25 mai 2024 05:05

Egypte-France : Examen de la coopération dans le domaine de l’intelligence artificielle

vendredi، 09 octobre 2020 - 07:35

Le ministre égyptien des TIC, Amr Talaat, s’est entretenu - par visioconférence - avec le secrétaire d’Etat français chargé de la transition numérique et des communications électroniques, Cédric O, sur les moyens de renforcer la coopération Egypte-France dans nombre de domaines des TIC, notamment l’intelligence artificielle et le perfectionnement des compétences pour promouvoir la primauté d’affaires. M. Talaat a salué - lors de l’entretien - le niveau de la coopération objective entre l’Egypte et la France dans le numérique.

Le ministère égyptien des TIC a en fait conclu de nombreux accords de coopération avec des compagnies françaises pour la mise en place de projets de recherches appliquées, via la technologie de l’intelligence artificielle dans maints domaines, apprend-on de la page officielle du Conseil des ministres.

Le ministre a manifesté son aspiration à davantage de coopération avec la partie française, notamment pour établir des projets technologiques en faveur des personnes handicapées afin de leur apporter l’aide nécessaire.

M. Cédric O s’est pour sa part félicité de la coopération entre les deux pays dans le domaine des télécommunications, notamment en ces périodes de  pandémie de Covid-19, affirmant que la prochaine période connaîtra une intensification de la coopération entre les deux ministères égyptien et français.

Le ministre français a poursuivi que le travail actuellement s’accomplit dans le cadre d’une stratégie basée sur les recherches. Une coopération avec de nombreux pays s’établit à cet effet, a-t-il souligné, en expliquant que cela permettra de créer l’environnement propice à la croissance de l’industrie de l’intelligence artificielle.

L’entretien a également porté sur le résumé des résultats du concours égypto-français, lancé au mois de novembre dernier, pour les startups égyptiens, dans le but de les aider à devenir pionniers dans le domaine de la transition numérique. Ce concours avait été parrainé par des sociétés françaises opérant en Egypte et avait englobé les axes de la santé, de la technologie financière et des villes durables. 30 startups égyptiens ont réussi à arriver aux phases finales du concours, soit 10 entreprises pour chaque axe.

Source : progres.net.eg

Related Stories

Les plus visités

From To