29 octobre 2020 06:49

Le Conseil des ministres passe en revue les indicateurs du Groupe Goldman Sachs sur l'économie égyptienne

jeudi، 17 septembre 2020 - 01:52

Le Conseil des ministres a passé en revue, lors de sa réunion tenue  jeudi 17 sept 2020 sous la conduite du Premier ministre, Moustafa Madbouly, les indicateurs positifs publiés par le Groupe américain Goldman Sachs, l'une des plus grandes institutions financières internationales, sur l'économie égyptienne.


Dans le cadre de la présentation des indicateurs les plus importants du rapport au Conseil, le ministre des Finances, Mohamed Maait, a confirmé que le Groupe avait souligné dans son rapport que l'économie égyptienne est toujours solide et en croissance réelle, ce qui en fait la plus forte parmi les marchés émergents.

Selon le rapport, le quasi-confinement adopté par l'Egypte pendant la pandémie de coronavirus et les grands efforts déployés par les autorités égyptiennes avaient épargné de grandes pertes à l'économie, rappelant le succès impressionnant de son programme économique mis en oeuvre depuis 2016, ce qui lui a valu l'approbation du Fonds monétaire international (FMI) des deux accords Instrument de financement rapide (IFR) et Stand-By Arrangement (SBA) avec le gouvernement égyptien.

Pour sa part, le Premier ministre a indiqué que les indicateurs positifs publiés dans les rapports des institutions internationales sur l'économie égyptienne constituaient une attestation de confiance confirmant les déclarations faites hier mercredi par le président Abdel Fattah Al-Sissi lors de l'inauguration de l'Université égypto-japonaise selon lesquelles l'Egypte est sur la bonne voie et la feuille de route qu'elle a suivie pendant les dernières années mènera à un avenir meilleur pour "nos enfants".

Au cours de la réunion, le ministre des Finances a évoqué certains points inscrits dans le rapport concernant l'économie égyptienne, dont notamment le fait que le marché égyptien avait connu ces derniers mois le retour de nombreux investissements et les prévisions d'une amélioration des transferts de fonds des Égyptiens travaillant à l'étranger au cours de la période à venir ainsi que la reprise du tourisme en Egypte au troisième trimestre de l'année prochaine, après avoir été négativement affecté par les répercussions du Coronavirus.

Selon le ministre des Finances, Goldman Sachs a estimé que la livre égyptienne restera forte avec une tendance à la hausse, à la lumière des prévisions sur des flux financiers vers le pays. Le groupe s'attend également à ce que le taux d'inflation se stabilise à environ 4,5% au cours des deux prochains mois, ce qui est un taux inférieur à celui ciblé par la banque centrale d'Egypte.

MENA

Related Stories

Les plus visités

From To