25 février 2021 03:10

Les droits de l'Homme sont un prétexte pour s'ingérer dans les affaires internes

mardi، 26 janvier 2021 - 06:34

Les droits de l'Homme, sont pris comme prétexte pour s'ingérer dans les affaires internes en Egypte, a déclaré le vice-président de la Chambre des représentants Mohamed Aboul Enein, soulignant qu'un bloc a été formé au sein du Congrès américain pour suivre ce dossier.

Le député, a jugé impératif de faire face décisivement, à cette ingérence extérieure, qui restreint les droits humains à la question de l'expression et néglige les efforts déployés par l'Etat au niveau des droits civiques, politiques, du respect des libertés et des achèvements réalisés sur le volet socio-économique en vue de donner corps au droit au logement et autres.

Le Parlement doit adresser un message au Congrès sur le respect de l'Egypte des droits de l'Homme, a t-il renchéri.

Le vice-président de la Chambre des représentants, qui s'exprimait ce mardi sur le communiqué du ministre des Affaires étrangères Sameh Choukry, a salué la politique étrangère "sage et équilibrée" de l'Egypte.


MENA

Related Stories

Les plus visités

La Réserve de Wadi Degla
lundi، 22 février 2021 12:00
La Réserve d'Achtoum El Gamil
lundi، 22 février 2021 12:00
La Réserve de la Cave du Wadi Sannour
mardi، 16 février 2021 12:00
From To