08 mars 2021 02:46

25 – 31 août 2018

dimanche، 02 septembre 2018 - 01:49

L'Agence de notation Moody's relève sa perspective pour l'Egypte à "positive"

L’agence de notation Moody’s vient de relever la perspective de la note souveraine de l'Egypte, qui passe de stable à positive (B3).

Le grand progrès réalisé par le gouvernement égyptien dans la mise sur place des réformes convenues avec le Fonds monétaire international (FMI) avait conduit à une stabilité financière, a indiqué l'agence.

La décision de Moody's repose sur la poursuite de l'amélioration structurelle dans le budget et la balance des transactions courantes.

L'agence a ajouté que les réformes dans le climat d'affaires avaient ouvert la voie vers une croissance durable et globale qui pourrait améliorer la compétitivité en Egypte.

La BC a sauvé l’économie des fluctuations des marchés émergents

Des experts économiques et des institutions financières internationales ont fait l'éloge des politiques monétaires adoptées par la Banque Centrale égyptienne tout au long des deux dernières années, lesquelles ont sauvé l'économie égyptienne des conséquences négatives des crises qu'affrontent actuellement des marchés émergents, notamment les crises économiques en Turquie, au Venezuela et en Argentine.

Les experts ont affirmé que les politiques monétaires sages de la Banque Centrale avaient réussi à mettre un terme aux fluctuations des taux de change, maintenir la flexibilité du marché du prix de la devise et faire baisser de 35% à 10% les taux d'inflation, outre la réalisation d'un record pour le taux de réserves de change (environ 45 milliards d'USD).

Selon les experts, la Banque Centrale a adopté, tout au long des deux dernières années, de nombreuses mesures, notamment le flottement de la livre égyptienne le 3 novembre 2016, l'annulation de restrictions sur la circulation des devises, les virements, outre les politiques de la baisse et de la hausse des taux d’intérêt selon les besoins du marché.

Pour sa part, le chef du secteur des marchés de change à la banque du développement industriel Haytham Adel a affirmé que les mesures adoptées par la Banque Centrale étaient sages, audacieuses et prudentes.

Selon l'Agence Bloomberg, le marché égyptien est devenu l'un des marchés les plus surs dans le monde; ce qui confirme la confiance dans les mesures de réforme prises par l'Egypte et la Banque Centrale.

M. Subir Lall, chef de la mission du FMI pour l'Egypte, a indiqué que la Banque Centrale avait réussi à créer des réserves en devise préventives de manière à renforcer la solidité économique.

De son côté, le directeur du département du Moyen-Orient et de l'Asie centrale au FMI Gehad Azour a affirmé que la situation financière en Egypte s'était améliorée à la lumière de la hausse des réserves en devise à la Banque Centrale et de la baisse tangible des taux d'inflation.

Le ministère tient à mettre à jour sa stratégie pour les quatre années prochaines

Le ministre des Finances, Mohamed Moeit, a affirmé jeudi la poursuite de mise à jour du plan stratégique adopté par son ministère pour les quatre années prochaines.

Il a tenu ce propos lors de l'inauguration du forum " redressement financier et développement institutionnel", en présence du vice-ministre des Finances pour les affaires financières et le développement institutionnel, Ahmed Kojak.

Notre stratégie aborde les défis mais aussi les solutions des problèmes auxquels fait face le ministère, dont ceux liés à la structure institutionnelle et aux ressources humaines, a indiqué Moeit.

Il a souligné l'importance d'augmenter l’efficacité des fonctionnaires sur tous les grades vus que le ministère des Finances constitue le poumon de l'Etat. 

Le ministre a affirmé la nécessité de prendre rapidement et effectivement les décisions en les étudiant tout à la fois d'une manière attentive.

La réforme économique et les systèmes de la protection sociale ne sont assez efficace qu'après le développement du fonctionnement, la mécanisation des services et des transactions financières et l'amélioration des conditions de travail, a précisé le ministre.

La direction politique tient à accomplir la réforme des ressources humaines et les secteurs de l'enseignement et de la santé et à achever à la fin les plans de la réforme administrative, a dit Moeit.

ENI annonce la découverte d'un nouvel champ gazier dans le désert ouest de l'Egypte

La compagnie italienne ENI, a annoncé la découverte d'un nouvel champ de gaz dans la zone de concession de l'est de la Méditerranée, dans le désert ouest de l'Egypte, avec une production préliminaire estimée à 25 millions de pieds cubes par jour.

Un puits d'une profondeur de 17.000 pieds a été creuse, a indiqué la compagnie dans un communiqué, évoquant des opportunités prometteuses d'exploration dans cette zone.

La compagnie a commencé à élaborer des études pour développer les réserves gazières dans ce nouveau champ, notant qu'elle produit 55.000 barils de pétrole par jour de ces champs investis dans le désert oust, à travers l'entreprise "Agiba" possédée à moitié par ENI et l'Autorité égyptienne publique de pétrole. 

La bourse gagne 5,8 milliards de LE.

La bourse égyptienne a clôturé en hausse, dopée par des opérations d'achat menées par des institutions, des fonds d'investissement étrangers et des investisseurs locaux.

La capitalisation boursière a gagné environ 5,8 milliards de LE pour enregistrer 881,7 milliards de LE.

L'indice phare "EGX-30" a grimpé de 1,1% pour atteindre 16009,41 points, alors que "EGX-70" a augmenté de 0,28% pour finir à 747,38 points et "EGX-100" de 0,49% enregistrant 1936,41 points.

Les transactions des Égyptiens à l'étranger enregistrent 26,5 mds USD

La Banque centrale d'Egypte a fait état d'une hausse d'environ 4,6 mds de USD des transactions des Égyptiens à l'étranger, soit 21,1% pour atteindre 26,5 mds de USD contre 21,9 mds enregistrés durant le précédent exercice financier.

Dans un communiqué diffusé en ce sens, la BCE a indiqué que les transactions avaient augmenté de 16,1% durant la période allant du mois d'avril à décembre atteignant 7mds de dollars contre 6mds enregistrés au cours de la même période de l'année précédente.

49 navires traversent le Canal de Suez

Le président de l'Autorité du Canal de Suez, Mohab Mamich, a déclaré que le Canal avait enregistré un chiffre record avec la traversée de 49 navires transportant des cargaisons estimées à quatre millions et 200 mille tonnes.

Le convoi du nord, composé de 33 navires, transportait des cargaisons de deux millions et 900 mille tonnes, alors que le convoi du sud, composé de 16 navires, transportait des cargaisons d'un million et 300 mille tonnes, a expliqué M. Mamich.

Le plus grand navire de croisière, VIKING ORION, a traversé le canal de Suez, samedi, dans son premier voyage en Egypte pour encourager le tourisme, a noté M. Mamich.

Développement de 156 gares ferroviaires d'un montant d'un mld LE

L'Autorité nationale des chemins de fer d'Egypte effectue actuellement des travaux de développement et de maintenance pour 156 gares ferroviaires d'un coût d'un milliard de LE afin d'améliorer les services présentés aux passagers, a indiqué ce vendredi le porte-parole du ministères du Transport Mohamed Ezz.

Dans un communiqué publié ce vendredi, M. Ezz a fait état des directives du ministre du Transport Hicham Arafat d'organiser les chantiers de travail aux gares et de sécuriser le déplacement des citoyens.

Environ 23 gares seront développées avec un coût total de 451 millions de LE, a-t-il ajouté.

275 milliards de L.E, investissements destinés au Sinaï jusqu'au 2022

La ministre du Plan, du Suivi et de la Réforme administrative Dr. Hala al-Said a déclaré que l'Etat a consacré 275 milliards de L.E aux investissements au Sinaï jusqu'au 2022.

L'Etat, a-t-elle dit dans un communiqué de presse, a adopté un plan de développement visant à réaliser un bond dans certaines zones qui n'ont pas reçu suffisamment d'attention malgré leurs richesses et potentialités.

La ministre a fait état de la priorité accordée au développement du Sinaï et de la Haute-Egypte et de l'élaboration d'un programme intégral pour leur développement.

Parmi les projets de développement les plus importants au Sinaï, figurent les fermes piscicoles sur une superficie de 15590 feddans dans la zone nationale du Canal de Suez, la création d'un lac naturel dans la zone du Canal, la zone industrielle à Port-Saïd, la construction de 10 routes de 1339 km avec des coûts de 26.6 milliards de L.E et de 15 hôpitaux et dispensaires, la création de nombre d'unités de logement, et le développement de 53 écoles, universités et instituts avec des coûts de 5,5 milliards de L.E.

Elle a fait état de la réalisation de cinq projets en terme d'agriculture et de bonification de terres, et de la consécration de 2,982 milliards de L.E au développement des gouvernorats du Sinaï Nord et du Sinaï Sud.

Les efforts de développement de l'Etat visent la réalisation d'une croissance équilibrée basée sur la répartition juste des fruits de développement.

Related Stories

Les plus visités

From To