18 novembre 2019 12:12

Allocution du Premier ministre

mardi، 16 août 2016 03:26

Allocution du Premier ministre à l’occasion de la candidature de Madame la ministre Mouchira Khattab au poste de Directeur général de l'UNESCO

Messieurs:

Permettez-moi d'abord d'exprimer mes remerciements et ma gratitude pour votre participation à cet événement culturel important.

Je vous accueille au Musée égyptien, ce lieu unique, qui est un témoin de l'histoire et riche de précieux, de créativités, et des trésors de l'Egypte ancienne, et constitue, en même temps, un design architectural rassemblant l’historique et le contemporain.

Cet évènement se tient dans un tournant important où la communauté internationale est témoin d'immenses changements aux niveaux politique, sécuritaire, économiques, social, et environnemental, imposant de s’y opposer et de les surmonter à travers la promotion d'une action commune aux niveaux local, régional et mondial.

Ainsi, le dialogue culturel, témoigné par ce forum, et qui a réuni une pléiade de personnalités égyptiennes culturellement et intellectuellement éminentes, pour discuter du rôle de l'Egypte et de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), et des questions culturelles internationales, émane de la conviction de l'Egypte, de l'importance d'adresser un message aux peuples du monde entier.

L’Egypte affirme dans le message qu'il n'y a pas d’arme plus forte que la convergence culturelle, et la communication intellectuelle et créative face aux défis existants, à commencer par le terrorisme et l'extrémisme de la part des groupes d'ignorance et d'obscurité qui se permettent de tuer les innocents, de déstabiliser la sécurité et la stabilité des sociétés, et d’altérer le patrimoine humain par la destruction, la démolition et la distorsion. Je saisis l’occasion pour exprimer les sincères condoléances au gouvernement français et le peuple français frère pour les victimes de l'horrible acte terroriste que la ville de Nice a vu, le soir du 14 Juillet dernier, nous exprimons notre entière solidarité avec eux dans cette épreuve, et affirmons que de tels actes ne sauront que nous rendre plus fermes et unis pour faire face aux forces des ténèbres qui altèrent la terre.

L’importance de l'UNESCO s’est développée pour traiter avec les divers défis, y compris le terrorisme, l'extrémisme et l'usage de la violence. La teneur du début de son statut institutionnel, adopté en 1945 et encore valide à ce jour, incarne bien le but de sa création: «les guerres prenant naissance dans l'esprit des hommes, c'est dans l'esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix. »

L'UNESCO s’est engagée à ce que la raison de son existence soit son rôle comme conscience de l'humanité pour contribuer au maintien de la paix et de la sécurité, et ce par l'intensification de l'activité dans les domaines de l'éducation, des sciences, de la culture, de la communication, et autres domaines récemment introduits tels qu'environnement, climat, et sport, de sorte que dans son cœur contient les composants contemporains les plus importants de la société, à savoir, les jeunes et la femme ; et tout dans le but de renforcer les liens de coopération entre les nations pour assurer le respect des valeurs droit et de la justice et des droits de l’homme, de surmonter les principaux défis auxquels sont confrontés tous les êtres humains, « sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion…» selon la Charte des Nations Unies.

En continuité avec ce qui précède, le gouvernement égyptien tint à inclure dans «La Stratégie nationale de développement durable: Vision 2030», approuvée suite à un dialogue sociétal constructif et riche, des sujets importants tels éducation, innovation, connaissance, recherche scientifique, culture, technologie de l'information, environnement et changement climatique, qui sont tous des domaines spécifiques à l'UNESCO comme axes essentiels assurant les droits des générations futures, l'éradication de la pauvreté et la réalisation de la justice sociale, qui sont parmi les droits les plus importants de la citoyenneté. Nous avons tenu, dans le cadre de ces axes, à affirmer un ensemble de principes, à commencer par l'éducation pour tous, en assurer la qualité, et le respect de la différence, la diversité, la non-discrimination, la créativité et l'innovation afin de contribuer à libérer l'homme de l'ignorance, de l'inertie intellectuelle et de l'extrémisme.

Le gouvernement a tenu à inclure ces axes dans son rapport soumis à la Chambre des représentants en Mars dernier, actuellement mis en œuvre après approbation.

Messieurs,

La relation entre l'Egypte et l'UNESCO s’étend sur plus de soixante-dix ans. L'Egypte est membre fondateur de l'organisation en en signant le statut institutionnel le 16 janvier 1945, et fut parmi les 20 premiers pays ayant ratifié la charte. La relation Egypte-UNESCO, plus profonde et plus influente sur les peuples, s’incarna dans la coopération de l'UNESCO avec l'Egypte à la fin des années cinquante, face aux défis du développement, lorsque l'alternative de  construire le haut barrage était incontournable, risquant de faire immerger les monuments de Nubie. Les contacts internationaux intensifiés, menés à l’époque par le ministre éminent Tharwat Okacha, en coopération avec l'UNESCO, pour qu’elle lance une campagne internationale pour sauver ces monuments. Une campagne qui réussit à couvrir les coûts de l’opération…l’Egypte put ainsi  achever, avec succès et capacité, son projet de développement, en construisant le haut barrage.

Par ailleurs, je tiens à souligner que l'Egypte a conservé son adhésion au Conseil exécutif de l'UNESCO depuis la tenue de sa première réunion en 1946 et jusqu'à présent, à l’exception de quelques années, lui faisant acquérir une expérience dans le traitement des mécanismes de l'organisation et de ses activités, un avantage non disponible pour la plupart des Etats membres.

Mais il existe des facteurs significatifs qui donnent à l’Egypte un avantage relatif dans le cadre de sa relation avec l'UNESCO et dont je tiens à en jeter la lumière sur certains dont:

-Le patrimoine diversifié accumulé à travers les époques, depuis l'Egypte ancienne, la gréco-romaine, jusqu’à l’arabo-islamique ;

-La spécificité unique de sa position géniale qui combine les racines nilo-africaines inhérentes aux caractéristiques de la personnalité de l’Egypte, riveraine de la Méditerranée dans une continuité avec l'Europe et l'Occident, et de la mer Rouge, point de liaison entre l'Asie et l'Afrique ; 

-Son Azhar, son ancienne église de Saint-Marc, son patrimoine islamique, copte, et juif ;

-Sa force douce représentée par ses penseurs, ses écrivains, ses scientifiques, ses intellectuels ;

-Sa nature unique comme une tribune éclairée de la civilisation arabe ;

-Sa foi en les principes du dialogue, le respect de l’autre, la non-ingérence dans les affaires intérieures des États ; considérer que la paix fondée sur la justice et la coopération internationale harmonieuse comme une option stratégique qu’elle ne quitte pas dans la gestion de sa politique étrangère et ses relations avec les divers pays du monde et dans le cadre des organisations internationales.

-Son souci de la diversité culturelle, à porter haut le patrimoine humain, à le protéger, et à le préserver, et à considérer l'éducation, la culture, et le bon environnement sain comme un des droits de la citoyenneté, conformément à la constitution promulguée en 2014 ;

-Son aspiration à rattraper l’ère de l’informatique, à déployer les efforts  pour aller de pair avec l’évolution rapide dans le domaine des sciences de gestion de la connaissance ;

-Son appartenance africaine, ajoutée à l’arabe, ce qui permet de prendre en compte les préoccupations des peuples du continent africain et des pays arabes, leurs aspirations et leurs ambitions ;

A la lumière de toutes les considérations précédentes, et vu le dynamisme de l’action égyptienne aux niveaux régional et international, l’Etat égyptien s’estime avoir les capacités qui lui permettent de contribuer à élaborer une vision future pour atteindre les buts et les objectifs de l'UNESCO, en présentant sa candidature au poste de directeur général de l'organisation, une position qui n’a jamais été occupée par un représentant du monde arabe depuis la création de l'organisation. Cela est dû à la croyance de l’Egypte en l'importance du noble message de son rôle, et à la confiance en sa capacité à réaliser les ambitions des Etats membres, en particulier ceux en développement, dans toutes les activités de l'organisation, notamment celles liées à la réalisation des objectifs du développement durable adoptés par les Nations Unies en Septembre dernier.

Mesdames et messieurs

Depuis la place Tahrir, cet endroit devenu symbole de la liberté et de la dignité, et depuis le Musée égyptien, qui porte entre ses couloirs et ses corridors l'originalité et la splendeur de l'histoire et de la civilisation égyptienne ; plus loin, à quelques kilomètres des pyramides de Gizeh et du Sphinx, fièrement tenu depuis de nombreux siècles en témoin de l'histoire de l'humanité, le bien et le mal, les exploits et les échecs ; à une petite distance du Caire historique, lieu de rencontre des trois religions célestes ; au sud de la ville d'Alexandrie, qui a accueilli, depuis près de vingt-trois siècles, la Bibliothèque d'Alexandrie, centre du rayonnement intellectuel et de Lumières, rouverte en 2002 dans le cadre de l’action permanente de l'Egypte pour le leadership dans le domaine de la culture et de la connaissance. Depuis l'Egypte, le berceau des civilisations, je suis heureux de vous annoncer et au monde entier que la République arabe d'Egypte a décidé de nommer Madame la ministre/ Mouchira Khattab, ex-ministre de la famille et de la population au poste de Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture « UNESCO ». Elle est une dame qui porte une expertise et une longue histoire connue aux niveaux national et international. L’Egypte, par cette candidature, offre au monde un modèle de la femme égyptienne, arabe, africain et méditerranéenne épanouie et réussie, ayant persévéré, travaillé dur, et interagi avec le monde toujours rationnellement et sérieusement, prouvant la jouissance d’une vision contemporaine et une capacité de parvenir en sur le terrain, et d’un courageux en défendant ses positions.

L'Egypte prouve à l’ensemble de la communauté internationale que la femme égyptienne est toujours dotée de grandes chances d’occuper des positions importantes tant qu’elle a prouvé l'efficacité requise. C’est l’approche de l'Egypte depuis longtemps, depuis le temps des reines Hatchepsout, Néfertiti, Néfertari et autres, en dépit les difficultés rencontrées sur le plan autonomisation de la  femme et l'égalité entre les sexes, au fil des ans, non seulement dans les pays en développement, mais aussi au niveau international.

Compte tenu de l'importance du poste de Directeur général de l'UNESCO, un haut comité fut formé parmi des représentants des ministères concernés pour discuter de l'idée de se porter candidat au poste visé, et nommer des candidats égyptiens habilités s’engager aux élections. Suite à des délibérations intensives pour examiner les résultats des travaux du comité cité, à fond, avec soin, et au plus haut niveau, il y avait une tendance que Madame la ministre / Mouchira Khattab soit la candidate officielle de l’Egypte pour ce poste. On a consulté de nombreux pays amis et des poids lourds au sein de l'UNESCO à propos de leur vision sur la candidate égyptienne et ses chances aux élections. Les réactions sont venues très positives à la lumière de l’histoire riche, diplomatique et sur le terrain, de la candidate égyptienne et la cohérence de ses expériences avec les domaines de l’action de l'UNESCO, sur quoi, une décision définitive fut prise de nommer son excellence au haut poste.

 

Mesdames et messieurs

Notre candidate a atteint les plus hauts postes au cours de son mandat comme ministre de la famille et de la population ; elle a des contacts étendus sur la scène internationale et une variété de relations avec les gouvernements, les organisations internationales et non-gouvernementales et les centres de recherche internationaux. Elle dispose également d'un CV fort et ramifié, outre une riche expérience de travail dans les organisations internationales. Elle a montré une capacité administrative étonnante en dirigeant d’importantes ressources humaines et en construisant un consensus sur les questions délicates et la mobilisation des ressources.

En plus de ses expertises diversifiées, que vous connaissez tous, et décrits en détail dans son CV, qui vous sera distribué, notre candidate se distingue par des exploits concrets dans le domaine de travail in situ. Elle se déplaçait entre les provinces et les gouvernorats de l’Egypte, du nord au sud, d’Est en Ouest, pour superviser en personne ses initiatives présentées dans de nombreux domaines de l'éducation, de développement, des droits de l'homme, de la préservation de l'environnement, de la lutte contre la traite des êtres humains, de l'élimination de toutes formes de violence, de discrimination, et dans d'autres domaines d’intérêt pour l'UNESCO, un élément qui a fait d'elle une femme pionnière dans les domaines de son travail. Comme vous le savez, pour évaluer le succès d’un responsable, il ne suffit pas de soumettre des idées ou de proposer des initiatives écrites, mais de réaliser, de persévérer, de descendre sur le terrain pour réaliser les objectifs escomptés.  

Messieurs,

Je voudrais conclure en disant que l'Etat égyptien, avec toutes ses institutions officiels et officieux, et avec les efforts de tous ses fils fidèles, soutiendront fortement cette nomination. Une entente existe au sein de l'organisation que le prochain Directeur général appartiendra au groupe arabe afin de parvenir à la  répartition géographique juste, le groupe arabe étant le seul dont les fils n’ont pas eu l'honneur d’obtenir le poste de Directeur général de l'UNESCO. Sans doute, l'Egypte, par sa contribution culturelle, civilisationnelle, intellectuelle, et éclairée, est digne d’occuper ce poste, et de marquer de son empreinte la direction de cette organisation.

Les plus visités

From To