19 octobre 2019 09:14

L’acte terroriste de Taba

L’acte terroriste de Taba

jeudi، 20 février 2014 12:00


La ville de Taba au Sud-Sinaï a connu  le 16 février 2014  un attentat terroriste lâche provenant de l’explosion d’un bus touristique près de l’accès de Taba. Cet attentat terroriste a causé la mort de  quatre touristes coréens, le chauffeur du bus touristique et d’un agent de police, et la blessure de 16 autres personnes de différentes nationalités.

Les mouvements qui ont suivi l'attentat:

Le ministre du Tourisme, Hicham Zaazou, s’est dirigé vers la ville de Charm El Cheikh pour suivre de près les effets résultant de l’explosion du bus touristique dans la ville de Taba.

Les deux ministres égyptiens de la Santé et du Tourisme, le Gouverneur du Sud-Sinaï et l'Ambassadeur sud-coréen au Caire ont visité les blessés de l’attentat terroriste du Taba. Le ministre du Tourisme, Hicham Zaazou, a déclaré que le ministère du Tourisme condamnait fermement cet acte terroriste lâche. Il a affirmé que ces actes lâches n'empêcheraient pas le gouvernement et le peuple égyptiens de poursuivre l'application de la feuille de route.  Il a  ajouté que le gouvernement était déterminé à éradiquer les racines du terrorisme du pays.

La ministre de la Santé, Maha El Rabat, a affirmé que l'Egypte avait besoin de tous les cadres médicaux opérant dans les différents hôpitaux du ministère pour la soutenir dans sa guerre contre le terrorisme.

L’équipe du croissant Rouge égyptien pour le soutien psychologique a visité les  blessés de cet attentat  terroriste à l’hôpital international du Charm El Cheikh International pour les consoler.

Les réactions locales

Le Premier ministre, Dr  Hazem El Beblaoui, a condamné l’attentat terroriste du Taba qui a causé la mort de quatre personnes et la blessure de 16 autres.

L'Organisme général de l'information (OGI) a condamné l'attentat terroriste qui a ciblé dimanche le 16 février 2014 un bus touristique près de l'accès terrestre de Taba et a exprimé ses sincères condoléances aux familles des victimes. Le président de l'OGI, l'Ambassadeur Salah Abdel Sadek, a affirmé que cet acte terroriste lâche ne nuirait pas à l'Egypte et ne l'empêcherait de réaliser la feuille de route.

Le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) a condamné lundi l'attentat terroriste de Taba. Il a présenté ses condoléances aux familles des victimes, a souhaité une prompte guérison aux blessés et a appelé à conjuguer tous les efforts pour mettre fin à ces actes.

L’Organisation égyptienne des droits de l’homme a condamné fermement l’attentat terroriste de Taba et a affirmé que  des tels actes n'empêcheraient pas les Egyptiens de réaliser les exigences de la feuille de route.

L'ancien Secrétaire général des Nations Unies, Boutros Boutros-Ghali, a condamné fermement l'attentat terroriste. Il a affirmé que les évènements actuels prouvaient que l'Egypte était visée par des actes terroristes planifiés qui ont pour but de freiner les processus politique, économique et social de l'Egypte.

Le Conseil national de la  femme a condamné fermement cet acte terroriste et a appelé les Egyptiens à s’unifier pour faire face au terrorisme.

La Fédération générale des chambres  touristiques a décrit l’attentat  de Taba comme  un acte terroriste lâche  visant à porter atteinte à  l'économie égyptienne.

Le ministre de l’Irrigation et des Ressources hydrauliques, Dr Mohamed Abdel Motelab, a condamné fermement cet attentat terroriste et a appelé les Egyptiens à faire face à ces actes  criminels .

Les réactions mondiales

Le Haut Représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Catherine Ashton, a condamné l'attentat terroriste commis contre un bus touristique à Taba et a jugé important l’arrêt immédiat des criminels.

Le ministère américain  des Affaires étrangères a condamné fermement  l'attentat terroriste de Taba et a présenté ses condoléances aux familles des victimes de cet attentat terroriste.

Le ministre britannique pour les Affaires du Moyen-Orient, Hugh Robertson, a affirmé que le gouvernement britannique avait fermement condamné l'attentat terroriste de  Taba. Il a également présenté ses condoléances aux familles des victimes.

L'ambassadeur de la Géorgie au Caire, Erchil Dzulishvily, a condamné fermement l'attentat terroriste de Taba. Il a affirmé que cet attentat visait à ébranler la stabilité en Égypte et à terrifier le peuple égyptien.

Le Porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Romain Nadal, a affirmé que la France avait condamné fermement l’attentat terroriste de Taba . Il a ajouté que son pays soutenait les deux autorités égyptienne et sud-coréenne dans ces circonstances difficiles.

L'ambassade d'Inde au Caire a condamné fermement l'attentat terroriste de Taba et a présenté ses condoléances aux familles des victimes. Il a ajouté que de tels actes terroristes étaient injustifiables.

Le Secrétaire général de la Ligue Arabe, Nabil al-Arabi, a fermement condamné cet attentat terroriste. Il a ajouté que cet attentat visait à frapper le tourisme en Egypte et a saper toute opportunité de redressement économique de l'Egypte.

Le gouvernement sud-coréen a exprimé sa colère et sa consternation  vis-à-vis de cet attentat terroriste.

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a fermement condamné l’attentat terroriste de Taba, appelant à traduire les auteurs en justice.
 

Les plus visités

From To