14 décembre 2019 11:56

Anouar Al Sadat

dimanche، 27 mars 2016 01:24

Sadate est né dans un village du Delta du Nil à Mit Aboul Koum dans le Gouvernorat de Menufeya,
Il étudie à l'académie militaire royale du Caire et en sort diplômé en 1938. À l'issue de ses études, il est affecté au corps des télécommunications.Carrière militaire.En 1942, Sadate est emprisonné par les troupes britanniques pour les activités qu'il mène contre l'occupation britannique en animant un réseau d'espionnage en faveur de l'Afrika Korps, les Allemands ayant promis en cas de victoire allemande de libérer l'Égypte. Après la guerre israélo-arabe de 1948, il participe à la création de l'association clandestine du Mouvement des officiers libres (il a alors le grade de lieutenant-colonel), dont le but est de libérer l'Égypte du contrôle britannique, et participe en 1952 au coup d'État qui détrône le roi Farouk Ier.Débuts dans la politique.
En 1960, après avoir assumé quelques fonctions ministérielles dans le gouvernement égyptien, il devient président de l'Assemblée du Peuple, la Chambre basse du Parlement. puis est nommé le 20 décembre 1969vice-président par son ami le président Gamal Abdel Nasser.
Le 5 octobre 1970, après la mort de Nasser, il est désigné par l'Union socialiste arabe - parti unique - comme candidat unique à la présidence de la République arabe unie. Son élection est entérinée par référendum à près de 90 %. Sa désignation par le parti surprend les experts qui voyaient comme successeur possible à Nasser le pro-soviétique Ali Sabri, ou le pro-américain Zakaria Mohieddine.
En 1973, Sadate, de concert avec la Syrie, mène l'Égypte dans la guerre de Kippour contre Israël pour tenter de reprendre le Sinaï perdu en 1967 lors de la guerre des Six Jours. Il élabore dans ce but une manœuvre militaire afin de masquer ses plans : faisant passer ses mouvements de troupes le long du canal de Suez pour des exercices militaires - fréquents à l'époque dans l'armée égyptienne - il met ainsi l'armée égyptienne dans une position favorable sans éveiller les soupçons israéliens. 
En novembre 1977, Sadate devient le premier dirigeant arabe à effectuer une visite officielle en Israël. 
Le 17 septembre 1978, les accords de Camp David sont signés, pour lesquels Sadate et Begin reçoivent le prix Nobel de la paix.
Le 6 octobre, un mois après la vague d'arrestations, Sadate est assassiné durant une parade militaire filmée3 au Caire par des membres de l'armée qui appartiennent à l'organisation du Jihad islamique égyptien, fondée par d'anciens membres des Frères musulmans. 
.

Les plus visités

From To