16 juillet 2019 08:52

Relations égypto-françaises

dimanche، 29 novembre 2015 12:00

Les relations politiques entre les deux pays sont caractérisées par la profondeur et la durabilité, notamment à la lumière de la grande appréciation des Hauts Responsables français envers le rôle pionnier de l'Egypte au niveau régional autant qu'au niveau international outre leur souci de garder le lien de consultation avec le Président, pour prendre part de sa vision sur les développements au Proche-Orient ainsi que sur les autres questions internationales, ceci s'inscrit dans le cadre de la riche expérience et du rôle distingué dont jouit le Président au niveau international.

Les deux récentes années et précisément après la prise en charge du Président français M. Sarkozy, ont témoigné un grand nombre de visites présidentielles et ministérielles mutuelles. Ce qui prouve l'importance accordée des deux pays de maintenir la coordination et la coopération communes, notamment, à la lumière de la Coprésidence des deux Présidents de l'Union pour la Méditerranée.

Les relations politiques 
Les relations politiques entre l'Egypte et la France sont profondes et s'étendent du Moyen-Orient au bassin de la Méditerranée puis vers le continent africain. Dans ce cadre, les visions entre l'Egypte et la France s'accordent sur les principes et les modes de traitement des problèmes qui menacent la paix et la stabilité et veillent au recours à la planification et à la coordination entre les deux pays relativement à la relance du processus de la paix au Moyen-Orient et en vue de mettre un cadre approprié au dialogue entre les Etats en développement du G/15, dans lequel l'Egypte joue un rôle axial et le sommet du G/8 des Etats industrialisés dans lequel la France joue un rôle de première importance. 

Confirmant les relations politiques entre la France et l'Egypte, l'ex-président s'est rendu plus de 40 fois en France. Ses relations personnelles avec le feu président François Mitterrand puis avec le Président Jacques Chirac étaient excellentes. 

Les premiers contacts entre l'ex-président et le Président Nicolas Sarkozy étaient chaleureux et ont abouti à étaler le projet de "L'Union Méditerranéenne" qui vise à consolider les relations entre les deux rives de la Méditerranée. 
Décembre 2007, le Président Nicolas Sarkozy a effectué une visite officielle pour l'Egypte. Les présidentielles libanaises, la paix au Moyen Orient à l'issue des deux conférences d'"Annapolis pour la paix " et de " Les donateurs à Paris ", le conflit de Darfour, consolider la coopération entre les deux Etats pour lutter contre le terrorisme et la coopération dans le domaine de l'utilisation pacifique de l'énergie atomique étaient sur le pavé des discussions entre les deux présidents. 

Visites bilatérales
Les deux récentes années et précisément après la prise en charge du Président français M. Sarkozy, ont témoigné un grand nombre de visites présidentielles et ministérielles mutuelles.
Ce qui prouve l'importance accordée des deux pays de maintenir la coordination et la coopération communes, notamment, à la lumière de la Coprésidence des deux Présidents de l'Union pour la Méditerranée.
La France a accueilli le président de la République arabe d'Égypte, Abdel Fattah al-Sissi en visite officielle du 25 au 27 novembre.
Cette visite marque la volonté commune de la France et de l'Égypte de renforcer leur partenariat bilatéral dans tous les domaines, comme l'ont souligné le président de la République et son homologue égyptien lors de leur entretien le 26 novembre.
Les deux pays ont exprimé le souhait de renforcer leur dialogue bilatéral sur les questions régionales et internationales, s'agissant notamment de la Libye, du processus de paix au Proche-Orient, de la Syrie, de l'Irak et de la lutte contre le terrorisme.
La France a accueilli le président de la République arabe d'Égypte, Abdel Fattah al-Sissi en visite officielle du 25 au 27 novembre.
Cette visite marque la volonté commune de la France et de l'Égypte de renforcer leur partenariat bilatéral dans tous les domaines, comme l'ont souligné le président de la République et son homologue égyptien lors de leur entretien le 26 novembre.
Les deux pays ont exprimé le souhait de renforcer leur dialogue bilatéral sur les questions régionales et internationales, s'agissant notamment de la Libye, du processus de paix au Proche-Orient, de la Syrie, de l'Irak et de la lutte contre le terrorisme.

6 août 2015:Déplacement du Président de la République à Ismaïlia pour l'inauguration des travaux d'agrandissement du Canal de Suez

24-26 juillet 2015: Déplacement du Ministre de la Défense en Egypte.

20-21 juin 2015: Déplacement du Ministre Laurent Fabius en Egypte, dans le cadre d'une tournée régionale pour évoquer les possibilités de relance du processus de paix israélo-palestinien.

12-13 mai 2015: Visite en France du premier ministre égyptien, M. Ibrahim Mahlab. Entretiens avec le Président de la République, le Premier ministre, le Ministre des Affaires étrangères et du Développement international, le Ministre de la Défense et les Assemblées.
13-14 mars 2015 – Déplacement à Charm el-Cheikh du Ministre des finances et des comptes publics à la conférence économique « Egypte – Le Futur »
4-5 mars 2015 – Déplacement au Caire de la Secrétaire d'Etat au Développement et à la Francophonie. Visite bilatérale et participation à la conférence ministérielle des ministres africains de l'environnement (AMCEN)
11 janvier 2015 – Déplacement en France du ministre égyptien des Affaires étrangères, M. Sameh Shoukry pour la marche républicaine en hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo.
25–27 novembre 2014 – Visite officielle du Président Al Sissi en France. Entretien avec le Président de la République, le Ministre Laurent Fabius, le Ministre Jean-Yves Le Drian, les Présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat. Intervention devant le Conseil présidentiel des Affaires au Medef international.
30-31 octobre 2014 – Visite du ministre égyptien des finances, M. Damian ; entretien avec le ministre des finances, M. Michel Sapin.
20 septembre 2014 – Participation du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius, à la Conférence du Caire sur la Palestine.
23 septembre 2014 – Entretien entre le Président de la République et le président de la République arabe d'Egypte, M. Abdel Fattah Al Sissi, à New York en marge de l'Assemblée générale de Nations Unis.
15 septembre – Déplacement en Egypte du ministre de la défense ; entretien avec le président Al Sissi et le ministre égyptien de la défense.
2 septembre 2014 – Visite en France du ministre égyptien des Affaires étrangères, M. Sameh Shoukry. Entretiens avec le Président de la République et avec le Ministre des Affaires étrangères.
18-19 juillet 2014 – Visite en Egypte du ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius, dans le contexte notamment de la crise à Gaza.
14 mai 2014 – Visite en France d'Ahmed Demary, ministre des transports. Entretien avec la Secrétaire d'Etat Fleur Pellerin.
3 février 2014 – Visite en France de Mounir Abdelnour, ministre du commerce extérieur et de l'industrie. Entretien avec les ministres Laurent Fabius, Arnaud Montebourg et Nicole Bricq.
13 janvier 2014 - Visite en France de Nabil Fahmy, ministre des Affaires étrangères. Entretien avec le ministre Laurent Fabius.
9 septembre 2013 – Visite en France de Nabil Fahmy, ministre des Affaires étrangères. Entretien avec le ministre Laurent Fabius.
2-3 avril 2013 –Visite en France de Mohamad Kamel Amr, ministre des Affaires étrangères. Entretiens avec le Président de la République, le ministre Laurent Fabius et des parlementaires.
11-13 février 2013 - Visite en Egypte de la mission d'information sur les révolutions arabes de la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale, conduite par MM. Jacques Myard et Jean Glavany. Entretiens avec le ministre des affaires juridiques et parlementaires, avec des partis islamistes (Frères Musulmans et salafistes) et des représentants de l'armée.
13 novembre 2012 – Visite en Egypte du ministre français des Affaires étrangères, M. Laurent Fabius, à l'occasion de la réunion ministérielle de la Ligue arabe et de l'Union européenne.
19-21 octobre 2012 - Visite en Egypte du ministre délégué auprès du ministre de la Défense chargé des anciens combattants, M. Kader Arif à l'occasion du 70ème anniversaire de la bataille d'El Alamein.
17-18 septembre 2012 - Visite en Egypte du ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Entretien avec le Président Morsi, le Premier ministre Qandil et son homologue, Mohamed Kamal Amr. Développement des échanges commerciaux, point sur la crise syrienne.

Les relations économiques 
Les relations économiques égypto-françaises très anciennes s'orientent toujours vers l'avenir se caractérisent par la confiance et le respect mutuel.
La France compte parmi les cinq grands Etats qui investissent en Egypte. La France occupe d'autre part le 4ème rang sur la liste des Etats exportateurs à l'Egypte et elle est l'un des 5 plus grands Etats qui investissent en Egypte. C'est pourquoi les relations économiques et commerciales entre les deux pays se distinguent par le partenariat stratégique.
Le volume de l'échange commercial entre les deux pays a atteint 1 milliard et 917 millions euros en 2007, les matières pétrolières, les substances nutritifs, le cuivre, le plastique, les végétaux, le textile et le coton sont parmi les exportations égyptiennes les plus importantes. Les avions, les machines, les grains et les productions médicales et chimiques sont les plus importantes importations.
Les investissements directs français en Egypte sont d'une grande importance et atteignent 9.5 milliards LE, le taux des investissements français dans les libres a atteint 6.3 milliards LE qui sont exploités dans des projets touristiques, des services financiers et d'infrastructures.
Le taux des exportations françaises vers l'Egypte a augmenté de 1.4 milliard euros en 2005, et a atteint 1.3 milliard euros en 2006.
Les ventes égyptiennes vers la France a doublé en 2006, de 494 millions euros à 1 milliard euros. Les ventes du gaz sont la cause de cette augmentation avec une augmentation de 473 millions euros.
Parmi les accords conclus entre l'Egypte et la France citons :
L'accord commercial bilatéral, conclu à Paris le 10/7/1994, renouvelable chaque année inclut :
a- Le libre échange commercial entre les deux Etats.
b- Droit des autorités françaises d'imposer des restrictions de quantité sur quelques produits annexés à l'accord.
c- Formation d'un comité conjoint qui se réunit chaque année pour présenter des propositions d'échange commercial entre les deux Etats et pour surmonter les difficultés susceptibles de survenir dans ce domaine.
d- L'article 8 stipule la possibilité d'annuler l'accord sur la demande de l'une des deux parties trois mois avant la date de son échéance.
Accords de rééchelonnement des versements et des charges dus à la France:

Le premier accord a été conclu dans la ville du Caire le 9/9/1987 dans le cadre des réunions du club de Paris. Il inclut la chute de 50% de la valeur actuelle nette de toutes les dettes de l'Egypte et s'échelonne en trois étapes [15%-15%-20%] respectives.

Accord d'encouragement et de protection des investissements:
Cet accord a été signé au Caire le 22/12/1974 et reste valide pour dix ans renouvelable spontanément sauf au cas où l'un des deux Etats désire lui mettre fin Dans ce cas, il faudrait en avertir un an avant la date de son échéance en adoptant les moyens diplomatiques. Cet accord vise à créer un climat qui encourage le développement du volume des investissements dont se chargent les citoyens et les personnes juridiques de l'une des deux parties. En vertu de cet accord tous les investissements jouissent d'un traitement juste et égal relativement aux deux Etats.
Accord sur l'interdiction de la dualité fiscale
Cet accord a été conclu le 19/6/1980 dans le but d'éviter la dualité fiscale et empêcher la fuite des impôts sur les revenus et les capitaux.
Accord de coopération nucléaire
Il a été signé en juin 1980 à Paris et visait à la création de deux stations nucléaires pour la production de l'électricité à une puissance de 3000 mégawatts pendant les années 80 dans la région de « Dabaa » tout en assurant les investissements techniques nécessaires et la formation d'un circuit de communications entre les deux pays.
Accord de coopération dans la protection de l'environnement
Cet accord a été signé le 3/7/1990.
Protocole de coopération dans le domaine de la liaison électrique :
Il a été signé le 27/8/1992 .Il stipule la coopération technique entre les deux pays dans les domaines des réseaux, de la liaison électrique, de l'environnement, de l'entrainement des cadres, et la consultation dans les domaines d'ingénierie.
Accord de coopération financière :
L'Egypte et la France sont liées par un protocole financier annuel prévu déterminer quelques projets de deux dimensions, économique et social, devant être exécutés en Egypte pour être financés après l'approbation du côté français. Le protocole comprend en outre des donations et des crédits aisés du trésor français. Ce protocole a été signé le 8/12/1995 en vertu duquel l'Egypte a obtenu 500 millions de francs français dont 480 millions de francs sous forme de crédits aisés et 20 millions sous forme de dons.
En décembre 2007, le ministère des télécommunications et de la technologie d'informations a signé un memo de réconciliation permettant à l'entreprise française "Télé performance" de construire une académie en Egypte. 10 accords de coopération avec le côté français dans le domaine des télécommunications et de la technologie d'informations et la poste ont été signé, entre autres, 2 accords de coopération entre l'organisme de développement de l'industrie de la technologie d'informations et "le village intelligent" d'une part et avec l'institution "Sofia Antopolis" d'une autre part. Un deuxième accord entre "Egypt Telecom" et "Alcatel", les deux postes égyptienne et française, la compagnie égyptienne " Isis" et la française " Winsoft", 5 autres accords entre l'organisme du développement de l'industrie de la technologie d'informations et les compagnies "Valeo", "Télé performance", "Orange" et "Microsoft".
En janvier 2007, les entreprises françaises ont reçu le contrat de la première période pour construire la troisième ligne de métro souterrain au Caire.
L'agence française de développement a installé un bureau en Egypte au mois de

Les relations culturelles 
Les relations scientifiques et culturelles entre l'Egypte et la France datent du 19ème siècle. Les traits marquants du développement de cette relation ont apparu clairement durant l'ère de Mohamed Ali qui a favorisé aux étudiants égyptiens la chance de bénéficier de multiples bourses en France.
Les relations culturelles et scientifiques franco-égyptiennes ont réalisé un grand nombre d'acquis tangibles au cours du 20ème siècle:
- Les français se sont passionnés à l'histoire ancienne de l'Egypte ainsi qu'à ses monuments touristiques gigantesques.
- De nouveaux livres écrits par de célèbres écrivains français, consacrés à l'Egypte et à sa civilisation, commençaient à paraitre chaque semaine sur le marché.
- Des manifestations culturelles et intellectuelles organisées soit en Egypte ou en France et ont été vivement applaudies par les peuples des deux pays.
L'université française récemment installée au Caire est une conséquence logique du grand nombre d'instituts et de centres culturels français crées, depuis longtemps.

Le centre culturel français, qui relève du ministère français des affaires étrangères, est une des grandes institutions culturelles qui prend en charge l'apprentissage de la langue française, la présentation de toutes les informations sur la France contemporaine et l'organisation de manifestations culturelles ou intellectuelles.
La coopération entre l'Egypte et la France est manifeste dans les différents domaines, à l'exemple du domaine de l'archéologie et de l'égyptologie:

1- Le Centre de recherche franco-égyptien du temple de Karnak:-
Ce centre a été crée en 1976 à Louxor en vertu de l'accord signé par les deux gouvernements égyptien et français. Ce centre a pris en charge tous les travaux de réparation et de restauration de tous les temples du Karnak sous les auspices du Conseil suprême égyptien des antiquités, du centre français des études et des recherches et du ministère français des affaires étrangères. Le centre comprend un grand nombre de chercheurs et de techniciens égyptiens et français.
De son côté, l'Egypte satisfait tous les besoins du centre, parmi lesquels figurent la main-d'œuvre, les matériaux et les appareils nécessaires aux travaux de construction et de restauration. Le Centre se compose de plusieurs départements: le département de la photographie, du dessin des cartes, de l'inventaire et du rassemblement des pierres au moyen de l'ordinateur.

2- L'Institut Français de l'Archéologie Orientale au Caire:-
Cet institut a été crée en 1980 pour l'enseignement de l'archéologie égyptienne, l'histoire ancienne de l'Egypte, l'étude des textes et l'archéologie orientale.
L'Institut rassemble un grand nombre de chercheurs et de techniciens français et égyptiens et une grande bibliothèque qui renferme près de 70.000 livres les plus spécialisés au monde entier dans la science de l'Egyptologie, un département pour l'imprimerie qui adopte la technologie la plus sophistiquée et un département pour la publication où plus de 35 recherches du monde entier ont été publiées.

3- La Maison d'Al-Harawi:-
L'Egypte et la France ont collaboré en vue de restaurer la maison d'Al-Harawi, selon les techniques scientifiques les plus avancées. Cette maison représente trois époques différentes.

A ce propos nous devons rappeler que la collaboration entre l'Egypte et la France est continue et illimitée, à titre d'exemple citons : la ligne de chemin de fer sous terrain et l'hôpital de " Kasr Al-Eini".

Au cours de sa visite en Egypte en janvier 2006, le ministre français des affaires étrangères, a signé un accord avec l'Université française au Caire pour la traduction -vers le français- du site électronique du ministère égyptien de l'investissement sur l'Internet pour donner à tous les investisseurs francophones la chance de connaitre toutes les informations , les législations et les procédures favorables à l'investissement en Egypte.

D'autre part, l'ex-président égyptien et l'ex-Président français Jacques Chirac ont inauguré, dans la capitale française, Paris, le 8/12/2006 "l'exposition des vestiges égyptiennes repêchés des eaux de la Méditerranée au musée du grand Palais" en présence d'un grand nombre de personnalités égyptiennes et françaises connues dans les domaines politiques, économiques et intellectuels.

En cette occasion, l'ex-président a déclaré que l'exposition émettait un nouveau message d'amitié et d'appréciation au peuple français. Ce message évoquait des traits de l'histoire égyptienne et reflétait plusieurs civilisations et cultures mondiale.

De son côté, le président Chirac a beaucoup apprécié l'allocution de l'ex-président et a signalé que les monuments touristiques égyptiens venus d'Alexandrie, relataient le présent et faisait allusion à l'avenir.
Il a ajouté que les deux pays jouissaient de l'esprit de conciliation et respectaient toutes les cultures et qu'ils déployaient le maximum d'effort en vue de restaurer la paix au Proche Orient.

Le 15/07/2007 le Conseil suprême égyptien de la presse et le Centre français d'entrainement et de perfectionnement des journalistes ont conclu un accord qui a été signé par M. Safwat Al-Sharif, président du Conseil Consultatif et du Conseil Suprême de la presse et par M. Henri Bija Président du Centre français. Cet accord cherche à assurer l'expérience du Centre français au centre égyptien régional, en ce qui concerne l'entrainement et le perfectionnement des journalistes égyptiens.
L'accord franco-égyptien cherche également à améliorer les techniques d'entrainement, la création et l'organisation des cours et des réunions qui visent à rehausser le niveau des jeunes journalistes ainsi que les cadres spécialisés et l'entrainement des correspondants et les portes paroles de la presse égyptienne relevant des ministères et des différentes organisations de l'Etat.
Le tourisme
Un accord de coopération touristique a été signé entre l'Egypte et la France le 17/5/1979 à Paris, vu que la France est l'une des cinq pays exportateurs de tourisme vers l'Egypte. Le mouvement touristique venu du marché français en 2007, s'est développé. Le nombre des touristes a augmenté d'un taux de 22 % en comparaison avec 2006. Les nuits touristiques ont également augmenté d'un taux de 26 %.

La coopération militaire
La coopération militaire
Les relations militaires égypto - françaises datent depuis longtemps et évoluent continuellement. Les visites réciproques en sont la preuve, telle que la visite du maréchal Mohamed Hussein Tantaoui, ministre égyptien de la défense et de la production militaire pour la France après la visite de l'ex-président le 13 décembre 2003, afin de discuter les moyens favorables de consolider la coopération dans les domaines militaires, et développer les relations militaires entre les deux Etats et les développer. Lors de cette visite, il a rencontré la ministre française de la défense Michèle Elio Marie et le général Henri Partigan, le directeur de l'organisme de la défense française.
En juillet 2005, la ministre française de la défense s'est rendue en Egypte.
La coopération militaire et de défense
Une coopération diversifiée
La planification et la coordination des différentes actions de coopération s'effectuent dans le cadre d'une commission militaire mixte annuelle, créée en 1998 et présidée, du côté français, par le Sous-Chef Relations Internationales (SCRI) de l'État-major des Armées. Le plan annuel de coopération de défense entre l'Égypte et la France comporte en moyenne plus de soixante-dix actions de coopération. Il englobe tous les aspects propres aux relations de défense, que ce soit en matière de formation et d'échanges, d'exercices, d'équipements ou de dialogue stratégique.
Exercices - Activités
Les forces armées françaises et égyptiennes organisent en commun deux exercices bilatéraux et bisannuels sur le territoire égyptien : pour la partie navale, les années paires, l'exercice « Cleopatra » qui met en œuvre les forces navales des deux pays et, éventuellement, celles de nations invitées. La dernière édition s'est tenue au large d'Alexandrie du 10 au 13 décembre 2012 ; pour la partie aérienne, l'exercice bilatéral « Nefertari » (dernière édition en 2009).
Par ailleurs, les années impaires, les forces armées françaises participent à l'exercice multinational « Bright Star ».
De nombreuses autres occasions d'échanges opérationnels et de rencontres privilégiées sont permises grâce aux escales des navires de la Marine nationale dans les ports égyptiens ou à l'occasion des leurs transits à travers le Canal de Suez.
Coopération armement
Les forces armées égyptiennes étant dotées, en grande partie depuis le milieu des années 1970, de nombreux équipements d'origine française (avions Mirage et Alphajet, hélicoptères Gazelle, matériel de transmission…), les deux pays entretiennent un dialogue permanent en matière de technologie, de maintenance et de savoir faire. Pour la partie française, cet aspect de la coopération est plus particulièrement suivi par la Délégation Générale pour l'Armement (DGA), qui dépend du ministère de la Défense.
Formations et échanges
Chaque année, plusieurs officiers égyptiens sont admis à suivre des stages de formation et de durées variables dans les différents centres militaires français de formation (Collège Interarmées de Défense, écoles d'application d'officiers…). Les armées françaises apportent également une aide à l'enseignement du français en milieu militaire. Ce domaine de coopération est plus particulièrement géré par la Direction de la Coopération Militaire et de Défense (DCMD), du Ministère des Affaires étrangères et européennes.
Au-delà, de nombreuses visites d'échanges croisées sont organisées chaque année, sous l'impulsion des états-majors, entre militaires affectés dans des unités opérationnelles pour partage d'expériences.
Dialogue stratégique
La coopération de défense entre les deux pays repose également sur un dialogue stratégique permettant d'échanger des vues et des analyses sur les grandes questions internationales et les crises régionales.

Les relations médiatiques

La coopération des médias entre les deux Etats se présente dans les différents domaines suivants:

- La France offre des dons pour ceux qui travaillent dans le domaine du journalisme et de la radio égyptienne.
L'Egypte reçoit la chaine
- de télévision française orientée vers l'Afrique et le Moyen Orient.

Les plus visités

From To