23 janvier 2022 05:03

Nabaweya Moussa

mercredi، 16 septembre 2009 - 12:00

Née le 17 décembre 1886 dans un village du gouvernorat d’Al-Charqeya en Egypte, Nabaweya Moussa est l’une des pionnières de l’enseignement et de l’action sociale dans la première moitié du XXème siècle.

Son père était un officier dans l’armée égyptienne et mourut  avant sa naissance Nabaweya Moussa a reçu son enseignement à domilcile , puis installée au Caire sa famille l’inscrivit  à l’école des filles d’Al-Saneya. Elle a obtenu le certificat du cycle primaire en 1321 de l’hégire (1903 ap.J.C).

Puis, elle a joint la section des enseignantes dans la même école. Ayant  achevé ses études en 1324 de l’hégire (1906 ap.J.C) , elle a été nommée enseignante à  l’école primaire de Abbas pour les filles au Caire.

Nabaweya Moussa a été la première  égyptienne à obtenir le bac en 1325 de l’hégire (1907 ap.J.C).et c’est par  ce succès,qu’elle a acquis une grande célébrité. 
Au cours de cette période, Nabaweya Moussa a commencé à écrire des articles portant sur des questions didactiques , sociales et littéraires.

Elle a également écrit un livre intitulé « Fruit d’une  vie dans l’enseignement de la fille » que le ministère de l’enseignement a adopté comme livre scolaire.

Nabaweya Moussa a renoncé à son poste au ministère de l’enseignement, et en 1327 de l’hégire (1909 ap.J.C) elle est devenue  directrice de l’école primaire des filles de « Al-Mohamadeya » fondée par la  Moudiriet du Fayoum.  Première directrice égyptienne d’une école primaire, Nabaweya Moussa parvint à  faire diffuser  l’enseignement des filles au Fayoum.

La période comprise entre 1356 – 1362 de l’hégire (1937 et 1943 ap.J.C) est considérée comme la plus prospère dans la vie de Nabaweya Moussa. En plus de la gestion des écoles qui ont acquis une bonne réputation, elle a établi une imprimerie et créé une revue féministe hebdomadaire intitulée « Al-Fatah » dont le premier  numéro  a été publié en 1356 de l’hégire (1937 ap.J.C).

Nabaweya Moussa possède un patrimoine dans la pensée pédagogique, surtout qu’elle avait participé à plusieurs conférences pédagogiques  tenues au cours de la première moitié du XXème siècle pour étudier les problèmes de l’enseignement. Elle a également écrit quelques livres scolaires qui ont été adoptés par le ministère de l’enseignement.

Nabaweya Moussa manifesta une grande activité sur le plan social à travers les associations et les conférences féministes aux niveaux local et mondial. 
Nabaweya Moussa est décédée en 1371 de l’hégire (1951 ap.J.C). 


Related Stories

Les plus visités

From To