08 mars 2021 02:16

Le gouvernement et le parlement ont épargné à l'Egypte les effets négatifs de 2020 (PM)

mardi، 19 janvier 2021 - 02:57

Le gouvernement et le parlement ont travaillé ensemble pour épargner à l'Egypte et à son peuple les effets très négatifs qui ont frappé le monde entier l'an dernier, une des plus difficile année pour toute l'humanité, a affirmé le premier ministre, Moustafa Madbouly, dans une allocution prononcée devant la Chambre des représentants lundi.

M. Madbouly a rappelé avoir présenté, il y a deux ans et demi, à l'ancien Parlement le programme de travail du gouvernement qui avait été chargé par le président de la République de faire de son mieux afin de permettre à toutes les catégories du peuple de bénéficier des résultats du programme de réforme économique.

Le gouvernement a lancé ce programme sous le thème "l'Egypte démarre", selon le premier ministre qui a ajouté que le cabinet a expliqué son programme au peuple égyptien et aux députés.

Le programme du gouvernement comprend plusieurs axes principaux, dont la la protection de la sécurité nationale égyptienne, a-t-il signalé, ajoutant que le cabinet tenait à renforcer l'état de préparation des Forces armées égyptiennes afin de protéger la sécurité nationale, et faisant état de la poursuite des efforts des Forces armées et du ministère de l’intérieur pour lutter contre les foyers terroristes et éliminer les éléments tafkiris.

En ce qui concerne la sécurité hydrique, M. Madbouly a noté que le gouvernement s'est fixé comme principal objectif de préserver chaque goutte d'eau en construisant et développant 53 stations de traitements des eaux usées dans les gouvernorats d'Assiout, d'Assouan, du Fayyoum, d'Al-Minya, de Beni Souef, de Sohag et de Louxor pour un coût de 9 milliards de LE.

Le chef du gouvernement a fait état de plusieurs autres stations construites dans les autres gouvernorats, qui ont profité à environ 8,3 millions de citoyens, sans compter des stations de dessalement de l'eau dans les gouvernorats du Nord-Sinaï, de Matrouh et de la mer Rouge.

Abordant le secteur de l’énergie, le premier ministre a rappelé que l'autosuffisance avait été atteinte grâce aux investissements injectés dans ce secteur, qui ont permis d'ajouter 2790 mégawatts d'électricité et 2121 d'énergie renouvelable.

Source : MENA

Related Stories

Les plus visités

From To