12 novembre 2019 09:19

Déclaration de Charm El Cheikh

dimanche، 29 mars 2015 12:00

La Déclaration de Charm El-Cheikh souligne la solidarité arabe face aux développements actuels que connaît la région et la nécessité impérieuse de dégager des positions arabes communes pour relever l'ensemble des défis.

Dans la Déclaration sanctionnant les travaux du 26e sommet arabe, les dirigeants arabes ont estimé, hier à Charm El-Cheikh, que la notion de sécurité nationale arabe doit être prise dans son acception globale et ses dimensions politique, militaire, économique et sociale en termes de capacité des Etats arabes à se défendre, à défendre leurs droits et à préserver leur indépendance, leur souveraineté et leur intégrité territoriale par l'accroissement des capacités arabes dans tous les domaines (...) en prenant en compte les besoins sécuritaires nationaux de chaque Etat et les mutations nationales, régionales et internationales qui influent sur la sécurité nationale arabe.

Les dirigeants arabes ont appelé la communauté internationale à soutenir les efforts arabes dans la lutte antiterroriste et à prendre les mesures nécessaires pour tarir les sources de financement du terrorisme.

Il ont en outre souligné la nécessité de coordonner les efforts internationaux et arabes dans ce domaine par l'échange de renseignements sécuritaires, l'entraide judiciaire et la coordination militaire.
La déclaration a réaffirmé le caractère central de la cause palestinienne et le droit du peuple palestinien à recouvrer tous ces droits légitimes et immuables dans toutes les résolutions de la légalité internationale conformément à l'initiative arabe de paix.

Le document a, en outre, passé en revue la situation en Libye, au Yémen et en Irak ainsi que l'escalade de la violence en Syrie mettant en garde contre les conséquences de ces développements sur la stabilité et l'unité de ces pays et ceux de toute la région.

Les dirigeants arabes se sont engagés à ne ménager aucun effort et à faire front uni contre les desseins de certaines parties étrangères visant à semer la discorde et la division dans des pays arabes selon des motifs géographiques, religieux ou ethniques.

Ils se sont, également, mis d'accord sur la préservation de l'unité de chaque pays arabe et de protéger son territoire, sa souveraineté son indépendance son intégrité territoriale.La déclaration finale a insisté sur l'unification des efforts arabes et l'examen d'une prise de mesures préventives et de défense en faveur du maintien de la sécurité arabe face aux défis actuels et les derniers développements notamment ceux liés aux pratiques des groupes terroristes.

Ils ont par ailleurs souligné leur soutien à toutes les options notamment la coordination des efforts et des plans pour la création d'une force arabe conjointe pour faire face aux défis, la préservation de la sécurité des pays arabes et la défense de leurs intérêts conformément à la convention de défense commune et à la Légalité internationale, ce qui nécessite une concertation arabe à travers les mécanismes de la Ligue arabe en vertu de la décision issue de ce sommet.

La Déclaration a également souligné la nécessaire de faire de la région du Proche-Orient une région exempte d'armes nucléaires, outre l'impérative adhésion d'Israël à la convention de non-prolifération des armes nucléaires et l'ouverture de toutes les installations des pays de la région à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

La Déclaration a insisté sur la complémentarité économique arabe qui est une partie intégrante de la sécurité nationale arabe notamment le parachèvement de la zone arabe de libre échange, la sécurité alimentaire et l'initiative soudanaise dans ce sens ainsi le développement durable et la rationalisation des ressources et la réduction de l'écart alimentaire.
 

Les plus visités

From To