se dirige vers le nord, le paysage devient de plus en plus plat et désertique. À l'est de la vallée se trouve le désert Oriental (ou Arabique), à l'ouest le désert Occidental (ou Libyque), plateau aride ponctué de formations géologiques bizarres et d'oasis luxuriantes. Au nord du Caire, la vallée se transforme en un vaste delta de 200 km de large, semblable à un grand éventail fertile plongeant dans la Méditerranée. À l'est, par delà le canal de Suez, s'étend la péninsule du Sinaï, extension du désert Oriental, où le mont Sainte-Catherine culmine à 2 642 m.

Le développement touristique, mal planifié, affecte la côte de la mer Rouge et le Sinaï. Aujourd'hui, des efforts sont entrepris pour tenter de mieux contrôler l'urbanisme. La préservation de l'environnement est un thème important dans le pays ; si beaucoup reste encore à faire, des établissements éco touristiques voient le jour et des agences soucieuses de l'environnement et de la préservation des cultures locales commencent à promouvoir de nouveaux comportements.

Si l'Égypte est à 94% désertique, elle n'en abrite pas moins divers écosystèmes qui se sont adaptés à des conditions particulièrement hostiles : lotus, papyrus, palmiers, tamaris, acacias, jacarandas, poincianas, mangroves...

Côté faune, on dénombre environ 430 espèces d'oiseaux et une centaine de mammifères dont les dromadaires, les ânes et les gazelles... On comptait auparavant une variété extraordinaire de grands mammifères (léopards, oryx, hyènes, lynx du désert...), aujourd'hui anéantis par la chasse. En revanche, 34 espèces de serpents, des scorpions et quelques crocodiles du côté d'Assouan sont encore très à leur aise.

 

 

la Journée mondiale de l’environnement


Les plus visités

From To