04 décembre 2021 09:58

Les activités présidentielles du mois de Novembre 2020

vendredi، 11 décembre 2020 - 12:13

Réunions avec des responsables gouvernementaux

Le 1er novembre, le Président 'Abdel-Fattâh al-Sissi a examiné, avec le Premier ministre, Dr. Mostafa Madbouli, et nombre de ministres et de hauts responsables, l’état d’avancement de la cité de Damiette pour les meubles, et du développement de l’industrie mobilière en Égypte. Il a ordonné d’assurer les intrants de la production de la cité des meubles de Damiette pour devenir un centre intégré spécialisée à l'industrie des meubles, ce qui renforcera les investissements dans cette ville et assurera les offres d'emploi pour les citoyens.

Le 3 novembre, le président al-Sissi s’est entretenu avec le Premier ministre, Dr. Mostafa Madbouli, et le ministre du Pétrole et des ressources minérales, Tareq El-Molla, des moyens d'intensifier les mesures incitatives à la conversion des véhicules au gaz naturel, d'accorder des facilités de paiement et de suivre les procédures techniques utilisées dans les opérations de conversion. Le chef de l'Etat a également demandé d'étudier l'application de programmes visant à remplacer les voitures anciennes par de nouvelles voitures fonctionnant au gaz, dans le but d'étendre le processus de conversion au gaz naturel, d'économiser les dépenses des citoyens et de leur donner la possibilité de posséder des voitures modernes.

Le 5 novembre, le président a conduit une réunion avec le Premier ministre, Dr. Mostafa Madbouli, les ministres de l'Approvisionnement et du Commerce intérieur, Ali El-Messelhi, et de l'Agriculture, El-Sayed El-Qusseir, et le conseiller présidentiel pour la planification urbaine Amir Sayed Ahmad, pour faire le suivi de l'état d'avancement de nombre de projets de développement en matière d'agriculture dans le gouvernorat. Au cours de la réunion, Al-Sissi a ordonné d'étendre les projets agricoles dans le gouvernorat d'El-Wadi El-Gedid (Nouvelle Vallée) et les industries alimentaires connexes et la création de zones logistiques, à la lumière des éléments de succès qui caractérise le gouvernorat et dans le cadre de la priorité accordée au secteur agricole et la stratégie de développement du pays. Le président a également enjoint aux responsables de s'efforcer, via ces projets, de réaliser l'autosuffisance sur le marché local, d'explorer les possibilités d'accéder aux marchés étrangers, outre la gouvernance et la modernisation des systèmes administratifs en partenariat entre l'État, le secteur privé et l'expertise étrangère.

Le 7 novembre, le chef de l'Etat a tenu une réunion avec le Premier ministre, Dr. Mostafa Madbouli, le président adjoint de la République pour les projets nationaux et stratégiques, Chérif Ismail, la ministre de la Coopération internationale, Rania Al-Machat, et le gouverneur du Sinaï du Sud, Khaled Fouda. Au cours de cette réunion, il a assuré le suivi de l’état d'avancement du projet national d'établissement de communautés bédouines dans le Sinaï. Il a ordonné que les communautés bédouines de la péninsule du Sinaï visent à soutenir la communauté du Sinaï, dans le cadre de la stratégie globale de développement de l'État dans le Sinaï. 

Le 8 novembre, Al-Sissi a tenu une réunion avec le secrétaire du Fonds, Mohamed Amin, également conseiller du président de la république pour les affaires financières, au cours de laquelle il a ordonné dimanche le lancement d'un nombre d'initiatives par le biais du Fonds "Vive l'Egypte", à un montant total d'un milliard de livres. La réunion a également porté sur les activités du Fonds dans le domaine de la protection sociale et l'assistance apportée aux ménages les plus vulnérables.

Le 9 novembre, le Président, lors d'une réunion avec le PM, et le ministre de l'électricité et de l'énergie renouvelable, Mohamed Chaker, a ordonné de respecter les calendriers de ces projets dans le Sinaï et la Vallée du sud, à la lumière de l'importance du secteur de l'électricité pour les citoyens dans ces régions. Il a également a ordonné de renforcer les efforts de la mise en œuvre des projets de liaison électrique avec les pays de voisinage afin de relancer les efforts de développement et de la bonne gestion de l'énergie électrique et d'en tirer profit pendant toute l'année, soit par consommation locale soit par exportation entre les pays arabes qui sont liés par des réseaux électriques. Au cours de cette réunion, il a fait le suivi des projets nationaux entrepris par le ministère de l'électricité au niveau de la république. Le Président a aussi donné ses directives d'élargir les projets de génération d'électricité à travers les ressources de l'énergie renouvelable, de partenariat avec les expériences spécialisées du secteur privé, et de poursuivre les efforts de développement du système de l'électricité en Egypte et ce dans le cadre du plan de modernisation exhaustif adopté par l'Etat. L'infrastructure électrique dans la nouvelle capitale administrative et l'acheminement des lignes électriques et des câbles à plusieurs régions dans la Capitale (notamment les quartiers gouvernemental et diplomatique et les régions résidentielles) ont également fait l'objet d'examen au cours de cette réunion.

Le 10 novembre, lors d'une réunion avec le premier ministre Moustafa Madbouly et les ministres du Pétrole, de l'Agriculture, le commandant des forces navales, le PDG de l'entreprise belge de dragage Deme et autres responsables, le chef de l’État a ordonné que le projet du lac Al-Bardawil soit complémentaire avec la stratégie générale du développement du Sinaï tout en lui assurant les facteurs de réussite. Les projets actuels et futurs de la société belge en Egypte et le plan de développement du lac Bardawil au Nord du Sinaï ont fait l'objet d'examen au cours de cette réunion.

Le 15 novembre, le président Al-Sissi s’est entretenu avec le premier ministre, Moustafa Madbouli, le Ministre de l'Eau et de l'Irrigation, Mohamed Abdel-Ati, Le Ministre de l'Agriculture, El Sayed El Qusseir et d'autres responsables, le président Al-Sissi a été informé des projets nationaux de la "nouvelle campagne égyptienne" dans le domaine du développement et de la bonification des terres et la construction de communautés durables où l'agriculture serait la locomotive principale du développement. Lors de cette reunion, il a ordonné d'achever les travaux d'infrastructure du projet de bonification d'un million et demi de feddans.

Le 22 novembre, le président Abdelfattah Al-Sissi s'est entretenu avec le premier ministre Dr. Moustafa Madbouli et un nombre de ministres et de grands responsables. La réunion a porté sur la stratégie nationale d'implantation de l'industrie automobile utilisant des sources d'énergie propres et non traditionnelles. Le chef de l'Etat a ordonné d'accélérer les étapes de mise en œuvre des plans de l'Etat pour l'implantation de l'industrie automobile fonctionnant aux nouvelles énergies en Égypte.

Le même jour, Le chef de l'Etat a tenu une réunion avec le premier ministre, Moustafa Madbouli, le ministre des Finances Mohamed Maait, et le vice-ministre des Finances pour les politiques financières Ahmed Kajouk. La réunion a étalé l'accord avec le Fonds monétaire international concernant la première révision du programme du Fonds avec l'Égypte.

Le 23 novembre, le Président Al-Sissi a tenu une réunion avec le conseiller présidentiel pour la planification urbaine, le général Amir Sayed Ahmed et de hauts responsables concernés.  La réunion a abordé l'état d'avancement de projets nationaux mis en œuvre par le service du Génie militaire au niveau de la République notamment le réseau routier et les différents axes routiers. Outre, les travaux de construction en cours dans la nouvelle capitale administrative en particulier la cité el-Galala et le projet intégral de développement de la place Ramsès.

Le 24 novembre, le Président Abdel Fattah Al-Sissi s'est réuni avec les présidents directeurs généraux du groupe médical espagnol "Grifols" pour la collecte et l’industrialisation des dérivés du plasma, Raymond Grifols et Victor Grifols. Le président Al-Sissi a donné ses directives pour l'élaboration d'un mécanisme efficace pour assurer la coopération avec la compagnie espagnole dans ce projet qui constitue une "priorité" au niveau de l'État. Le président a également ordonné d'entamer immédiatement l'installation de centre de collecte des dérivés du plasma en Égypte.

Le 24 novembre, Le président Abdel Fattah El-Sissi a tenu une réunion, avec le premier ministre et les ministres de l'Enseignement Supérieur et de la Santé et de la Population.

Le Chef d'Etat a été informé de la situation actuelle de la propagation du Coronavirus depuis le début de la crise jusqu'à maintenant, le début de la deuxième vague de la pandémie et de taux d'infection au niveau des gouvernorats de la République.

Visites sur le terrain du Président de la République

Le 1er novembre, le Président Abdel Fattah Al-Sissi a inspecté nombre de projets de construction dans la Nouvelle capitale administrative, afin de suivre l’état d'avancement.

Le Président a réitéré l'importance du strict respect des mesures préventives, afin de préserver la santé de tous les ouvriers.

Le 13 novembre, le Président Abdel Fattah Al-Sissi a inspecté les travaux de construction des axes routiers et des ponts aux gouvernorats du Caire et de Gizeh. Le président Al-Sissi a discuté avec les ingénieurs et les ouvriers de l'état d'avancement des travaux dans ces projets, affirmant le plein respect des calendriers fixés pour achever ces projets visant à moderniser les axes routiers en tant que nouvelles artères pour faciliter les déplacements entre le Caire et les autres gouvernorats.

Le 14 novembre, le président Abdelfattah Al-Sissi a inspecté un certain nombre de projets de construction et de sites dans la Nouvelle Capitale Administrative, y compris la cité internationale Égypte pour les Jeux Olympiques, qui est la plus grande ville intégrante de sports olympiques du Moyen-Orient. Le Président a insisté sur le plein respect du calendrier fixé pour achever la mise en œuvre des projets dans la nouvelle capitale administrative conformément aux spécifications et normes les plus élevées.

Le 15 novembre, le président Abdel Fattah Al-Sissi a inspecté le siège du commandement central stratégique dans la Nouvelle Capitale Administrative, qui a été établi avec les dernières normes internationales Conformément à la vision future de l'Égypte. Lors de la visite, le chef de l'Etat a écouté une explication détaillée des composants du centre et de l’état d'avancement en matière de construction et de travaux d'infrastructure qui y ont été réalisés.

Le 16 novembre, Le président Abdel Fattah El-Sissi a inspecté un certain nombre de chantiers de construction dans la Nouvelle Capitale Administrative, qui comprenait la Cité des Arts et de la Culture, et le nouvel Opéra, qui est la plus grande Cité artistique et culturelle du Moyen-Orient, saluant la qualité de construction de ce projet. Le chef de l'Etat a été informé de l’état d'avancement de ces projets et a écouté une explication de l'évolution des travaux.

Le 17 novembre, le chef de l'Etat a effectué une tournée dans l'Académie militaire où il a assisté aux examens faits aux nouveaux étudiants souhaitant rejoindre les Académies et instituts militaires. Le Président a loué le niveau des nouveaux étudiants et leur volonté de rejoindre les forces armées pour avoir l'occasion de défendre la sécurité et la stabilité de l'Égypte.

Le 22 novembre, le Président de la République Abdel Fattah Al-Sissi a inauguré la 3ème édition de la Conférence et du Salon du transport intelligent au Moyen-Orient et en Afrique.

Réception de responsables étrangers

Le 4 novembre, le président Abdel Fattah Al-Sissi a accueilli une délégation congolaise de haut niveau, dirigée par le Conseiller spécial du Chef d'Etat congolais, Fortunat Biselele. Lors de cette rencontre le responsable congolais a transmis à Al Sissi un message de son homologue congolais, Felix Tshisekedi, exprimant la profonde reconnaissance pour le soutien de l'Égypte au maintien de la paix et de la stabilité en RDC.

Pour sa part, M. Al Sissi a demandé de transmettre ses salutations à son homologue congolais, Félix Tshisekedi, confirmant la poursuite du soutien de l'Égypte à la RDC pour réaliser la stabilité et le développement de son peuple frère.

La rencontre a également porté sur plusieurs questions d'intérêt commun.

Le 5 novembre, lors de sa rencontre avec le président du Conseil européen, Charles Michel, le président Abdel Fattah Al-Sissi a affirmé que l'Égypte accordait une grande importance à ses relations avec l'Union européenne. La rencontre a porté sur le moyen de promouvoir les relations bilatérales entre l'Égypte et l'Union européenne, ainsi que l'examen d'un certain nombre de questions liées à la sécurité régionale, et ce dans le cadre du rôle primordial de l'Égypte et de l'UE dans le maintien de la stabilité et de la sécurité de l'Est de la Méditerranée, du Moyen-Orient, de l'Europe et de l'Afrique.

Le 8 novembre, le Président Abdel Fattah Al-Sissi a accueilli aujourd'hui le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. La rencontre a porté sur la coopération stratégique entre les deux pays amis, ainsi que le moyen de renforcer les efforts, déployés pour faire face à l'escalade de l'extrémisme et de la haine à cause des dernières tensions entre le monde islamique et l'Europe.

Les deux responsables ont également examiné les derniers développements de la crise libyenne et la position stratégique ferme de l'Égypte à cet égard.

Le 9 novembre, lors de sa rencontre avec le Chef du Secret Intelligence Service, Richard Moore, le président Abdel Fattah Al Sissi a mis l'accent sur l'attachement de l'Égypte à promouvoir la coopération bilatérale avec la Grande Bretagne en matière de la sécurité et du renseignement, ainsi que l'importance de conjuguer les efforts pour face au terrorisme à travers une approche globale, comprenant l'isolement de la pensée idéologique extrémiste.

Le 14 novembre, la rencontre entre le Président Abdel Fattah Al Sissi et l'ancien président namibien, Sam Nujoma, a connu un échange des points de vue sur un certain nombre de questions régionales, surtout celle du barrage de la Renaissance, où M Nujoma a affirmé le soutien de son pays aux efforts déployés par l'Égypte pour résoudre la question du barrage de la Renaissance d'une manière qui respecte les intérêts des trois pays.

Pour sa part, le président Al Sissi a mis l'accent sur les constantes de la position égyptienne, cherchant à parvenir à un accord juridique contraignant, qui préserve les droits de l'Égypte en eau du Nile et répond aux aspirations d'autres pays au développement.

Le 14 novembre, lors de sa rencontre avec le ministre Zambien des Affaires étrangères, Joseph Malanji, le président Al Sissi a affirmé que l'Égypte accordait une importance particulière à promouvoir ses relations commerciales avec la Zambie, que ce soit au niveau bilatéral ou dans le cadre du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA).

Le Président a également mis l'accent sur l'attachement de l'Égypte à maximiser la coordination et la consultation avec la partie zambienne, et avec le Président Lungu personnellement, quant aux moyens nécessaires pour renforcer les mécanismes africains d'action conjointe d'une manière, qui contribuerait à réaliser la croissance et la stabilité, auxquelles aspirent les pays africains.

Le 26 novembre, le Président Abdel Fattah Al-Sissi s'est entretenu avec le ministre irakien de la Défense, Juma Anad Saadoun, de la coopération militaire entre l'Égypte et l'Irak, ainsi que d'un certain nombre de questions d'intérêt commun.

Le 26 novembre, le président Abdel Fattah Al Sissi a accueilli le ministre koweïtien des Affaires étrangères, Ahmed Nasser Al-Sabah, qui lui a transmis un message de l'Emir du Koweït, Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, portant sur la fierté du gouvernement et du peuple koweïtiens des liens historiques, qui les unissent avec l'Égypte et son peuple.

Pour sa part, Al Sissi a mis l'accent sur l'attachement de l'Égypte à promouvoir la coopération étroite et distinguée avec le Koweït à tous les niveaux.

La rencontre a également porté sur les divers aspects des relations bilatérales, ainsi que la consultation sur les développements dans la région, dont la Syrie et l'Irak.

Les entretiens téléphoniques

Le 1er novembre, Le Président Al Sissi a reçu un appel téléphonique du président du Conseil Européen M. Charles Michel. L’entretien a porté sur l’examen de la coopération bilatérale entre l’Egypte et l’Union Européenne pour faire face l’idiologie extrémiste et parvenir à la coexistence civilisationnelle entre les religions.  Le Président a affirmé que l’Egypte, par ces institutions religieuses anciennes, dont Al Azhar est le premier, n’épargne aucun effort pour assumer son rôle en coopération avec l’Union Européenne, ses Etats membres et avec tous les pays du monde. Et ce pour diffuser les valeurs de modération, de tolérance et de la coexistence pacifique et pour rejeter l’extrémisme.

Le 2 novembre, le chef de l’État a reçu un appel par vidéoconférence de la chancelier allemande Angela Merkel. L’appel a abordé certaines questions concernant les relations bilatérales stratégiques entre les deux pays ainsi que l’examen des moyens d’affronter l’idéologie extrémiste et de lutter contre-terrorisme. L’appel a été également témoin de l’échange de points de vue sur les nouveautés de la situation actuelle de Barrage de la renaissance, ainsi que l’examen de derniers développements de la question libyenne. Le Président a passé en revue la position stratégique ferme de l’Égypte à propos de cette question. 

Le même jour, il a reçu un appel téléphonique de son homologue français Emmanuel Macron. L’appel a abordé certaines questions bilatérales et régionales d’intérêts communs notamment les efforts conjoints visant à régler la question libyenne dans le cadre des lignes déclarées et à stabiliser le cessez de feu. L’appel a également porté sur les positions communes entre les deux pays à propos l’affrontement du terrorisme, l’extrémisme et leurs partisans ainsi que les moyens de les éradiquer.

Le 20 novembre, le Président de la République a reçu un appel téléphonique du Premier ministre italien M. Giuseppe Conte. Les deux Présidents ont examiné les relations bilatérales au niveau militaire et économique ainsi que l’échange de points de vue à propos des questions régionales d’intérêts communs surtout la situation au Moyen Orient et les nouveautés de la question libyenne.

Related Stories

Les plus visités

From To