23 juillet 2019 05:44

Communiqué du Quartier Général des Forces Armées

mardi، 01 juillet 2014 12:00

La scène égyptienne et le monde entier ont témoignée, hier, des manifestations et une sortie du grand peuple d'Égypte pour exprimer son opinion et sa volonté d'une manière pacifique et civilisée sans précédent.

Tout le monde a vu le mouvement du peuple égyptien et entendu sa voix avec l'extrême respect et intérêt. C'était inévitable que le peuple reçoive une réponse, à son mouvement et à son appel, de toute partie assumant une part de responsabilité en ces graves circonstances concernant la nation.

 Les Forces armées égyptiennes, étant une partie principale de l'équation de l'avenir et partant de leur responsabilité nationale et historique dans la protection de la sécurité et de l'intégrité de cette nation, affirment ce qui suit :

• Les forces armées ne feront pas partie du cercle politique, ni de gouvernement et n'acceptent pas de quitter leur rôle tracé dans la pensée démocratique authentique émanant de la volonté du peuple.

• La sécurité nationale de l'État s'expose à un danger grave face aux développements en cours, ce qui incombe, à chacun selon sa position, des responsabilités d'agir d'une manière appropriée  pour repousser ses dangers.

• Les Forces armées ont pressenti tôt la gravité de la situation actuelle et ce qu'elle enveloppe en revendications du grand peuple égyptien. Sur ce, elles avaient déjà fixé un délai d'une semaine à l'ensemble des forces politiques du pays pour s'entendre et sortir de la crise ; mais la semaine s'est écoulée sans voir manifester de signe ni d'acte, menant ainsi à la sortie du peuple dans une entière détermination, une résolution et en toute liberté, en cette manière éblouissante ayant suscité l'admiration, la considération et l'intérêt sur les plans intérieur, régional et international.

• Perdre davantage de temps ne produira que davantage de division et de conflit duquel on continue à avertir.

• Ce peuple noble a tant souffert sans trouver quiconque de tendre ni d'affectueux envers lui, ce qui jette un fardeau moral et psychologique sur les Forces armées qui trouvent obligatoire que tout le monde cesse tout, sauf contenir ce peuple fier qui a prouvé sa disposition à réaliser l'impossible s'il pressent la loyauté et le dévouement pour lui.

• Les forces armées répètent et réitèrent l'appel à satisfaire les revendications du peuple et donnent, à tous, un délai de 48 heures, en dernière chance, pour assumer le poids de la condition historique traversée par la nation, qui ne tolérera ni pardonnera à n'importe quelle force une défaillance de responsabilité.

• Les Forces armées implorent tout le monde, si les revendications du peuple ne sont pas concrétisées dans le délai, elles seront obligées, partant de leur responsabilité nationale et historique et par respect des exigences du grand peuple d'Égypte, à annoncer un plan d'avenir et des mesures dont la mise en œuvre seront sous leur supervision et avec la participation de tous les spectres et les tendances nationaux sincères, y compris les jeunes, qui était et continue à être le vecteur de sa glorieuse révolution, sans exclusion ni révocation

 

Hommage d'estime et de considération aux hommes des forces armées loyaux et fidèles qui avaient assumé et continuent à assumer leur responsabilité nationale envers le grand peuple d'Égypte en toute détermination, fierté et hauteur.

 

Allah garde l'Égypte et son fier et grand peuple...

Lundi, 1 juillet 2013.

 


Les plus visités

From To