Alexandrie                   Sites touristiques                   Galerie

Sites touristiques                                                     imprimer

Les plus importants sites touristiques en Alexandrie

La ville d’Alexandrie est considérée comme une station formidable, vu que ses littéraux s’étendent sur une superficie de 70 km, elle se caractérise par ses sables blancs doux dans les régions occidentales d’El Agami jusqu’à Abou Sir, outre aux importants sites archéologiques, dont la plupart remontent à l’époque romaine.

La ville d’Alexandrie est favorisée d’un caractère touristique distingué grâce à son climat modéré et son ralliement des anciens sites archéologiques aux aspects modernes. Il existe dans le gouvernorat plus de 41 sites d’attraction touristique dans les domaines du tourisme récréatif, areligieux, curatif, sportif, des Yachts, des festivals, des expositions et des conférences.

Parmi les plus importants sites du tourisme religieux dans la ville d’Alexandrie, figurent la mosquée El-Morsi Aboul Abbas, la mosquée d’El-Abassiri, le monastère de Mari Mina, l’église de Saint Marc, la colonne d’El Sawari et les catacombes de Kom-el-Chouqafa. L’amphithéâtre romain, la citadelle de Qaitbay et la Bibliotheca Alexandrina – après sa reconstruction- figurent également parmi les sites archéologiques et culturels les plus importants dans la ville d’Alexandrie.

La Ville d’Alexandrie comprend plus de 51 hôtels, dont 4 cinq étoiles, 7 quatre étoiles et 13 trois étoiles. Le nombre des chambres a atteint 3842 chambres comprenant 7275 lits. Le nombre des nuits touristiques a atteint 5,9 millions de nuits en 2001.

Un aperçu historique sur les plus importants sites archéologiques en Alexandrie :

L’Opéra d’Alexandrie

Connu sous le nom du Théâtre de Sayed Darwich, le célèbre compositeur de l’Hymne national (Bilady, Bilady), l’Opéra d’Alexandrie est une petite place charmante qui couronne le front de la Perle de la Méditerranée.

A l’issue de son inscription sur la liste du patrimoine national égyptien en 2000, l’Opéra d’Alexandrie avait soumis pendant 7 ans à plusieurs travaux de restauration qui lui rendent sa grandeur.

L’Opéra accueille actuellement plusieurs évènements mondiaux importants, y compris : les spectacles du ballet joués par des équipes nationales et internationales, les concerts musicaux, les festivals arabes et internationaux, ainsi que les réunions culturelles.

Si vous n’avez pas le temps d’aller vers une agence du tourisme à Alexandrie pour obtenir les horaires des évènements, vous pouvez les consultez sur le site électronique du théâtre de Sayed Darwich.

La mosquée d’El Morsi Aboul Abbas

La mosquée d’El Morsi Aboul Abbas est la plus grande mosquée d'Alexandrie… Elle est considérée comme un jalon de beauté grâce à sa façade en jaune pâle, à ses quatre grands dômes, à ses dessins en arabesque et à sa haute Phare.

Cette mosquée fut construite en 1775 pour commémorer la vie du cheikh andalou enterré dans cette région… Elle est l'une des mosquées les plus fréquentées sur la côte méditerranéenne.

Lorsque vous visitez ce lieu sacré, n'oubliez pas de jeter un œil sur ce corridor construit sous forme pont prolongé, les huit colonnes en granit et les beaux planchers en marbre.

La Bibliotheca Alexandrina

Considérée comme le plus grand bâtiment consacré à la lecture dans le monde, la Bibliothèque d'Alexandrie comprend plus de 2000 sièges pour la lecture et 8 millions de livres.

Ce grand Bâtiment construit sous forme de disque a été inauguré en 2002. Des différents manuscrits et lettres, reflétant le multiculturalisme et la spiritualité de la bibliothèque, couvrent les murs de la bibliothèque.

La visite traditionnelle de la Bibliothèque commence par la salle principale où vous pouvez obtenir une guide en plusieurs langues (arabe, anglaise, française, italienne et espagnole).

La Bibliotheca comprend 4 musées permanents consacrés aux souvenirs, aux manuscrits, à l’histoire du président défunt Anouar El Sadate et du drapeau égyptien.

Cette bibliothèque est célèbre par un panorama civilisateur du patrimoine culturel égyptien.



Les catacombes de Kom-el-Chouqafa

Heureusement, un âne tirant une charrette est tombé dans ce fossé en particulier pour découvrir les catacombes de Kom-el-Chouqafa en 1900.

Ces tombeaux construits en premier lieu pour une riche famille pratiquant un rite mélangeant entre les religions égyptienne, grecque et romaine comprennent plus de 300 momies.

Marchez dans le couloir sinueux et regardez les anciens Grecs et Romains enterrés profondément dans la couche inférieure de la terre.

Dans ces tombeaux, on peut remarquer deux serpents portent les couronnes de la Basse-Égypte et de la Haute-Égypte, les disques solaires couronnant l’entrée des tombeaux et les décors grecs et romains qui ont été ajoutés aux dessins traditionnels de ces tombeaux.

Ces tombeaux reflètent la légende éternelle de l’ancienne Egypte en dépit de la gouvernance grecque et romaine pour plusieurs « siècles.

Le musée marin du Fort de Qaitbay

A l’intérieur du Fort de Qaitbay, on peut trouver le musée maritime de Qaitbay, qui contient une collection choisie des chefs-d’œuvre remontant aux guerres témoignées par le Fort.

Vous pouvez remarquer les traces des batailles navales romaines, les guerres de Napoléon où le Fort a été bombardé et les guerres britanniques où le Fort fut occupé.

Le musée contient également une série extraordinaire des créatures maritimes.

Le musée national d’Alexandrie

Situé près du Centre de la Ville d’Alexandrie, le musée national d’Alexandrie regroupe toute l’histoire d’Alexandrie dans un ancien palais de style italien restauré récemment.

Dans votre visite à cette ville antique, promenez dans ce beau Palais et regardez les chefs-d’œuvre, remontant aux époques antique, grecque, romaine, copte et islamique.

Ce musée contient également une collection intéressante des bijoux royaux et des devises archéologiques.

Le monastère de Saint-Mina

Situé à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest d'Alexandrie, la bourgade d'Abou-Mina est le site du monastère de Saint Mina. Saint Mina aurait été martyrisé au début du IVe siècle lorsque l'empire romain persécutait les chrétiens.

Un monastère moderne a été construit sur le site d'une église antique où reposaient les dépouilles du saint-Mina. Une équipe d'archéologues allemands travaille à Abou Mina depuis 1969.

Des autobus desservent Abu Mina régulièrement depuis la nouvelle gare routière d'Alexandrie (Baheej Station). À Abu-Mina, vous pouvez prendre un minibus pour arriver jusqu'au monastère.

Les villes submergées à Abou Kir

La région d’Abou Kir, où les archéologues ont découvert deux villes submergées en 1992, est située au Nord-Ouest de la ville d’Alexandrie.

La cité d’Héracléion fut un centre religieux éminent et un important point commercial sur la Méditerranée au 6ème Siècle.

Les archéologues ont découvert les ruines du temple d’Héracleion consacré à Amon, Héraclius et Khonsou, ainsi que des grandes statues appartenant aux rois ptoléméens et leurs femmes.

La cité de Canope fut témoin des relations commerciales étroites entre l’Egypte et l’Empire romain.

La ville d’Alexandrie et les organisations non-gouvernementales œuvre en coopération avec l’UNESCO à construire un musée sous-marin pour exposer les monuments découverts dans ces deux cités aux publics.

L’amphithéâtre de Kom-el-Dick

Kom-el-Dick avait été un quartier pauvre jusqu’à l’arrivée en 1959 d’une équipe des archéologues polonais, ayant comme mission la fouille dans cette région pour découvrir le tombeau d’Alexandre le Grand.

Cette équipe a découvert des sièges de marbre pour accueillir plus de 800 spectateurs et des sections de plancher en mosaïque.

La Cathédrale de Saint-Marc

Visitez la cathédrale copte de St Marc, la plus ancienne église d'Afrique, siège de Sa Sainteté le Pape d'Alexandrie, patriarche de toute l'Afrique et Saint-Synode de l'église copte orthodoxe.

Remarquez les magnifiques icônes et les mosaïques qui remplissent le silence de la cathédrale d'une beauté surréelle. N'oubliez pas de porter des vêtements couvrants et respectez la sainteté du lieu.

Le Temple juif à Alexandrie

Si vous êtes intéressés à savoir la nature de la vie juive en Egypte, vous devrez visiter le Temple juif, fondé depuis plus de 150 ans dans la rue d’El Nabi Daniel.

Le Temple contient des sièges pour accueillir plus de 700 personnes. Dans l’entrée du bâtiment se trouve une chambre fermée comprenant à 30 feuilles de l’Ancien Testament, collectées des autres temples dans la ville.

Le musée de Cavafis

Après votre visite à l’Amphithéâtre romain à Kom-el-Dick, marchez quelques kilomètres à la gauche de l’Opéra d’Alexandrie jusqu’au musée ou la maison de Cavafis.

En 1992, la maison de Cavafis s’était transformée à un musée, comprenant son ancien lit en cuivre, quelques symboles suspendus sur les murs de cette maison et son bureau.

Le musée expose plusieurs chefs-d’œuvre, manuscrits et lettres de Cavafis dans les différentes chambres de la maison.